LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8639 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو said fatih فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86890 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 11:44

Langue / grammaire
La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive


Je retiens



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 11:57

A) On la trouve après les conjonctions de subordination suivantes

Si... que + mode indicatifIl fait si beau que nous sortons.
Tant... que
+ mode indicatifIl y a tant de bruit que j'en deviendrai sourd
tel que/tels que+ mode indicatifLe bruit est tel ici que j'en deviendrai sourd
Telle que+ mode indicatifLa température est telle que j'irai nager
Telles que+ mode indicatifLes nouvelles sont telles qu'il vaut mieux ne pas y aller
Tellement que + mode indicatifIl travaille tellement qu'il est fatigué.
A tel point que+ mode indicatifIl ment à tel point que je ne lui ferai pas confiance.
De manière que+ mode indicatifElle parle de manière que nous la comprenons.
De façon que+ mode indicatifElle parle de façon que nous la comprenons.
Assez... pour que+ mode subjonctifIls sont assez fatigués pour que nous les laissions se reposer.
Trop... pour que+ mode subjonctifIls sont trop fatigués pour que nous leur demandions de nous aider.

Remarque
si les deux propositions ont le même sujet, la proposition subordonnée se met à l'infinitif
Exemple : Je suis trop fatigué pour que je sorte = Je suis trop fatigué pour sortir



(1)
si ne s'emploie que devant un adjectif ou un adverbe
Exemples
: Il est si malade qu'il ne peut marcher.
Il est si gravement malade qu'il a fallu le conduire à l'hôpital.

(2)
tant ne s'emploie qu'avec un verbe ou un nom prédédé de de :
exemples : Il a tant travaillé qu'il est faitigué.
Il a tant de travail
qu'il ne peut pas le finir.
(3)
tellement s'emploie avce un verbe , un nom prédédé de de , un adjectif , ou un adverbe.
Exemples : Il a tellement travaillé qu'il est fatigué.
Il a tellement de travail qu'il est fatigué.
Il est tellement malade qu'il ne peut plus marcher.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 12:06

LA SUBORDONNÉE DE CONSÉQUENCE
A. Sorte de subordonnée
   Ce sont des subordonnées conjonctives : elles sont introduites par
   une conjonction de subordination (ou par
   une locution conjonctive).
   Ce sont des subordonnées circonstancielles, parce qu'elles sont complément
   circonstanciel (de conséquence) du verbe de la proposition
   principale dont elles dépendent.
   Ce sont des subordonnées qui ne peuvent être écrites
   qu'après une proposition principale
   (postposées).
B. Quelles conjonctions de subordination ?x
   Les plus courantes sont les locutions conjonctives suivantes :
       de sorte que
       si bien que
       de façon que
       au point que
       à tel point que
       de manière que
       si ... que
       tant ... que
       tellement ... que
       (etc.)
C. Mode
   Le mode est en général l'INDICATIF.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 12:08

La conséquence
a) La proposition se mettra au subjonctif si elle est introduite par « assez…pour que – trop… pour que – trop peu… pour que – suffisamment…pour que ; il faut… pour que ».
b) Après une principale négative ou interrogative, la subordonnée de conséquence se met également au subjonctif.
a) Je connais trop peu l’affaire pour que je fasse cette démarche.
b) Vous n’êtes pas si bêtes que vous ne puissiez comprendre ce texte



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 12:34

L'expression de la conséquence.
Le mot conséquence est synonyme d'effet, fruit, produit, résultat,
fin. C'est la conclusion apportée par un fait précédent.

Il faisait si beau hier que nous sommes
sortis. C'était le tnomphe de la lumière et de la chaleur
; aussi la campagne bourdonnait-elle du chant des cigales. Nous nous sommes
étendus sur l'herbe, mais nous étions trop heureux pour pouvoir
dormir. Nous avons chanté à en perdre le souffle. La journée
s'est écoulée trop vite pour que nous ayons épuisé
notre plaisir; le crépuscule nous a chassés, pleins de souvenirs
tels que nous n'avions qu'une envie revenir. Nous étions tellement
grisés par l'air qu'on nous aurait pris pour des gens ivres. Nous
avons ri aux larmes. Cette journée avait provoqué en nous un
immense bonheur.


Les moyens

a) Il faisait très beau nous sommes sortis

Une proposition indépendante juxtaposée introduite soit par un deux-points, soit par une virgule
b) Il faisait très beau, donc nous sommes sortis. C'était le triomphe de la lumière et de la beauté, aussi la campagne bourdonnait-elle.
Une proposition indépendante coordonnée, le plus souvent introduite par donc, mais aussi par différents adverbes

c) Nous avons ri aux larmes.
Un groupe nominal introduit par une préposition ou une locution.
d) Nous avons chanté à en perdre le souffle. Nous étions trop heureux pour pouvoir dormir Un groupe verbal à l'infinitif introduit par une préposition ou par une locution prépositionnelle
e) Nous attendions une journée qui nous fasse plaisir Une proposition subordonnée relative déterminative
f) Cette journée avait provoqué en nous un immense bonheur.
Un verbe de sens consécutif, le résultat est indiqué par son complément direct

Autres mots de liaison (locutions conjonctives) qui introduisent une conséquence
entre deux propositions indépendantes coordonnées  et, aussi, c'est pourquoi, par conséquent, en conséquence (mais non par conséquence), de ce fait, par là, d'où ainsi


La proposition subordonnée circonstancielle de conséquence
1) La conséquence pure et simple
— Nous avons chanté de telle
sorte que nous en avons perdu le souffle.
La conséquence est le résultat d'un seul fait pris dans sa globalité

Conjonctions
jusqu'à ce que, au point que, de façon que, de telle façon que, tant que, tellement
que, si bien que, de sorte que, de telle sorte que, de manière que, de telle manière que




2) La conséquence liée à une idée de quantité,
d'immensité, d'intensité (degré)x
— Il faisait si beau que nous sommes sortis
— La journée s'est écoulée trop vite pour que nous ayons épuisé notre
plaisir. (avec une nuance de regret)
— Nous étions tellement grisés
qu'on nous aurait pris pour des gens ivres.

Conjonctions
si (...) que, trop (...) pour que, trop peu (...) pour que, assez/suffisamment
(...) pour que, tellement (...) que, tant (...) que



La conséquence est liée à une idée de
degré lorsqu'elle est construite à l'aide d'un corrélatif
et que le fait intense est encadré par le corrélatif et la
conjonction de subordination.
De sorte que.. et de manière que... se construisent avec l'indicatif ou le subjonctif
Ces exemples feront comprendre la nuance :
— Il a fait: les choses { de sorte que chacun sera content.
{ de sorte que chacun soit content.
Dans le premier cas, c'est un fait certain et attendu.
Dans le second cas, c'est un fait incertain, mais souhaité.
La subordonnée de conséquence est suivie de :

l'indicatif
 subjonctif
de telle sorte que, de sorte que
de telle manière que, de manière que
au point que
si bien que
si/ tellement + adj. que
de sorte que
de manière que
trop/assez... pour que
trop peu pour que
sans que



L'infinitif doit avoir le même sujet que le verbe principal
— Nous étions trop heureux pour pouvoir dormir (pour que nous puissions dormir, c'est nous qui ne pouvions dormir).x

Prépositions
introduisant les infinitifs :
à, au point de, assez... pour, trop pour, jusqu'à, de manière
à, de sorte de, de manière à


But et conséquence
– Il faisait trop chaud pour sortir
(conséquence)
— Il harcelait ses parents pour sortir
(but)
Le but.se distingue de la conséquence par l'absence d'un corrélatif






الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 12:35


La conséquence (cours, exercice et corrigé) 3ème année collégiale


Cours:

1) Si…que, tellement…que, si bien que, de telle sorte que, de telle manière que, au point que, d’un tel…..que, d’une telle……que + indicatif
2) De façon que, de manière que, trop….pour que, suffisamment….pour que, assez….pour que + subjonctif (on n’utilise ces subordonnants que si on a deux sujets différents)

3) Trop….pour, assez….pour, suffisamment….pour, en sorte de, de façon que + infinitif (on n’utilise ces subordonnants que si on a le même sujet)

Remarque :
si on a les subordonnants suivants : trop….pour que, assez….pour que, suffisamment…pour que, trop….pour, assez…..pour, suffisamment…..pour , on supprime « ne…pas » si la proposition subordonnée est à la forme négative et on l’ajoute si on a l’inverse.



Pour télécharger l’exercice avec sa correction cliquez ICI



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive   الأحد 09 فبراير 2014, 12:37

La cause et la conséquence

I La cause
car- parce que- du moment que- comme
Il a réussi car il a travaillé.
..............parce qu.........
Du moment qu’il a travaillé, il a réussi.
Comme ........................,..............
Remarque:
"Comme" exprimant la cause se met toujours au début de la phrase.
Puisque
Puisque tu es malade, va te reposer.
Remarque
"puisque" exprime une cause connue.
Grâce à+nom / A cause de+nom
- Il a réussi grâce à son travail.
- Grâce à ton aide, j’ai résolu ce problème.
- Grâce à un diplôme, il a pu trouver un emploi.
Remarque
"Grâce à" entraîne un effet positif.
- Il a eu un accident à cause de sa vitesse.
- Mon père n’ira pas travailler à cause de sa maladie.
- Il a échoué à l’examen à cause de sa négligence.
Remarque
"A cause" de entraîne un effet négatif.
Participe présent / Participe passé
- Etant malade, il n'ira pas travailler.
- Occupé, Rachid ne peut pas regarder l'émission sportive.
Sous prétexte que
- L'enfant ne veut pas aller à l'école sous prétexte qu'il est malade.
Remarque
"sous prétexte que" exprime une cause fausse.
Pour+nom ou +infinitif passé
Par+nom
- Il a été condamné pour vol.
- Il a été condamné pour avoir volé.
- Elle n'a pas fait ses exercices par paresse.


II La conséquence

Alors- Donc- Par conséquent- C'est pourquoi- Aussi
Cette route est dangereuse. Alors, il faut ralentir.
......................................Donc.....................
......................................Par conséquent.......
......................................C'est pourquoi.........
.......................................Aussi faut-il............
Remarque
"Aussi"+inversion du sujet (en tête de proposition)
Si...que / tellement...que
- Cette maison est tellement grande qu'elle peut loger toute la famille.
...............................si................qu'........................................
- Il est si pauvre qu'il n'a pas de quoi s'habiller.
De sorte que / de manière que / si bien que
Il a désobéi de manière qu'il a été puni.
.................de sorte qu'...................
..................si bien qu'....................
Tant...que
- Tu as tant travaillé que tu es fatigué.
- Il avait tant de soucis qu'il a eu une dépression nerveuse.
- Vous faites tant de bruit qu'on n'entend plus rien.
Trop...pour+infinitif (même sujet)
Assez...pour+infinitif (même sujet)
- Le père de Mohamed est très vieux. Il ne peut pas travailler.
Le père de Mohamed est trop vieux pour travailler.
- Cet enfant est très petit. Il ne peut pas soulever cette valise.
Cet enfant est trop petit pour soulever cette valise.
- Il a assez d'argent. Il pourra acheter une voiture.
Il a assez d'argent pour acheter une voiture.
- Il n'a pas assez d'essence. Il ne pourra pas aller à Fès.
Il n'a pas assez d'essence pour aller à Fès.
Trop...pour que+subjonctif (2 sujets différents)
Assez...pour que+subjonctif (2 sujets différents)
- Il parle trop vite. On ne peut pas le comprendre.
Il parle trop vite pour qu'on puisse le comprendre.
- Ces souliers sont trop petits. Je ne peux pas les porter.
Ces souliers sont trop petits pour que je puisse les porter.
- Cette corde est assez solide. Vous pouvez y grimper sans crainte.
Cette corde est assez solide pour que vous puissiez y grimper sans crainte.
- Revenez assez tôt. Nous irons au théâtre.
Revenez assez tôt pour que nous allions au théâtre.

Exercices
a) Exprime la cause avec les expressions indiquées (...)
- Elle est tombée; le sol était glissant. (Comme)
- Je ne sors pas; il pleut. (parce que)
- Il a obtenu de bons résultats scolaires; il a été récompensé. (Grâce à)
- Le voyage a été reporté; il y avait le mauvais temps. (à cause de)
- Cet homme a été puni à l'emprisonnement à vie; il a commis un meurtre. (pour+nom)
- Je n'ai pas bougé de la maison; je croyais que tu allais passer. (participe présent)
b) Exprime la conséquence au moyen des expressions indiquées (...)
- Ce fruit n'est pas mûr; n'en mange pas. (Alors)
- Il est gentil; tout le monde l'aime. (si...que)
- Il est doué en maths; il deviendra ingénieur. (assez...pour)
- Vous marchez très vite; les enfants ne peuvent pas vous suivre. (trop...pour que)
- Elle s'est privée de manger; elle a maigri. (si bien que)
- Les enfants font beaucoup de bruit; les voisins sont venus se plaindre. (tant de...que)
- La terre est sèche; les plantes sont mortes. (Aussi)

Correction
a)
- Comme le sol était glissant, elle est tombée.
- Je ne sors pas parce qu'il pleut.
- Grâce à ses bons résultats scolaires, il a été récompensé.
- Le voyage a été reporté à cause du mauvais temps.
- Cet homme a été puni à l'emprisonnement à vie pour meurtre.
- Croyant que tu allais passer, je n'ai pas bougé de la maison.

b)
- Ce fruit n'est pas mûr. Alors n'en mange pas.
- Il est si gentil que tout le monde l'aime.
- Il est assez doué en maths pour devenir ingénieur.
- Vous marchez trop vite pour que les enfants puissent vous suivre.
- Elle s'est privée de manger si bien qu'elle a maigri.
- Les enfants font tant de bruit que les voisins sont venus se plaindre.
- La terre est sèche. Aussi les plantes sont-elles mortes.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
 
Langue / grammaire La subordonnée circonstancielle de conséquence / consécutive
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: