LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8639 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو said fatih فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86890 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 Le récit de vie à la 1er personne "l'autobiographie"

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Asmae Farissi
نائبة المدير
نائبة المدير


الإسم الحقيقي : Asmae Farissi$$
البلد : Maroc

عدد المساهمات : 1486
التنقيط : 18792
العمر : 16
تاريخ التسجيل : 11/11/2012
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: Le récit de vie à la 1er personne "l'autobiographie"   السبت 15 نوفمبر 2014, 17:48

Le récit à la première personne est une technique littéraire dans laquelle l’histoire est narrée par un ou plusieurs personnages se référant explicitement à eux-mêmes à la première personne, c’est-à-dire à un « je ».
Le récit à la première personne se distingue de l’autobiographie, de l’autofiction et du roman autobiographique. Malgré l’usage exclusif de la première personne du singulier ou du pluriel, le récit à la première personne ne représente pas, comme dans le roman autobiographique, l’auteur dans le personnage du roman. Même lorsqu’il se présente comme une autobiographie, il en diffère dans la mesure où l’histoire ne repose pas sur le vécu de l’auteur.
Cette forme narrative a connu une grande vogue au xviiie siècle où la majorité des romans ont appliqué cette forme englobant plusieurs genres romanesques. Le récit à la première personne se présente le plus souvent sous la forme demémoires (Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescautla Vie de Mariannela Religieuseles Mémoires du comte de Comminge), d’une correspondance (les Liaisons dangereuses, les Lettres persanesJulie ou la Nouvelle Héloïse), voire de confessions ou d’un journal intime. Les écrivains de langue anglaise (Daniel DefoeSamuel RichardsonHenry FieldingLaurence SterneFrances Brooke) ou allemande (le Goethe des Souffrances du jeune Werther) y ont également eu recours. Le roman picaresque s’effectue aussi à la première personne.
L’intérêt du récit à la première personne est qu’il implique directement ou indirectement le narrateur dans l’histoire qu’il raconte. Un avantage de l’usage de la première personne est qu’en permettant au personnage d’exprimer ses sentiments, ses pensées et ses expériences, le lecteur est également mis à même de s’introduire dans la vie du narrateur qui se dévoile à lui. Un autre avantage du récit à la première personne est qu’il peut servir à dissimuler des informations au lecteur, en particulier celles qui sont inaccessibles au narrateur.
L’accomplissement du récit à la première personne crée une intimité confessionnelle d’une intensité telle qu’elle peut être frappante. Ce genre de récits peut se présenter sous plusieurs formes : le monologue intérieur, comme dans les Carnets du sous-sol de Dostoïevski ; le monologue dramatique, comme dans la Chuted’Albert Camus ou explicitement, comme dans les Aventures de Huckleberry Finn de Mark Twain.
La présence du narrateur dans l’histoire l’empêchant d’avoir connaissance de tous les évènements, le roman policier est souvent effectué à la première personne, ce qui permet au lecteur de découvrir la vérité en même temps que le narrateur.
Les narrateurs à la première personne du pluriel racontent leur histoire en disant « nous » c’est-à-dire en l’absence d’identification individuelle, le narrateur faisant partie d’un groupe agissant en tant qu’unité. Bien qu’elle soit rarement utilisée, la première personne du pluriel peut être employée efficacement, parfois comme moyen d’augmenter la concentration sur le ou les personnages principaux. Ainsi, dans Une Rose pour Emily de Faulkner (passionné par l’expérimentation, Faulkner employait des perspectives de narration peu communes ; voir, par exemple, son Chevaux mouchetés écrit à la troisième personne du pluriel), Frederik Pohl dans Man plus et, plus récemment, dans le Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides.
Les narrateurs à la première personne peuvent également être multiples, comme dans Rashōmon d’Akutagawa et le Bruit et la fureur de Faulkner où chacune des sources raconte un même évènement de différentes manières. Le narrateur à la première personne peut être le personnage principal ou un personnage proche du personnage principal (voir les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë ou Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald, tous deux relatés par un personnage mineur).
Le récit à la première personne peut tendre à un courant de conscience, comme dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Le récit tout entier peut même être présenté comme un faux document, comme un journal intime, dans lequel le narrateur fait explicitement référence au fait qu’il écrit ou raconte une histoire. Le narrateur peut être plus ou moins conscient de sa condition de narrateur de même que les raisons qui gouvernent cette situation ainsi que le public auquel il croit s’adresser sont sujettes à variations. Dans des cas extrêmes, le cadre de l’histoire présente le narrateur comme un personnage extradiégétique qui commence à raconter sa propre histoire.
La forme narrative du récit à la première personne ne répugne pas non plus à faire usage de récits enchâssés où le narrateur raconte à la première personne son histoire dont un des personnages va raconter sa propre histoire à la première personne, comme le chevalier des Grieux avec l’Homme de qualité dans Manon Lescaut ou Tervire avec Marianne dans la Vie de Marianne.


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
ouma 2
نائبة المدير
نائبة المدير


الإسم الحقيقي : Oumaima Nokraoui
البلد : MAROC

عدد المساهمات : 215
التنقيط : 14726
العمر : 16
تاريخ التسجيل : 06/03/2013
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: Le récit de vie à la 1er personne "l'autobiographie"   السبت 22 نوفمبر 2014, 15:00

Définition du genre
Une autobiographie est le récit écrit qu’une personne réelle fait rétrospectivement de sa propre vie. Le
mot « autobiographie » , est composé de trois racines grecques : graphein ( écrire ) , auto( soi- même ) ,
bio ( vie ) . Les récits autobiographiques font référence à des lieux , des personnes et des événements
réels : ils se différencient en cela des textes de fiction .L’ autobiographie se caractérise par le fait que
l‘auteur , le narrateur et le personnage principal ne font qu’un .Le récit autobiographique est mené à
la première personne .
I. Historique de la biographie
· Fin IV° siècle, Saint Augustin, un théologien, écrit Les confessions, première
autobiographie reconnue. Il raconte l’itinéraire de sa formation jusqu’à sa conversion.
· Au XVI° siècle, Montaigne, dans Les Essais, fait le projet de se peindre lui-même dans
l’intention de mieux se connaître. ( « Je suis moi-même la matière de mon livre »)
· Au XVII° siècle, les écrivains classiques s’interdisent de parler d’eux-mêmes (« Le moi est
haïssable », dit Blaise Pascal )
· A partir du XVIII° siècle, l’individu triomphe comme valeur nouvelle ( Déclaration des
droits de l’homme et du citoyen, Révolution ). Avec les Confessions, Rousseau est le
fondateur d’un genre qui va loin dans la peinture et l’analyse de soi.
· Au XIX° siècle, c’est l’essor de l’individualisme romantique avec Chateaubriand,
Stendhal, George Sand.
· Au XX° siècle , c’est un genre à succès qui a cependant évolué à cause de Freud et la
psychanalyse. On peut citer André Gide, Jean-Paul Sartre, Nathalie Sarraute…
II. Une énonciation particulière
Dire « je » crée une situation particulière dans le récit autobiographique. Le narrateur le plus âgé et le
personnage sont bien la même personne, à deux moments différents de sa vie : moment du souvenir et
moment de l’écriture. Il y a donc deux situations d’énonciation qui se côtoient.
· le moi ici et maintenant : c’est l’énoncé qu’on dit « ancré dans la situation d’énonciation »
( emploi du présent, passé composé, imparfait et futur )
· le moi, personnage du passé dont je raconte les faits marquants antérieurs. On dit alors que
l’énoncé est « coupé de l’énonciation » ( Utilisation du passé simple, imparfait )
Le point de vue adopté est toujours interne, donc subjectif : c’est celui de l’auteur qui raconte ses
souvenirs.
III. Le pacte autobiographique
L’autobiographie est fondée sur un contrat d’authenticité et d’identité : c’est le paratexte ( nom de
l’auteur, titre de l’ouvrage, préface, dédicace… ) qui indique le plus souvent que l’auteur se livre à une
autobiographie. Le lecteur est ainsi certain qu’il y a adéquation entre les faits vécus et les faits racontés.
IV. Les raisons d’écrire une autobiographie
Les récits autobiographiques abordent généralement les mêmes thèmes, les mêmes motifs ( les
topoï ) : récit d’enfance, récit d’une vocation, portraits des membres de la famille, premières
rencontres…
· Connaissance de soi
· Ecriture de bilan ( triomphant, frustré, nostalgique )
· Justification de ce qu’on a fait, de son parcours, de ses choix de vie, de ses erreurs : visée
argumentative
· Témoignage personnel sur une époque, une société
V. L’ordre de la narration
La progression du récit autobiographique est le plus souvent chronologique , débutant par le récit de
l’enfance et se terminant à l’ époque où l’auteur écrit .Cependant , celui-ci sélectionne certains souvenir.
Des périodes entières peuvent ainsi être passées sous silence
VI. Les écritures du moi : les formes de l’autobiographie
Biographie : Ecrit qui a pour objet l ‘ histoire d’une vie particulière . La vie de cette personne est plus
souvent celle d’ un personnage célèbre , ou considéré comme exceptionnel . On distinguera la biographie
de l’ autobiographie , lorsque l’ auteur écrit sa propre biographie .
Autobiographie : biographie de l’auteur faite par lui-même , genre littéraire qui y correspond . Philippe
Lejeune , spécialiste de ce genre littéraire , la définit ainsi : « récit rétrospectif en prose qu’une personne ,
fait sa propre existence . » Ce récit met l’accent sur la vie individuelle et sociale d’ une personne , sur
l’histoire de sa personnalité , sur les évènement qu’il juge importants pour la construction de son
identité .Mais Philippe Lejeune nous met aussi en garde « L’ autobiographie ne dit pas vrai , elle dit
qu’elle dit vrai . »
Roman autobiographique : invention d’un « double » de l’auteur. Ce dernier raconte sa vie de façon
romanesque sans vraiment avouer que c’est lui-même. Le narrateur, même s’il dit « je » ne respecte pas le
pacte , il peut déformer la vérité.
Journal : Il s’écrit jour après jour. L’auteur privilégie la sincérité et l’analyse immédiate des évènements
et de ses réactions . Il s’agit de notations quotidiennes de pensées et d’actes . ( à vocation privée ou
littéraire ).
Mémoires : L’auteur de Mémoires sélectionne dans sa vie les évènements ( politiques, culturels…) liés à
l’Histoire dont il a été témoin ou acteur.
Correspondances : Lettres privées ( ou littéraires ) dans lesquelles un locuteur s’adresse à un destinataire
pour lui raconter des événements vécus, l’informer, l’émouvoir ... Dans cet acte de communication, il est
intéressant de voir l’expression de soi mais aussi le degré d’intimité, le type de relation entretenues…
Récit de vie : personnage modeste , sans aucune notoriété, qui raconte sa vie à un journaliste ou un auteur
qui transpose sous forme écrite.
I. Méthode pour faire le récit d’une expérience personnelle
Pour rédiger un tel devoir, il faut :
· Raconter les circonstances qui ont amené ce retour dans le passé.
· Puis insérer :
- des passages de description et de portrait
- des passages de dialogue
- des passages d’introspection ( sensations, impressions, émotions, réflexion)
· Faire une conclusion qui montre que l’on a pris du recul, que l’on porte un jugement sur les
faits ( ex. Je sais aujourd’hui que


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67484
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Le récit de vie à la 1er personne "l'autobiographie"   الأحد 23 نوفمبر 2014, 23:22




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
 
Le récit de vie à la 1er personne "l'autobiographie"
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: