البوابةاليوميةس .و .جبحـثالأعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
عيد مبارك لكل الأقطار المسلمة و إلى جميع مسلمي العالم
المواضيع الأخيرة
» le bourgeois gentilhomme de Molière
الخميس 18 أكتوبر 2018, 23:37 من طرف abdellah touahri

» زجل :الربيع.
الخميس 27 سبتمبر 2018, 18:57 من طرف Ismail kamal 1

» مساعدة
الإثنين 09 يوليو 2018, 01:12 من طرف abdelhalim berri

» حمل تمارين و حلول مادة الفيزياء - كيمياء جدع مشترك علمي قبل حذفها
الثلاثاء 03 يوليو 2018, 13:10 من طرف Ismail kamal 1

» كيف نشأت الفلسفة
الثلاثاء 03 يوليو 2018, 13:09 من طرف Ismail kamal 1

» Demande d'emploi
الثلاثاء 08 مايو 2018, 00:14 من طرف abdelhalim berri

» Demande manuscrite : Modèle d'inscription
الثلاثاء 08 مايو 2018, 00:14 من طرف abdelhalim berri

» انواع الاتصالات العصبية
الثلاثاء 08 مايو 2018, 00:13 من طرف abdelhalim berri

» Le schéma du récit ou narratif
الثلاثاء 08 مايو 2018, 00:06 من طرف abdelhalim berri

» زجل: ربي
الخميس 01 مارس 2018, 20:23 من طرف abdelhalim berri

بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8763 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو Mechraoui Khadidja فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86990 مساهمة في هذا المنتدى في 16928 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 Aux champs :Exercice et corrigé

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام
avatar

الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17528
التنقيط : 74817
العمر : 58
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: Aux champs :Exercice et corrigé   الأربعاء 20 أكتوبر 2010, 19:53


Aux champs :

1. Résume dutexte :

Au pied d’une colline, vivaient côte deuxfamilles de paysans qui travaillaient dur leurs terres pour subvenir à peineaux besoins de leurs petits. il s’agit des tuvache ayant un garçon. Leur vieétait péniblement modeste.
Par un après-midi d’août. Une jeune femmepassait prés des demeures des deux familles et admira les enfants qui jouaientensemble ; elle descendit pour lesembrasser. Elle le refaisait plusieurs fois en leur donnant des friandises etdes sous.
Vint alors le jours où la dame et son épouxD’Hubières entrèrent cette fois-ci chez les tuvache leur demandant leur uniqueenfant en adoption et leur expliquant qu’il leur sera attribué une pension enretour, en plus du statut dont jouirait Charlot leur fils. La réponse leur futformellement négative.
Ne perdant pas l’espoir, le couple infécondentra chez les Vallin et tenta sa dernière chance avec plus de rigueur enargumentation. Finalement les Vallin parurent plus compréhensifs et donnèrentle petit Jean contre une pension et en passant par le notaire. Leur vie devintmeilleure grâce à cela.
Avec une élégance frappante, un jour, lejeune garçon des Vallin est revenu voir ses parents, accompagné de MmeD’Hubières.
La famille fêta l’évènement de son retour,alors qu’une querelle acharnée est déclenchée entre les Tuvache et leur filsCharlot qui, leur reprochant de lui avoir fait rater une occasion pareille,quitta la demeure de ses parents.


Exercices :

aux Champs , Maupassant Les deux chaumières étaient côte à côte, au pied d'une colline, proches d'unepetite ville de bains. Les deux paysans besognaient dur sur la terre infécondepour élever tous leurs petits. Chaque ménage en avait quatre. Devant les deuxportes voisines, toute la marmaille grouillait du matin au soir. Les deux aînésavaient six ans et les deux cadets quinze mois environ ; les mariages et,ensuite les naissances, s'étaient produites à peu près simultanément dans l'uneet l'autre maison.
Les deux mères distinguaient à peine leurs produits dans letas ; et les deux pères confondaient tout à fait. Les huit noms dansaient dansleur tête, se mêlaient sans cesse ; et, quand il fallait en appeler un, leshommes souvent en criaient trois avant d'arriver au véritable.
La première des deux demeures, en venant de la stationd'eaux de Rolleport, était occupée par les Tuvache, qui avaient trois filles etun garçon ; l'autre masure abritait les Vallin, qui avaient une fille et troisgarçons.

Tout cela vivait péniblement de soupe, de pomme de terre etde grand air. A sept heures, le matin, puis à midi, puis à six heures, le soir,les ménagères réunissaient leurs mioches pour donner la pâtée, comme desgardeurs d'oies assemblent leurs bêtes. Les enfants étaient assis, par rangd'âge, devant la table en bois, vernie par cinquante ans d'usage. Le derniermoutard avait à peine la bouche au niveau de la planche. On posait devant euxl'assiette creuse pleine de pain molli dans l'eau où avaient cuit les pommes deterre, un demi-chou et trois oignons ; et toute la lignée mangeait jusqu'à plusfaim. La mère empâtait elle-même le petit. Un peu de viande au pot-au-feu, ledimanche, était une fête pour tous, et le père, ce jour-là, s'attardait aurepas en répétant : "Je m'y ferais bien tous les jours."


Questions de compréhension:
1-Quel est le type de ce texte? Pourquoi?
2-Qui parle dans ce texte ?
3-Quels renseignements nous donne le narrateur sur le lieu et les personnages?
4-A quel(s) temps sont conjugués les verbes?
5-Quelle est l'intention del'auteur?

Faites un effort personnel, ensuite voirles réponses ci-dessous.
Réponse:1- Dans ce début de la nouvelle,Maupassant présente le cadre(lieu, temps, personnages) de son histoire. Il utilise la description. C'estl'état initial ou l 'équilibre1.2-Un narrateur inconnu prend encharge le récit.
3-Le texte présente deux familles paysannes très pauvres qui vivent de la mêmefaçon ( la misère) ,en confondant leur progéniture. Les personnages sont deuxfamilles : les Tuvache et les Vallin.

4-Le texte est rédigé à l'imparfait, à la 3ème personne.
5-Le texte nous donne à voir un tableau champêtre. Il souligne certains détails"réalistes". C'est une description dévalorisante: la marmaille,terreinféconde, tout cela, Tuvache, mioches, moutard, masure, leurs produits...












الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
GreenFire
عضو متّألق
عضو متّألق
avatar

الإسم الحقيقي : مروان عوكلي
البلد : المملكة المغربية

عدد المساهمات : 164
التنقيط : 30244
العمر : 23
تاريخ التسجيل : 15/09/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Aux champs :Exercice et corrigé   الجمعة 05 نوفمبر 2010, 14:41

merci c'est trés important pour les troncs commun



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
عبدالله ناجح
عضو متّألق
عضو متّألق
avatar

الإسم الحقيقي : ABDALLAH NAJIH
البلد : ROYAUME DU MAROC

عدد المساهمات : 12530
التنقيط : 57438
العمر : 24
تاريخ التسجيل : 16/09/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Aux champs :Exercice et corrigé   الأحد 28 نوفمبر 2010, 14:57



كن في الحياة
كعابر سبيل
واترك وراءك كل جميل فنحن في الحياة
مجرد ضيوف
وما على الضيوف
الا الرحيل
۞*•.¸.•*۞*•.¸.•*  ۞لا اله الا الله محمد رسول الله ۞*•.¸.•*۞*•.¸.•*  ۞
 
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.halimb.ba7r.org
Yassino Farissi
عضو متّألق
عضو متّألق
avatar

الإسم الحقيقي : yassino farissi
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 1846
التنقيط : 35257
العمر : 22
تاريخ التسجيل : 29/09/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Aux champs :Exercice et corrigé   الثلاثاء 01 فبراير 2011, 01:23

merciiiii



Notre Cible Est Visible <3La Rater Est Impossible
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Aux champs :Exercice et corrigé
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثانوي التأهيلي :: جذع مشترك-
انتقل الى: