LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8639 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو said fatih فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86890 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
انتقل الى الصفحة : 1, 2  الصفحة التالية
كاتب الموضوعرسالة
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:00


Robert Louis Stevenson, né le 13 novembre 1850 à Édimbourg et mort le 3 décembre 1894 à Vailima (Samoa), est un écrivain écossais et un grand voyageur, célèbre pour son roman L'Île au trésor (1883), pour sa nouvelle L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) et pour son récit Voyage avec un âne dans les Cévennes (1879).
Stevenson est parfois considéré comme un auteur de romans d'aventure ou de récits fantastiques
pour adolescents, mais son œuvre a une toute autre dimension : il a d'ailleurs été salué avec enthousiasme par les plus grands de ses contemporains et de ses successeurs. Ses nouvelles et romans manifestent en effet une profonde intelligence de la narration, de ses
moyens et de ses effets. Il exploite tous les ressorts du récit comme la multiplication des narrateurs et des points de vue, et pratique en même temps une écriture très visuelle, propice aux scènes particulièrement frappantes


L'Île au Trésor


Fiche de lecture de l'Ile au Trésor de Robert-Louis STEVENSON.



1: l'œuvre :

Titre de l'œuvre : L'Ile au trésor.
Nom de l'auteur : Robert-louis STEVENSON
Le genre littéraire auquel appartient l'œuvre: le Roman
Le sous-genre de ce roman : roman d'aventures
Collection : le livre de poche


2: La narration :


Jim Hawkins est le narrateur de l'histoire de l'Ile au trésor.
Le narrateur ne se réduit pas au fait de raconter les événements mais il fait partie des personnages de l'œuvre. Donc il s'agit d'un narrateur acteur.

Pendant l'absence de Jim le docteur livesey prend en charge le récit et devient lui-même narrateur des événements.


3: Personnages :


Dans l'Ile au trésor on peut distinguer entre deux types de personnages.
a) Personnages principaux : ce sont les personnages qui ont une vraie présence dans le
récit (exemples : Jim, le capitaine Silver, le docteur Livesey, trelawney)

b) Personnages secondaires : ce sont des personnages qui ont une présence secondaire dans le récit : (exemples : la mère de Jim, le père de Jim)
Le personnage principal ou le héros de l'œuvre est Jim Hawkins



4: les lieux des événements :

L'auberge, l'ile au trésor.



5 : Temps des événements

XVIII Siècle.




6 : le résumé :

L'Île au trésor est un roman d'aventures de l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson, publié en 1883.
Au XVIIIe siècle, un vieux marin, Billy Bones, s'installe dans l'auberge tenue par les
parents du jeune Jim Hawkins, le narrateur. Le pirate meurt et Jim découvre dans sa malle la carte d'un fabuleux trésor. Après de longue aventures Jim parvient à faire le retour vers l'Angletterre avec le trésor.




7: le commentaire:

(le commentaire reste toujours personnel)

Exemple:
L'Île au trésor est un roman très important à lire car son histoire est pleine
d'aventures et de rebondissements, d'un point de vue personnel, je vois que cette oeuvre mérite être lue.


Le narrateur dans le roman est Jim Hawkins.C’est le fils du propriétaire de l’auberge « L’Amiral Benbow » .L’histoire se déroule dans un port anglais au XVIIIe siècle. Un jour, un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque à l’auberge et s’y installe pendant quelques mois. Jim est fasciné par le marin colérique, violent et ivrogne; Ce dernier reçoit un jour la visitede Pew, un mystérieux aveugle qui lui remet « la tache noire »,
annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Alors que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt, foudroyé par une crise d’apoplexie. En ouvrant le coffre du pirate, Jim et sa mère découvrent une carte indiquant la cachette d’un fabuleux trésor que la bande du fameux capitaine Flint a enfoui dans une île déserte. Avec l’aide du docteur Livesey et du chevalier Trelawney, un navire baptisé l’Hispaniola est affrété pour partir à la recherche du trésor. Au cours de la traversée, Jim surprend une conversation entre le cuisinier, un personnage pittoresque à jambe de bois appelé Long John Silver, et des
hommes d’équipage : il apprend ainsi que la plupart des marins à bord de l’Hispaniola sont des pirates et qu’une mutinerie se prépare pour s’emparer du trésor. Jim avertit ses amis qui décident de ne pas agir avant d’être à terre tout en restant sur leurs gardes. Lorsque l’île est atteinte, la lutte s’engage entre les deux groupes. Divers épisodes plus indécis les uns que les autres se déroulent (dans lesquels apparaît Ben Gunn, un pirate abandonné sur l’île par Flint), et pour finir le trésor tombe entre les mains de Jim et ses amis. L’Hispaniola reprend la mer avec sa précieuse cargaison et finit par regagner l’Angleterre,
non sans que Long John Silver ait réussi à s’enfuir avec un sac de pièces d’or extraites du trésor lors d’une escale.

l'île au trésor: résumé général

Le récit est celui de Jim Hawkins, fils d’un tenancier de l'auberge « L'Amiral Benbow» dans un port anglais au XVIIIe siècle. Un jour, un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque à l'auberge et s'y installe. Jim est fasciné par le marin colérique, violent et ivrogne; d'autant qu'il semble peser sur ce dernier une obscure menace.
Celle-ci se précise lorsque Pew, un mystérieux aveugle, remet à Billy Bones « la tache noire », annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Alors que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt, foudroyé par une crise d'apoplexie, tandis qu'au même moment, le père de Jim meurt d'une grave maladie.
En ouvrant le coffre du pirate, Jim et sa mère découvrent une carte indiquant la cachette d’un fabuleux trésor que la bande du fameux capitaine Flint a enfoui dans une île déserte.
Avec l’aide du docteur Livesey et du chevalier Trelawney, le châtelain du village, un navire baptisé l'Hispaniola est affrété pour partir à sa recherche.
Au cours de la traversée, Jim surprend une conversation entre le cuisinier, un personnage pittoresque à jambe de bois appelé Long John Silver, et des hommes d'équipage : il apprend ainsi que la plupart des marins à bord de l'Hispaniola font partie de la
bande de Flint et qu'une mutinerie se prépare pour s'emparer du trésor.
Jim avertit ses amis du danger qui décident de ne pas agir avant d'être à terre tout en restant sur leurs gardes.
Lorsque l’île est atteinte, la lutte s’engage entre les deux groupes. Divers épisodes plus indécis les uns que les autres se déroulent (dans lesquels apparaît Ben Gunn, un pirate abandonné sur l'île par Flint), et pour finir le trésor tombe entre les mains des gentilshommes de naissance.
L'Hispaniola reprend la mer avec sa précieuse cargaison et finit par regagner l'Angleterre, non sans que Long John Silver ait réussi à s'enfuir avec un sac de pièces d'or extraites du trésor lors d'une escale.

Voici le Résumé de l'Ile Au Trésor en vidéo






l'ile au Trésor: résumé général + Les personnages

Résumé général :
Le récit est celui de Jim Hawkins, fils d’un tenancier de l'auberge « L'Amiral Benbow» dans un port anglais au XVIIIe siècle. Un jour, un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque à l'auberge et s'y installe. Jim est fasciné par le marin colérique, violent et ivrogne; d'autant qu'il semble peser sur ce dernier une obscure menace.
Celle-ci se précise lorsque Pew, un mystérieux aveugle, remet à Billy Bones « la tache noire », annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Alors que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt, foudroyé par une crise d'apoplexie, tandis qu'au même moment, le père de Jim meurt d'une grave maladie.
En ouvrant le coffre du pirate, Jim et sa mère découvrent une carte indiquant la cachette d’un fabuleux trésor que la bande du fameux capitaine Flint a enfoui dans une île déserte.
Avec l’aide du docteur Livesey et du chevalier Trelawney, le châtelain du village, un navire baptisé l'Hispaniola est affrété pour partir à sa recherche.
Au cours de la traversée, Jim surprend une conversation entre le cuisinier, un personnage pittoresque à jambe de bois appelé Long John Silver, et des hommes d'équipage : il apprend ainsi que la plupart des marins à bord de l'Hispaniola font partie de la bande de
Flint et qu'une mutinerie se prépare pour s'emparer du trésor.
Jim avertit ses amis du danger qui décident de ne pas agir avant d'être à terre tout en restant sur leurs gardes.
Lorsque l’île est atteinte, la lutte s’engage entre les deux groupes. Divers épisodes
plus indécis les uns que les autres se déroulent (dans lesquels apparaît Ben Gunn, un pirate abandonné sur l'île par Flint), et pour finir le trésor tombe entre les mains des gentilshommes de naissance.
L'Hispaniola reprend la mer avec sa précieuse cargaison et finit par regagner l'Angleterre, non sans que Long John Silver ait réussi à s'enfuir avec un sac de pièces d'or extraites du trésor lors d'une escale.


Les personnages du roman :

Jim : c’est lui qui raconte toute l’histoire; il en est le héros principal.

Le Dr LIVESEY: le docteur livesey est le docteur du père de Jim et l’ami du chevalier: c’est le médecin qui a soigné le père de Jim. Il participe à l’expédition et c’est lui qui sauvera Jim à la fin du livre;

M.TRELAWNEY:
Le châtelain. C’est lui qui affrète le bateau l’Hispaniola et recrute l’équipage pour aller dans l’île. Il est très bavard et assez naïf. C’est ainsi qu’il recrute plusieurs anciens pirates sans s’en rendre compte.

Le Capitaine SMOLLETT:
Engagé comme Capitaine de l’Hispaniola. Il se méfie directement de certains marins engagés par le châtelain;

Long John Silver:
Ancien pirate, cuistot de l’Hispaniola. Il a une jambe de bois et est le chef des mutins. Quand il découvre que cela va mal tourner pour lui, il retourne sa veste. Il disparaît à la fin du livre lors du voyage de retour.

Ben GUNN:
pirate de la bande de Flint qui a été abandonné pendant 3 ans sur l’île. Il a découvert et
déplacé le trésor. Il contacte Jim dès son arrivée sur l’île et lui raconte ses mésaventures.


Personnages du début du livre :

Billy BONES:

l’ancien pirate qui se fait appeler “capitaine” et qui débarque à l’auberge des parents de J. HAWKINS; c’est lui qui détient la carte de l’île au Trésor. Il meurt d’une crise d’apoplexie lorsque ces anciens complices le retrouvent;

Chien Noir,

ancien pirate. Il a 2 doigts coupés; c’est lui qui retrouve B. BONES;

Pew,
ancien pirate; aveugle. Il est tué lors du pillage de l’auberge pour retrouver la carte de l’île.

le Capitaine Flint :
c’est d’abord le pirate qui a caché le trésor et qui a dessiné la carte. Il est mort après avoir donné sa carte à B. BONES. C’est aussi le perroquet de Long John Silver.






عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الأحد 27 يناير 2013, 15:06 عدل 2 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:02

La bibliothèque libre.
Robert Louis Stevenson
L’Île au trésor
Traduction par André Laurie.
CLIQUE SUR LE CHAPITRE QUE TU VEUX LIRE
TABLE

I- Le vieux loup de mer


II. Chien-Noir se montre et disparait

III. La marque noire

IV. Le coffre du Capitaine

V. La fin de l’aveugle

VI. Les papiers du Capitaine

VII. Le cuisinier du navire

VIII. À l’enseigne de la Longue-Vue

IX. La poudre et les armes

X. Le voyage

XI. Ce que j’entendis dans le tonneau

XII. Conseil de guerre

XIII. Comment je débarquai

XIV. Le premier coup

XV. Habitant L'Habitant de l’île

XVI. Le fortin (récit du docteur)

XVII. Le dernier voyage du canot (suite du récit du docteur)

XVIII. Comment se termina la première journée (suite du récit du docteur)

XIX. La garnison du blockaus (Jim reprend son récit)

XX. L’ambassade de John Silver

XXI. L’assaut

XXII. Comment je repris la mer

XXIII. À marée descendante

XXIV. Le voyage de la pirogue

XXV. J’abats le drapeau noir

XXVI. Israël Hands

XXVII. « Pièces de huit »

XXVIII. Aux mains de l’ennemi

XXIX. Encore la marque noire

XXX. Sur parole

XXXI. La chasse au trésor

XXXII. La voix dans les arbres

XXXIII. La fin d’un règne

XXXIV. Conclusion




http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99%C3%8Ele_au_tr%C3%A9sor_%28trad._Laurie%29






عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الإثنين 28 يناير 2013, 16:01 عدل 2 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:03



C'est quoi un Schéma narratif ?

Le schéma narratif comporte 5 étapes
La Situation initiale (de départ):
On y présente les lieux, les personnages, le temps.
Événement perturbateur (problème):
C’est l’événement qui vient déranger et bouleverser les personnages.
Les péripéties (les actions):
-On y présente une série d’actions qui se déroulent les unes après les autres.
-Le personnage principal vivra toutes sortes de situations-problèmes qu’il essaiera de résoudre.
Dénouement (résolution du problème):
La solution au problème posé le long de l'histoire
Situation finale:
C’est la fin du récit. Les personnages ont retrouvé leur situation de départ.


Schéma narratif de "L'île au trésor":

Situation initiale :
- Vie de Jim Hawkins à L’Amiral Benbow et mort de Billy Bones.
Événement perturbateur:
- Découverte de la carte
Péripéties (Actions) :
- Départ pour Bristol.
- Le voyage en mer.
- Arrivée à l'île au trésor et mutinerie.
- Prise du fortin et combats pour le trésor.
- Découverte de Ben Gunn et du trésor dans une grotte.
Résolution :
- Victoire sur les pirates et prise en possession du trésor par Jim et ses amis.
Situation finale
- Retour en Angleterre.
- Partage du butin : du trésor





عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الأحد 27 يناير 2013, 15:08 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:05


Voici le lien de la bibliothèque électronique pour lire l'œuvre intégrale "L'île au trésor" du romancier Robert Louis Stevenson







الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:09

1 : La définition du roman :
Le roman est un genre littéraire narratif. C’est-à-dire qu’il raconte une histoire de la manière ordonnée et précise que choisit son auteur.
Sous le nom de roman se regroupent des œuvres très diverses. On les classe en de nombreuses sous-catégories, selon leurs thèmes, leur forme, leur but ou les différents genres romanesques
2 : l’origine du mot roman
Au Moyen Âge, le roman (ou langue romane) est la langue vulgaire (celle que le peuple utilise, par opposition au latin, la langue savante). À l’origine, on utilise donc le terme « roman » pour désigner une œuvre traduite ou adaptée plus ou moins librement en roman, à partir d’une œuvre composée en latin. Au xiie siècle apparaissent ainsi les premiers textes qui portent le nom de « roman », tels le Roman de Thèbes (vers 1150). Ce ne sont pas des romans au sens moderne, mais de longs récits en vers sur des sujets tirés de l’Antiquité.
Le mot « roman » désigne ensuite des récits en prose d’origine populaire, romane ou celtique, comme le Roman de Renart et le Roman de Tristan (xiie–xiiie siècles). Peu à peu le sens s’élargit et désigne toutes sortes de récits d’aventures imaginaires, merveilleuses ou incroyables.
Enfin, à partir du xviie siècle, le « roman » devient un genre narratif, et prend son sens moderne. L’adjectif « romanesque », qui signifie « ce qui a trait au roman », apparaît à cette époque.

Le roman d’aventures connaît son apogée dans la seconde moitié du xixe siècle. Riches en aventures, en épreuves et rebondissements, ces romans très populaires comptent notamment les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (1844) et Michel Strogoff (1876) de Jules Verne.
3 : Outils d’analyse littéraire
3.1 : Le schéma narratif est la structure sur laquelle repose, peu ou prou, tout récit. Il est constitué de cinq étapes principales :
Prenons pour exemple le conte de Perrault le Petit Poucet :
Il était une fois... une chaumière, un forestier, sa femme, leurs sept enfants (situation initiale).
La misère contraint le forestier à abandonner ses enfants au cœur de la forêt (élément perturbateur).
Malgré les ruses du plus petit, les enfants errent dans la forêt, sont hébergés dans la maison de l'ogre qui veut les manger. Le Petit Poucet vole les couronnes des sept petites filles de l'ogre et les place sur sa tête et celle de ses frères :
l'ogre, trompé, dévore ses filles au lieu des sept frères.
Les enfants parviennent à s'échapper mais l'ogre les poursuit (péripéties).

Au matin, alors que l'ogre, épuisé de les poursuivre, s'est assoupi sous un arbre, le Petit Poucet lui vole ses bottes de sept lieues (dénouement).
Les frères sont de retour ; les bottes de sept lieues permettent au Petit Poucet de nourrir sa famille (situation finale).
Ce schéma, qui admet bien sûr toutes les flexions possibles, s'applique particulièrement aux récits traditionnels.
Il s'applique beaucoup moins aux formes modernes du récit littéraire (le Nouveau Roman, par exemple) où la relation du narrateur à son récit prend le pas sur la narration proprement dite.
Définir le schéma narratif permet de comprendre, de découper la structure du récit et éventuellement de le résumer. Faire ce schéma met en relief les moments clés du récit.
Le schéma narratif est en général constitué de 5 phases qui suivent le déroulement du récit
3.2 : Le schéma actanciel : fiche synthétique


Le schéma actanciel (ou actantiel) présente les forces agissantes, les actants, d’une histoire : les rapports de force qui font avancer l’action. Il permet d’identifier les forces qui poussent, aident ou contrarient le héros ou les personnages
dans leurs actions.

Le schéma actanciel du linguiste français Julien Greimas propose six forces :
3.3 : La focalisation
Dans l'analyse littéraire, le mot fait référence à la distance que prend le narrateur (celui qui raconte l’histoire) par rapport l’histoire
On distingue trois focalisations, c'est-à-dire trois situations possibles :
On dira, dans le cas de la focalisation zéro, que le narrateur en sait plus que les personnages ; dans le cas de la focalisation interne, qu'il en sait autant que les personnages ; dans le cas de la focalisation externe, qu'il en sait moins que les personnages (mais que savent-ils eux-mêmes ?).

4 : LIle au trésor Robert Louis Stevenson
4.1 : à propos du roman
L’Île au trésor est un roman d’aventures de l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson, publié en 1883..
Au xviiie siècle, un vieux marin, Billy Bones, s’installe dans l’auberge tenue par les parents du jeune Jim Hawkins, le narrateur. Le pirate meurt dans des circonstances mystérieuses et Jim découvre dans sa malle la carte d’un fabuleux trésor et décide de chercher le trésor.
L’Île au trésor est l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature d’aventures. Ce premier roman de Robert Louis Stevenson s’inscrit dans une longue tradition de récits de mer anglo-saxons, tout en renouvelant le genre : l’importance qu’accorde l’auteur au détail et à la vraisemblance produit une atmosphère intense, qui rappelle que l’aventure peut conduire à la mort. Très populaire, ce romana été plusieurs fois adapté au cinéma.
4.2 Robert Louis Stevenson


.Robert Louis Stevenson, né le 13 novembre 1850 à Édimbourg et mort le 3 décembre 1894 à Vailima (Samoa), est un écrivain écossais et un grand voyageur, célèbre pour son roman L'Île au trésor (1883), pour sa nouvelle L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) et pour son récit Voyage avec un âne dans les Cévennes (1879).
Stevenson est parfois considéré comme un auteur de romans d'aventure ou de récits fantastiques pour adolescents, mais son œuvre a une toute autre dimension : il a d'ailleurs été salué avec enthousiasme par les plus grands de ses contemporains et de ses successeurs. Ses nouvelles et romans manifestent en effet une profonde intelligence de la narration, de ses moyens et de ses effets. Il exploite tous les ressorts du récit comme la multiplication des narrateurs et des points de vue, et pratique en même temps une écriture très visuelle, propice aux scènes particulièrement frappantes.







عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الإثنين 28 يناير 2013, 16:12 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:12


L’Île au trésor est un roman d'aventures écrit par Robert Louis Stevenson
Voici le film complet
Bon spectacle







الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:25

L’ILE AU TRESOR- Robert Louis STEVENSON


Robert Louis STEVENSON


PREMIERE PARTIE : Le vieux flibustier


Chapitre 1 :


a) Qui a pris la plume pour parler de l’île au trésor et de
ce qui s’y est passé?


b) Où et quand tout a-t-il commencé?


c) Quels sont les personnages que rencontre le lecteur dans
ce premier chapitre?


d) Repérer les principaux éléments du portrait du
« vieux loup de mer » et relever les détails le concernant dans le tableau
A


e) Que vient faire ce personnage à « l’Amiral Benbow »?


Chapitres 2 et 3 :


a) Compléter le tableau A à propos des deux nouveaux
personnages.


b) Que révèlent, à Jim et au lecteur, les tatouages sur le
bras du capitaine?


c) Délimiter dans le texte le passage de la « tache
noire ». Quelle est l’importance de cette scène?


d) A quoi est due la fin du capitaine?


Chapitres 4 à 6 :


a) Récapituler le contenu du coffre du marin. A quoi
servaient ces objets?


b) Que cherchent les hommes de Pew? Cela est-il dit avec
précision? Pourquoi?


DEUXIEME PARTIE: Le maître coq


Chapitres 7 et 8 :


a) Quelles informations contient la lettre du
chevalier?


b) Y découvrez-vous quelques indices inquiétants? Comment
Jim y réagit-il?


c) Dès sa première rencontre avec Long John Silver, Jim est
partagé entre des sentiments divers. Complétez le tableau B puis dites quel
est, à votre avis, le sentiment qui l’emporte finalement: la méfiance ou la
sympathie?


d) Comparez les deux façons de regarder un port: Jim au
chapitre 7 et Silver au chapitre 8. Laquelle préférez-vous? Pourquoi?


Chapitres 9 et 10 :


a) Quelles raisons le capitaine Smollett a-t-il d’être
mécontent?


b) Qui d’autre a compris la gravité de la situation?


c) Enumérez les « incidents » du bord qui auraient
dû alerter Jim et ses amis.


Chapitres 11 et 12 :


a) Caché dans la barrique de pommes, Jim surprend une
conversation entre Silver et un marin.


Que découvre-t-il sur Silver lui-même, sur l’équipage de
l’Hispaniola, sur les projets de ces hommes et leur tactique pour les
réaliser?


b) Résumez les « quatre points » de la décision du
« conseil de guerre »


TROISIEME PARTIE: Mon aventure à terre


Chapitres 13 à 15 :


a) Comparez les trois premières descriptions de l’île au
trésor:


-sa première apparition, vue de la goélette
(chap 12)


-un nouvel aperçu de l’île le lendemain matin
(chap 13)


-la découverte de l’île par Jim, à terre (chap
14)


Sous quel aspect différent se présente-t-elle à
chaque fois?


Quels sont les sentiments de Jim, dans chaque
cas?


b) Quelle est l’importance de la rencontre de Ben Gunn pour
Jim lui-même? pour ses amis, pour le lecteur?


c) En quoi Ben Gunn est-il un pirate différent des
autres?


d) Quel est l’accoutrement de Ben Gunn? Comment le
justifier?


QUATRIEME PARTIE: La palanque


Chapitres 16 à 18 :


a) Qui, à la place de Jim, raconte maintenant les événements
de ces trois chapitres?


b) Le récit repris au chapitre 16 est-il la suite du
chapitre 15 ? A quel moment de l’histoire le lecteur se trouve-t-il
reporté?


c) Qu’est-ce qu’une palanque? Quels sont ses avantages?
Pourquoi a-t-il fallu quitter le navire?


d) Pourquoi la situation des hommes de la palanque est-elle
extrêmement périlleuse?


e) Les faits sont racontés deux fois. Remplissez le tableau
C


f) Récapitulez les « cinq voyages » du canot en
disant qui se déplace et pour quoi faire.


Chapitres 19 à 21 :


a) Quelle unique issue les assiégés voient-ils à leur
situation?


b) Que vient faire Silver à la palanque?


c) Après relecture des chapitres 19 et 21, faites le compte
des morts et des blessés dans les deux camps.


CINQUIEME PARTIE: Mon aventure en mer


Chapitres 22 à 24 :


a) En quoi consiste la nouvelle initiative de Jim? (chap
22)


Quelles en sont les circonstances? les
raisons?


A quelles autres initiatives (chap 23-24) la
première l’engage-t-elle nécessairement?


b) Quels sont les avantages et les inconvénients procurés
par la navigation en « coracle »?


c) Qu’est-ce qui pousse Jim à rejoindre l’Hispaniola?


d) Les mouvements et les bruits de l’eau: Remplissez le tableau
D


Chapitres 25 à 27 :


a) Dans quel état Jim trouve-t-il le navire ?


b) Comment Jim se comporte-t-il en arrivant sur le bateau
?


c) En quoi consiste le marché conclu avec Hands ?


d) Relevez tous les indices de traîtrise observables chez le
pirate.


SIXIEME PARTIE: Le capitaine Silver


Chapitres 28 à 34 :


a)Quelle est la situation de Jim


– au début du chapitre 28 ?


- à la fin du chapitre
28 ?


b) Pourquoi Jim ne s’est-il pas enfui avec le docteur
Livesey ?


c) Placé sous la protection de Silver, Jim paraît-il en
sécurité à la fin du chapitre 30 ?


d) Même si Silver tient sa promesse, que risque Jim de
toutes façons ?


e) Reconstituez la suite de l’histoire de Flint avec les
autres détails qui sont donnés aux chapitres 31 et 32 .


f) Peut-on dire que l’histoire finit bien ou mal ?



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:35

L’île au trésor


Robert Louis Stevenson




1. Qu’est-ce que l’Amiral Benbow ?
□ Il s’agit d’un vieux marin. □ Il s’agit d’un navire. □ Il s’agit d’une auberge.



2. En échange de quoi le « capitaine » propose-t-il de donner une pièce d’argent à Jim au début de chaque mois ?
□ Il lui demande de surveiller son coffre chaque nuit.

□ Il lui demande de guetter la venue d’un homme amputé d’une jambe.

□ Il lui demande de cirer ses bottes chaque matin.


3. Comment meurt le « capitaine » ?
□ Il meurt d’une attaque d’apoplexie. □ Il se suicide. □ Il est assassiné.



4. Que recherchent Pew et sa bande dans le coffre du capitaine ?
□ Ils cherchent une carte au trésor. □ Ils cherchent un paquet de toile cirée.

□ Ils cherchent une épée à la poignée d’or incrustée de pierres précieuses.



5. Quel est le nom du maître coq ?
□ C’est Ben Gunn. □ C’est Long John Silver. □ C’est Pew.



6. Où se trouve Jim lorsqu’il entend parler de la conspiration de l’équipage ?
□ Il se trouve dans un tonneau. □ Il se trouve dans un canot.

□ Il se trouve derrière un mât.



7. Comment Ben Gunn s’est-il retrouvé sur l’île ?
□ Il a débarqué en même temps que l’équipage du capitaine Smolett.

□ Il a été abandonné par les membres de son équipage.

□ Il a fait naufrage.



8. Comment Ben Gunn parvient-il à effrayer les pirates ?
□ Il imite la voix de Flint. □ Il tire en l’air. □ Il provoque un début d’incendie.



9. Quelle surprise attend les pirates quand ils creusent pour retrouver le trésor ?
□ Les bijoux sont faux. □ Les billets ont pourri. □ Il ne trouvent pas de trésor.



10. Finalement, où se trouve le trésor ?
□ Il se trouve dans une caverne. □ Il a définitivement disparu.
Corrigé













1. Qu’est-ce que l’Amiral Benbow ? □ Il s’agit d’un vieux marin. □ Il s’agit d’un navire. □ Il s’agit d’une auberge.
2. En échange de quoi le « capitaine » propose-t-il de donner une pièce d’argent à Jim au début de chaque mois ?

□ Il lui demande de surveiller son coffre chaque nuit. □ Il lui demande de guetter la venue d’un homme amputé d’une jambe.

□ Il lui demande de cirer ses bottes chaque matin.

3. Comment meurt le « capitaine » ? □ Il meurt d’une attaque d’apoplexie. □ Il se suicide. □ Il est assassiné.
4. Que recherchent Pew et sa bande dans le coffre du capitaine ?

□ Ils cherchent une carte au trésor. □ Ils cherchent un paquet de toile cirée. □ Ils cherchent une épée à la poignée d’or incrustée de pierres précieuses.

5. Quel est le nom du maître coq ?

□ C’est Ben Gunn. □ C’est Long John Silver. □ C’est Pew.

6. Où se trouve Jim lorsqu’il entend parler de la conspiration de l’équipage ? □ Il se trouve dans un tonneau. □ Il se trouve dans un canot.
□ Il se trouve derrière un mât.

7. Comment Ben Gunn s’est-il retrouvé sur l’île ? □ Il a débarqué en même temps que l’équipage du capitaine Smolett.
□ Il a été abandonné par les membres de son équipage. □ Il a fait naufrage.

8. Comment Ben Gunn parvient-il à effrayer les pirates ?

□ Il imite la voix de Flint. □ Il tire en l’air. □ Il provoque un début d’incendie.

9. Quelle surprise attend les pirates quand ils creusent pour retrouver le trésor ? □ Les bijoux sont faux. □ Les billets ont pourri. □ Il ne trouvent pas de trésor.
10. Finalement, où se trouve le trésor ?

Il se trouve dans une caverne. □ Il a définitivement disparu. □ Il se trouve au fond d’un puit.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:35

L’ILE AU TRESOR- Robert Louis STEVENSON


Robert Louis STEVENSON


PREMIERE PARTIE : Le vieux flibustier


Chapitre 1 :


a) Qui a pris la plume pour parler de l’île au trésor et de
ce qui s’y est passé?


b) Où et quand tout a-t-il commencé?


c) Quels sont les personnages que rencontre le lecteur dans
ce premier chapitre?


d) Repérer les principaux éléments du portrait du
« vieux loup de mer » et relever les détails le concernant dans le tableau
A


e) Que vient faire ce personnage à « l’Amiral Benbow »?


Chapitres 2 et 3 :


a) Compléter le tableau A à propos des deux nouveaux
personnages.


b) Que révèlent, à Jim et au lecteur, les tatouages sur le
bras du capitaine?


c) Délimiter dans le texte le passage de la « tache
noire ». Quelle est l’importance de cette scène?


d) A quoi est due la fin du capitaine?


Chapitres 4 à 6 :


a) Récapituler le contenu du coffre du marin. A quoi
servaient ces objets?


b) Que cherchent les hommes de Pew? Cela est-il dit avec
précision? Pourquoi?


DEUXIEME PARTIE: Le maître coq


Chapitres 7 et 8 :


a) Quelles informations contient la lettre du
chevalier?


b) Y découvrez-vous quelques indices inquiétants? Comment
Jim y réagit-il?


c) Dès sa première rencontre avec Long John Silver, Jim est
partagé entre des sentiments divers. Complétez le tableau B puis dites quel
est, à votre avis, le sentiment qui l’emporte finalement: la méfiance ou la
sympathie?


d) Comparez les deux façons de regarder un port: Jim au
chapitre 7 et Silver au chapitre 8. Laquelle préférez-vous? Pourquoi?


Chapitres 9 et 10 :


a) Quelles raisons le capitaine Smollett a-t-il d’être
mécontent?


b) Qui d’autre a compris la gravité de la situation?


c) Enumérez les « incidents » du bord qui auraient
dû alerter Jim et ses amis.


Chapitres 11 et 12 :


a) Caché dans la barrique de pommes, Jim surprend une
conversation entre Silver et un marin.


Que découvre-t-il sur Silver lui-même, sur l’équipage de
l’Hispaniola, sur les projets de ces hommes et leur tactique pour les
réaliser?


b) Résumez les « quatre points » de la décision du
« conseil de guerre »


TROISIEME PARTIE: Mon aventure à terre


Chapitres 13 à 15 :


a) Comparez les trois premières descriptions de l’île au
trésor:


-sa première apparition, vue de la goélette
(chap 12)


-un nouvel aperçu de l’île le lendemain matin
(chap 13)


-la découverte de l’île par Jim, à terre (chap
14)


Sous quel aspect différent se présente-t-elle à
chaque fois?


Quels sont les sentiments de Jim, dans chaque
cas?


b) Quelle est l’importance de la rencontre de Ben Gunn pour
Jim lui-même? pour ses amis, pour le lecteur?


c) En quoi Ben Gunn est-il un pirate différent des
autres?


d) Quel est l’accoutrement de Ben Gunn? Comment le
justifier?


QUATRIEME PARTIE: La palanque


Chapitres 16 à 18 :


a) Qui, à la place de Jim, raconte maintenant les événements
de ces trois chapitres?


b) Le récit repris au chapitre 16 est-il la suite du
chapitre 15 ? A quel moment de l’histoire le lecteur se trouve-t-il
reporté?


c) Qu’est-ce qu’une palanque? Quels sont ses avantages?
Pourquoi a-t-il fallu quitter le navire?


d) Pourquoi la situation des hommes de la palanque est-elle
extrêmement périlleuse?


e) Les faits sont racontés deux fois. Remplissez le tableau
C


f) Récapitulez les « cinq voyages » du canot en
disant qui se déplace et pour quoi faire.


Chapitres 19 à 21 :


a) Quelle unique issue les assiégés voient-ils à leur
situation?


b) Que vient faire Silver à la palanque?


c) Après relecture des chapitres 19 et 21, faites le compte
des morts et des blessés dans les deux camps.


CINQUIEME PARTIE: Mon aventure en mer


Chapitres 22 à 24 :


a) En quoi consiste la nouvelle initiative de Jim? (chap
22)


Quelles en sont les circonstances? les
raisons?


A quelles autres initiatives (chap 23-24) la
première l’engage-t-elle nécessairement?


b) Quels sont les avantages et les inconvénients procurés
par la navigation en « coracle »?


c) Qu’est-ce qui pousse Jim à rejoindre l’Hispaniola?


d) Les mouvements et les bruits de l’eau: Remplissez le tableau
D


Chapitres 25 à 27 :


a) Dans quel état Jim trouve-t-il le navire ?


b) Comment Jim se comporte-t-il en arrivant sur le bateau
?


c) En quoi consiste le marché conclu avec Hands ?


d) Relevez tous les indices de traîtrise observables chez le
pirate.


SIXIEME PARTIE: Le capitaine Silver


Chapitres 28 à 34 :


a)Quelle est la situation de Jim


– au début du chapitre 28 ?


- à la fin du chapitre
28 ?


b) Pourquoi Jim ne s’est-il pas enfui avec le docteur
Livesey ?


c) Placé sous la protection de Silver, Jim paraît-il en
sécurité à la fin du chapitre 30 ?


d) Même si Silver tient sa promesse, que risque Jim de
toutes façons ?


e) Reconstituez la suite de l’histoire de Flint avec les
autres détails qui sont donnés aux chapitres 31 et 32 .


f) Peut-on dire que l’histoire finit bien ou mal ?



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:36

Corrigé













1. Qu’est-ce que l’Amiral Benbow ? □ Il s’agit d’un vieux marin. □ Il s’agit d’un navire. □ Il s’agit d’une auberge.
2. En échange de quoi le « capitaine » propose-t-il de donner une pièce d’argent à Jim au début de chaque mois ?

□ Il lui demande de surveiller son coffre chaque nuit. □ Il lui demande de guetter la venue d’un homme amputé d’une jambe.

□ Il lui demande de cirer ses bottes chaque matin.

3. Comment meurt le « capitaine » ? □ Il meurt d’une attaque d’apoplexie. □ Il se suicide. □ Il est assassiné.
4. Que recherchent Pew et sa bande dans le coffre du capitaine ?

□ Ils cherchent une carte au trésor. □ Ils cherchent un paquet de toile cirée. □ Ils cherchent une épée à la poignée d’or incrustée de pierres précieuses.

5. Quel est le nom du maître coq ?

□ C’est Ben Gunn. □ C’est Long John Silver. □ C’est Pew.

6. Où se trouve Jim lorsqu’il entend parler de la conspiration de l’équipage ? □ Il se trouve dans un tonneau. □ Il se trouve dans un canot.
□ Il se trouve derrière un mât.

7. Comment Ben Gunn s’est-il retrouvé sur l’île ? □ Il a débarqué en même temps que l’équipage du capitaine Smolett.
□ Il a été abandonné par les membres de son équipage. □ Il a fait naufrage.

8. Comment Ben Gunn parvient-il à effrayer les pirates ?

□ Il imite la voix de Flint. □ Il tire en l’air. □ Il provoque un début d’incendie.

9. Quelle surprise attend les pirates quand ils creusent pour retrouver le trésor ? □ Les bijoux sont faux. □ Les billets ont pourri. □ Il ne trouvent pas de trésor.
10. Finalement, où se trouve le trésor ?

Il se trouve dans une caverne. □ Il a définitivement disparu. □ Il se trouve au fond d’un puit.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:53

L'Ile au trésor de Robert Louis Stevenson
A l'auberge de l'Amiral-Benbow, Jim Hawkins voit
arriver un curieux loup de mer. Se nommant Billy Bones il effraye
les hommes du village par ses vieilles histoires de pirates. Un
jour, un pirate aveugle et sa clique, viennent tuer Billy, détenteur
d'une carte au trésor qui les intéresse. Seulement
c'est Jim qui récupère la carte dans le coffre de
Billy et qui l'apporte au docteur Livesey et au capitaine Trelawney.
Une expédition à bord de l'Hispaniola est bientôt
organisée pour retrouver le trésor du capitaine Flint
sur l'île au trésor. A bord de l'Hispaniola, Jim fait
bientôt la connaissance de Long John Silver qui n'a pour autre
projet que de créer une mutinerie et s'emparer du butin...







L'Île au trésor est le roman d'aventure
et le roman de piraterie par excellence. Ecrit par Robert Louis
Stevenson, écrivain écossais, en 1883, le récit
des aventures de Jim à bord de l'Hispaniola et sur
l'île au trésor connait depuis un grand succès.
Le récit de Jim Hawkins se passe au XVIIIème siècle
et Stevenson se glisse dans la peau du garçon pour raconter,
pour une grande part, cette expédition. Le récit est
supposé écrit par Jim après son retour, sous
les conseils du docteur Livesey, du capitaine Trelawney et d'autres
personnes ayant entendu ses aventures. Il ne laissera la parole
qu'au docteur Livesey une fois, sur plusieurs chapitres, pour raconter
l'insurection au sein de l'Hispaniola entre la bande de Long
John Silver et les fidèles au capitaine Smolett.
L'Île au trésor est une histoire de piraterie
et de chasse au trésor assez commune mais pourtant brillante
puisque c'est elle qui est le plus souvent donnée comme exemple
dans le genre. Le roman nous emmène dans une succession de
péripéties qui laissent très peu de temps au
lecteur pour s'ennuyer. Pour ma part j'ai parfois eu du mal à
accrocher mais ce n'est pas par manque d'actions, je peux l'assurer.

Le personnage de Jim Hawkins est attachant et j'ai aimé la
manière dont il fait le récit de ses mésaventures
et de ce qui se passe à bord de l'Hispaniola. Son ton est
naïf et franc, quant à son caractère il est courageux
et un peu téméraire, prêt à tout pour
ramener l'Hispaniola à bon port. Mais il ne faudrait
pas non plus oublier de parler de Long John Silver, personnage charismatique
s'il en est, qui marque autant, sinon plus l'esprit des lecteurs
de L'Île au trésor. Stevenson dresse
le portrait d'un homme terrifiant, au caractère très
lunatique, incarnant avec sa jambe de bois et son perroquet, le
pirate même.
Je souligne ensuite la grande qualité d'écriture de
Robert Louis Stevenson avec L'Île au trésor car
par la richesse de ses descriptions et sa facilité à
se glisser dans la peau de Jim Hawkins pour faire ressortir toute
la psychologie du personnage, le roman est crédible et surtout
nous replonge très bien dans cette époque de l'Angleterre
au XVIIIème siècle.
L'Île au trésor a été adaptée
de nombreuses fois en film et en a inspiré bien d'autres,
preuve de son immense succès.




A propos de Robert Louis Stevenson


Robert Louis Stevenson naît le 13 novembre 1850 à
Edimbourg. Enfant fragile il sort très peu de chez lui et
s'attache à une gouvernante, Cummy, qui remplace ses parents,
souvent absents. C'est elle qui le distrait et lui fait la lecture.
En 1856, il fait la connaissance de son cousin Bob, de trois ans
son ainé, avec lequel il s'amuse à inventer des histoires
ou à en jouer. En 1863, Robert Louis Stevenson visite quelques
pays européens (Italie, Autriche, Allemagne) pendant cinq
mois puis l'été part avec son père faire l'inspection
des phares. Après avoir eu une scolarité très
perturbée, Robert Louis Stevenson est envoyé en pension
à Burlington Lodge Academy. Il a du mal avec la société
anglaise pendant cette période et écrit là
aussi ces premiers récits d'aventures pour le magazine de
l'école préfigurant déjà son œuvre
à venir. Il reste peu de temps dans cette pension où
il se sent mal, son père vient ainsi le cherché dés
la fin de l'année 1863.
En octobre 1864, Thomas l'inscrit dans une école pour enfants
à problème. Son intégration parmi les autres
élèves se passe mieux, mais il ne montre pas un grand
intérêt pour les études. C'est que le but qu'il
s'est fixé est déjà tout autre et qu'il consacre
la plupart de son temps à y parvenir : apprendre à
écrire. S'étant découvert avec un autre élève
de l'école, les mêmes influences et la même passion
de la littérature, ils se lisent à tour de rôle
leurs compositions et collaborent à la publication d'un magazine.

En février 1865, nouvelle interruption de scolarité
pour suivre sa mère Maggie en cure à Torquay jusqu'en
octobre. Au cours de la nouvelle année scolaire, Louis se
lance, seul cette fois-ci, dans un autre projet de revue, dont trois
numéros paraissent au début de l'année 1866.
Durant l'été qui suivit, Stevenson entreprend d'écrire
un roman avec en toile de fond le soulèvement covenantaire
de 1666 dans les Pentland Hills : l'Insurrection des Pentland. Mais
son père, à la lecture de ses premiers brouillons,
qualifie le travail de raté et l'encourage à abandonner
la voie de la fiction au profit d'un simple récit historique.
Louis, pour faire plaisir à son père, passe tout l'automne
à la réécriture de Pentland Rising. En récompense,
Thomas fait imprimer l'œuvre de son fils à cent exemplaires
chez un libraire d'Édimbourg et rachète la totalité
du tirage.
En 1867, Robert Louis Stevenson entre à l'Université
d'Edimbourg pour préparer un diplôme d'ingénieur
mais malgré de bons résultats il ne se passionne pas
pour ses études, préférant écrire. Il
vit une vie dissolue et abandonne les études en 1871. Il
s'oriente vers le droit et est reçu au barreau en 1875 sans
jamais exercé cette profession.
En 1876, il sillonne les canaux d'Anvers à Pontoise, voyageant
à travers la France et la Belgique. Il publia son voyage,
en 1878, dans le livre Un voyage dans les Terres. Un an plus
tard, à la suite d'un autre voyage de 230 km, entre Haute-Loire
et Saint Jean du Gard, il publie Voyage avec un âne dans
les Cévennes
. Il se marie l'année suivante avec
Fanny Osbourne, en Californie, contre l'avis de sa famille. Entre
1880 et 1887 Stevenson voyagea beaucoup en Écosse, en Angleterre.
Il publie durant cette période L'Île au trésor
et la nouvelle, L'étrange cas du docteur Jekyll et M.Hyde
qui lui vaut un immense succès à son retour aux Etats-Unis.
En 1890, sa santé s'aggravant, il s'installe définitivement
à Vailima aux Samoa dont le climat tropical est bénéfique
à ses problèmes respiratoires. Sans négliger
sa carrière littéraire, il s'investit beaucoup auprès
des Samoans. Il devient même un chef de tribu, appelé
respectueusement Tusitala (« le conteur d'histoires »)
par ses membres. Il meurt d'une crise d'apoplexie à l'âge
de 44 ans. Il est enterré selon son désir face à
la mer au sommet du mont Vaea surplombant Vailima.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 12 يناير 2013, 23:56

L'Ile au trésor de Robert Louis Stevenson
A l'auberge de l'Amiral-Benbow, Jim Hawkins voit
arriver un curieux loup de mer. Se nommant Billy Bones il effraye
les hommes du village par ses vieilles histoires de pirates. Un
jour, un pirate aveugle et sa clique, viennent tuer Billy, détenteur
d'une carte au trésor qui les intéresse. Seulement
c'est Jim qui récupère la carte dans le coffre de
Billy et qui l'apporte au docteur Livesey et au capitaine Trelawney.
Une expédition à bord de l'Hispaniola est bientôt
organisée pour retrouver le trésor du capitaine Flint
sur l'île au trésor. A bord de l'Hispaniola, Jim fait
bientôt la connaissance de Long John Silver qui n'a pour autre
projet que de créer une mutinerie et s'emparer du butin...







L'Île au trésor est le roman d'aventure
et le roman de piraterie par excellence. Ecrit par Robert Louis
Stevenson, écrivain écossais, en 1883, le récit
des aventures de Jim à bord de l'Hispaniola et sur
l'île au trésor connait depuis un grand succès.
Le récit de Jim Hawkins se passe au XVIIIème siècle
et Stevenson se glisse dans la peau du garçon pour raconter,
pour une grande part, cette expédition. Le récit est
supposé écrit par Jim après son retour, sous
les conseils du docteur Livesey, du capitaine Trelawney et d'autres
personnes ayant entendu ses aventures. Il ne laissera la parole
qu'au docteur Livesey une fois, sur plusieurs chapitres, pour raconter
l'insurection au sein de l'Hispaniola entre la bande de Long
John Silver et les fidèles au capitaine Smolett.
L'Île au trésor est une histoire de piraterie
et de chasse au trésor assez commune mais pourtant brillante
puisque c'est elle qui est le plus souvent donnée comme exemple
dans le genre. Le roman nous emmène dans une succession de
péripéties qui laissent très peu de temps au
lecteur pour s'ennuyer. Pour ma part j'ai parfois eu du mal à
accrocher mais ce n'est pas par manque d'actions, je peux l'assurer.

Le personnage de Jim Hawkins est attachant et j'ai aimé la
manière dont il fait le récit de ses mésaventures
et de ce qui se passe à bord de l'Hispaniola. Son ton est
naïf et franc, quant à son caractère il est courageux
et un peu téméraire, prêt à tout pour
ramener l'Hispaniola à bon port. Mais il ne faudrait
pas non plus oublier de parler de Long John Silver, personnage charismatique
s'il en est, qui marque autant, sinon plus l'esprit des lecteurs
de L'Île au trésor. Stevenson dresse
le portrait d'un homme terrifiant, au caractère très
lunatique, incarnant avec sa jambe de bois et son perroquet, le
pirate même.
Je souligne ensuite la grande qualité d'écriture de
Robert Louis Stevenson avec L'Île au trésor car
par la richesse de ses descriptions et sa facilité à
se glisser dans la peau de Jim Hawkins pour faire ressortir toute
la psychologie du personnage, le roman est crédible et surtout
nous replonge très bien dans cette époque de l'Angleterre
au XVIIIème siècle.
L'Île au trésor a été adaptée
de nombreuses fois en film et en a inspiré bien d'autres,
preuve de son immense succès.




A propos de Robert Louis Stevenson


Robert Louis Stevenson naît le 13 novembre 1850 à
Edimbourg. Enfant fragile il sort très peu de chez lui et
s'attache à une gouvernante, Cummy, qui remplace ses parents,
souvent absents. C'est elle qui le distrait et lui fait la lecture.
En 1856, il fait la connaissance de son cousin Bob, de trois ans
son ainé, avec lequel il s'amuse à inventer des histoires
ou à en jouer. En 1863, Robert Louis Stevenson visite quelques
pays européens (Italie, Autriche, Allemagne) pendant cinq
mois puis l'été part avec son père faire l'inspection
des phares. Après avoir eu une scolarité très
perturbée, Robert Louis Stevenson est envoyé en pension
à Burlington Lodge Academy. Il a du mal avec la société
anglaise pendant cette période et écrit là
aussi ces premiers récits d'aventures pour le magazine de
l'école préfigurant déjà son œuvre
à venir. Il reste peu de temps dans cette pension où
il se sent mal, son père vient ainsi le cherché dés
la fin de l'année 1863.
En octobre 1864, Thomas l'inscrit dans une école pour enfants
à problème. Son intégration parmi les autres
élèves se passe mieux, mais il ne montre pas un grand
intérêt pour les études. C'est que le but qu'il
s'est fixé est déjà tout autre et qu'il consacre
la plupart de son temps à y parvenir : apprendre à
écrire. S'étant découvert avec un autre élève
de l'école, les mêmes influences et la même passion
de la littérature, ils se lisent à tour de rôle
leurs compositions et collaborent à la publication d'un magazine.

En février 1865, nouvelle interruption de scolarité
pour suivre sa mère Maggie en cure à Torquay jusqu'en
octobre. Au cours de la nouvelle année scolaire, Louis se
lance, seul cette fois-ci, dans un autre projet de revue, dont trois
numéros paraissent au début de l'année 1866.
Durant l'été qui suivit, Stevenson entreprend d'écrire
un roman avec en toile de fond le soulèvement covenantaire
de 1666 dans les Pentland Hills : l'Insurrection des Pentland. Mais
son père, à la lecture de ses premiers brouillons,
qualifie le travail de raté et l'encourage à abandonner
la voie de la fiction au profit d'un simple récit historique.
Louis, pour faire plaisir à son père, passe tout l'automne
à la réécriture de Pentland Rising. En récompense,
Thomas fait imprimer l'œuvre de son fils à cent exemplaires
chez un libraire d'Édimbourg et rachète la totalité
du tirage.
En 1867, Robert Louis Stevenson entre à l'Université
d'Edimbourg pour préparer un diplôme d'ingénieur
mais malgré de bons résultats il ne se passionne pas
pour ses études, préférant écrire. Il
vit une vie dissolue et abandonne les études en 1871. Il
s'oriente vers le droit et est reçu au barreau en 1875 sans
jamais exercé cette profession.
En 1876, il sillonne les canaux d'Anvers à Pontoise, voyageant
à travers la France et la Belgique. Il publia son voyage,
en 1878, dans le livre Un voyage dans les Terres. Un an plus
tard, à la suite d'un autre voyage de 230 km, entre Haute-Loire
et Saint Jean du Gard, il publie Voyage avec un âne dans
les Cévennes
. Il se marie l'année suivante avec
Fanny Osbourne, en Californie, contre l'avis de sa famille. Entre
1880 et 1887 Stevenson voyagea beaucoup en Écosse, en Angleterre.
Il publie durant cette période L'Île au trésor
et la nouvelle, L'étrange cas du docteur Jekyll et M.Hyde
qui lui vaut un immense succès à son retour aux Etats-Unis.
En 1890, sa santé s'aggravant, il s'installe définitivement
à Vailima aux Samoa dont le climat tropical est bénéfique
à ses problèmes respiratoires. Sans négliger
sa carrière littéraire, il s'investit beaucoup auprès
des Samoans. Il devient même un chef de tribu, appelé
respectueusement Tusitala (« le conteur d'histoires »)
par ses membres. Il meurt d'une crise d'apoplexie à l'âge
de 44 ans. Il est enterré selon son désir face à
la mer au sommet du mont Vaea surplombant Vailima.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 00:04

Dominantes : Lecture/Oral.


Objectif : Etudier le schéma actanciel.


Support : Première partie du roman.





- Lecture de la première partie du roman à la maison.


- Préparer le travail de la séance 5 à la maison au
brouillon.


- Oral : Six élèves prennent tour à tour le résumé oral
d’un chapitre de la première partie.


Le premier chapitre


Ce chapitre d’ouverture est centré sur la présentation d’un
personnage énigmatique et inquiétant dont l’identité n’est pas immédiatement
révélée : Billy Bones. Le nom de ce personnage (qui signifie « ossements » en
anglais), son visage balafré d’un coup de sabre, la chanson de matelot qu’il
fredonne, son goût immodéré pour le rhum, la violence de ses réactions et la
crainte que lui inspire la venue d’autres marins font entrer le lecteur dans
l’univers de la flibuste. Les personnages présentés dans ce premier chapitre se
répartissent en deux groupes : d’un côté, les honnêtes gens que sont le
narrateur, ses parents et le docteur Livesey qui symbolise la loi; de l’autre,
les pirates représentés par « le vieux boucanier ».





Schéma actanciel.







Adjuvants Opposants


Livesey
Chien Noir


Trelawney Le héros Pew


La mère de
Jim Jim
Les pirates qui attaquent l’auberge


Joyce


Hunter






La quête



Le trésor


Exercice: Reliez le personnage et son signe
particulier.


(a) « en reniflant
avec un bruit semblable à celui d’une corne de brume »


(b) « le garde-chasse »


(c) «je suis responsable de la sécurité du navire et de tous
ceux qui se trouvent à bord »


(d) « patron du canot »


(e) «sa colonne vertébrale fut brisée net »


(f) « un vieux marin [...] avec des anneaux aux
oreilles, et louchait »


(g) « mon père tenait l’auberge de l’Amiral-Benbow »


(h) « un homme de plus de six pieds de haut et large en
proportion »


(i) « notre maître coq, Tournebroche, comme
l’appelaient ses camarades »


(J) « un aveugle »


(k) « deux doigts manquaient à sa main gauche »


(l) «à la perruque poudrée blanche comme neige »


(m) « créature des bois »





(1)Jim Hawkins


(2) David Livesey


(3) John Trelawney


(4) Billy Bones


(5) Pew


(6) Chien Noir


(7) Long John Silver


(8) Ben Gunn


(9) M. Arrow


(10) Tom Morgan


(11) Smollett


(12) Israël Hands


(13) Thomas Redruth


Corrigé,
1g. 21. 3h. 4a. 5j. 6k. 7i. 8m. 9j: 10e. 11c. 12d. 13b.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 00:07

Dominantes : Lecture/Oral.


Objectif : Etudier le schéma actanciel.


Support : Première partie du roman.





- Lecture de la première partie du roman à la maison.


- Préparer le travail de la séance 5 à la maison au
brouillon.


- Oral : Six élèves prennent tour à tour le résumé oral
d’un chapitre de la première partie.


Le premier chapitre


Ce chapitre d’ouverture est centré sur la présentation d’un
personnage énigmatique et inquiétant dont l’identité n’est pas immédiatement
révélée : Billy Bones. Le nom de ce personnage (qui signifie « ossements » en
anglais), son visage balafré d’un coup de sabre, la chanson de matelot qu’il
fredonne, son goût immodéré pour le rhum, la violence de ses réactions et la
crainte que lui inspire la venue d’autres marins font entrer le lecteur dans
l’univers de la flibuste. Les personnages présentés dans ce premier chapitre se
répartissent en deux groupes : d’un côté, les honnêtes gens que sont le
narrateur, ses parents et le docteur Livesey qui symbolise la loi; de l’autre,
les pirates représentés par « le vieux boucanier ».





Schéma actanciel.







Adjuvants Opposants


Livesey
Chien Noir


Trelawney Le héros Pew


La mère de
Jim Jim
Les pirates qui attaquent l’auberge


Joyce


Hunter






La quête



Le trésor


Exercice: Reliez le personnage et son signe
particulier.


(a) « en reniflant
avec un bruit semblable à celui d’une corne de brume »


(b) « le garde-chasse »


(c) «je suis responsable de la sécurité du navire et de tous
ceux qui se trouvent à bord »


(d) « patron du canot »


(e) «sa colonne vertébrale fut brisée net »


(f) « un vieux marin [...] avec des anneaux aux
oreilles, et louchait »


(g) « mon père tenait l’auberge de l’Amiral-Benbow »


(h) « un homme de plus de six pieds de haut et large en
proportion »


(i) « notre maître coq, Tournebroche, comme
l’appelaient ses camarades »


(J) « un aveugle »


(k) « deux doigts manquaient à sa main gauche »


(l) «à la perruque poudrée blanche comme neige »


(m) « créature des bois »





(1)Jim Hawkins


(2) David Livesey


(3) John Trelawney


(4) Billy Bones


(5) Pew


(6) Chien Noir


(7) Long John Silver


(8) Ben Gunn


(9) M. Arrow


(10) Tom Morgan


(11) Smollett


(12) Israël Hands


(13) Thomas Redruth


Corrigé,
1g. 21. 3h. 4a. 5j. 6k. 7i. 8m. 9j: 10e. 11c. 12d. 13b.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:21


  FILM L'île au trésor
de Robert Louis Stevenson







عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في السبت 11 يناير 2014, 22:40 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:39

Résumés : l’île au trésor de Robert Louis Stevenson (Le livre de poche)
CHAPITRES : I , II , III , IV , V , VI
PREMIERE PARTIE : LE VIEUX FLIBUSTIER
CHAPITRE : I : Le vieux loup de mer à l’Amiral Benbow. ( p : 19 à 25 )
Le
récit est celui de Jim Hawkins, un adolescent de 14 ans et fils de
tenanciers de l’auberge « L’Amiral Benbow », sise sur une crique isolée,
près d’un port Anglais, quelque part en Angleterre.
Un soir, arriva à
l’auberge un vieux loup de mer, Billy Bones, personnage d’autant plus
mystérieux qu’inquiétant, porté sur le rhum et sur qui pesait une
obscure menace. C’était sûrement pour cette raison qu’il chargea Jim de
veiller au grain et de le prévenir si un unijambiste survenait.
Billy
passait ses journées à surveiller les bateaux qui passaient et les
soirées à boire et à terroriser les clients à qui il payait des tournées
et qu’il obligeait par la suite à écouter ses terribles histoires de
piraterie. Seul le docteur Livesey, qui était aussi magistrat, ne se
laissa pas intimider par cet ivrogne.

CHAPITRE : II : Où Chien Noir fait une apparition ( p : 25 à 31 )
Quelque
temps après, M. Hawkins tomba gravement malade et Jim et sa mère
durent s’occuper tous seule de l’auberge. Un matin de janvier un
inconnu, nommé Chien Noir, se présenta à l’auberge. Il eut avec Billy
une conversation violente suivie d’une bagarre qui se termina par la
fuite de Chien Noir, blessé à l’épaule. Juste après, Billy eut une crise
d’apoplexie qui le cloua au lit pour une semaine.

CHAPITRE : III : La tache noire ( p : 31 à, 37 )
Billy
apprit à Jim qu’il avait servi sous les ordres du capitaine Flint qui
possédait un trésor caché dans une île. Sur son lit de mort à Savannah,
Flint lui avait confié la carte indiquant l’emplacement exact du
fabuleux trésor. Quatre ou cinq jours après, le père de Jim mourut et le
lendemain de l’enterrement, un second inconnu, un aveugle nommé Pew,
vint et remit à Billy ‘’la tache noire’’, une sorte d’ultimatum. Billy
avait jusqu’à 22 heures. Il demanda alors à Jim, avant de succomber à la
suite d’une seconde crise d’apoplexie, d’aller à cheval avertir le
docteur Livesey d’une imminente attaque de l’auberge par les pirates.

CHAPITRE : IV : Le coffre de mer ( p : 37 à 42 )
Jim
raconta tout à sa mère et allèrent demander de l’aide aux habitants du
hameau voisin mais ses derniers, en entendant le nom de Flint eurent
peur et refusèrent. Seul un dénommé Dogger leur promit d’aller à cheval
avertir le docteur Livesey afin qu’il vînt les aider. Notre héros et sa
mère retournèrent donc à l’auberge et ouvrirent le coffre du capitaine
Billy. La veuve préleva une partie de l’argent dû au défunt et Jim prit
un rouleau de toile cirée. Ils entendirent un sifflet et n’eurent que le
temps de se cacher sous la voûte du pont, à portée de voix de
l’auberge.

CHAPITRE : V : La fin de l’aveugle ( p : 42 à 47 )
Pew
et 6 ou 7 de ses hommes attaquèrent l’Amiral Benbow. Ils découvrirent
le cadavre de Billy mais aucune trace de ce qu’ils étaient venus
chercher. Ils saccagèrent l’auberge, eurent une bagarre avec leur chef
puis ils se sauvèrent, avertis par leur sentinelle. En effet, alertés
par Dogger, M. Dance, inspecteur des douanes et ses officiers furent là,
mais les pirates étaient déjà loin, excepté Pew qui fut écrasé
accidentellement par les chevaux.
La maman et son enfant sortirent alors de leur cachette et Jim demanda qu’on le conduise chez le docteur Livesey.

CHAPITRE : VI : Les papiers du capitaine ( p : 48 à 53 )
On rejoignit alors le docteur qui dînait au château, chez son ami M. Trelawney. Dès que M. Dance fut reparti,
Jim
remit le rouleau de toile cirée au docteur. On y découvrit un cahier de
comptes s’étalant sur vingt ans et une carte avec une légende indiquant
l’emplacement du fabuleux trésor de Flint.
Le châtelain Trelawney
décida alors d’aller à bristol pour affréter un bateau, l’équiper et
partir avec ses hôtes et ses serviteurs Hunter, Joyce et Redruth à la
recherche du trésor : Jim serait le garçon de cabine, le chevalier
Trelawney l’amiral, le docteur Livesey le médecin de bord, Joyce,
Redruth et Hunter (serviteurs du chevalier), feront également partie du
voyage




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:42

2ème PARTIE LE MAITRE-COQ
Résumés des CHAPITRES VI et VII
CHAPITRE : VI : Les papiers du capitaine ( p : 48 à 53 )
On rejoignit alors le docteur qui dînait au château, chez son ami M. Trelawney. Dès que M. Dance fut reparti,
Jim
remit le rouleau de toile cirée au docteur. On y découvrit un cahier de
comptes s’étalant sur vingt ans et une carte avec une légende indiquant
l’emplacement du fabuleux trésor de Flint.
Le châtelain Trelawney
décida alors d’aller à bristol pour affréter un bateau, l’équiper et
partir avec ses hôtes et ses serviteurs Hunter, Joyce et Redruth à la
recherche du trésor : Jim serait le garçon de cabine, le chevalier
Trelawney l’amiral, le docteur Livesey le médecin de bord, Joyce,
Redruth et Hunter (serviteurs du chevalier), feront également partie du
voyage.

CHAPITRE : VII : Je vais à Bristol ( p : 57 à 62 )
Le
docteur alla chercher un remplaçant à Londres tandis que M. Trelawney
se rendit à Bristol afin d’acquérir un bateau, l’équiper et engager un
équipage. Des semaines s’écoulèrent, enfin arriva une lettre du
chevalier apprenant à ses amis qu’il avait acheté une goélette baptisée
‘’ L’Hispaniola ‘’ grâce à Blandly, son vieil ami. Il avait aussi
engagé 6 ou 7 marins avant de tomber sur l’homme qu’il fallait : un
vieux marin unijambiste propriétaire d’un café : Long John Silver qu’il
engagea comme maître-coq. Et c’est ce cuisinier qui choisit le reste de
l’équipage après s’être débarrassé de deux matelots engagés par M.
Trelawney sous prétexte de leur incompétence.
Jim, sous l’œil
vigilant de Redruth alla faire ses adieux à sa mère qu’il trouva en
bonne santé et fort heureuse car, avant son départ, M. Trelawney avait
rénové l’auberge et engagé un garçon qui remplacerait Jim durant son
absence. Le lendemain, Jim et Redruth allèrent rejoindre M. Trelawney à
Bristol. Le docteur était arrivé de Londres la nuit et le départ fut
fixé pour le lendemain.




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:51

Etude du personnage principal Jim Hawkins (Le héros) de l'île au trésor de Robert Louis Stevenson





Jim Hawkins:
Jim
Hawkins est à la fois héros et narrateur de l’histoire. Il est le fils
unique du tenancier de « L'Amiral Benbow », une auberge isolée et peu
fréquentée près de Bristol, en Angleterre. Au début du roman, Jim est un
jeune garçon qui vit avec ses parents et les aide à gérer l’auberge. Il
connaît peu de choses sur le monde extérieur. À la fin, il est « un
jeune homme »qui a rencontré la mort, a navigué en haute mer, a tué un
homme en état de légitime défense, a utilisé son ingéniosité et son
courage pour survivre…Bref, Jim a mûri sous l’effet des événements qu’il
as vécus et des épreuves qu’ils a subies. Le parcours de Jim Hawkins
débute le jour où un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque à
l'auberge et s'y installe. En effet, ce dernier entraîne Jim dans
l’univers de l’aventure et surtout dans le monde des pirates en
l’engageant à veiller au grain et le prévenir s’il voit un unijambiste
se présenter à l’auberge. Jim est donc le seul personnage à gagner la
confiance de Billy , à connaître son secret et à partager ses craintes.
Jim est aussi le premier à rencontrer tous les pirates qui arrivent à «
L'Amiral Benbow ». Il nous présente en décrivant, avec plus ou moins de
détails,tous les personnages qui entrent en scène sauf lui ! Pourtant,
il nous fait souvent part de ses sentiments, et il est jugé par les les
autres.
Jim vu par les autres : Il est un « brave garçon »(Chien
Noir P27- 28) ; il est un « fameux garçon de cabine »(Trelawney P 53) ; «
il donnera du crédit à notre entreprise »(Livesey P53) ; « Tu es un
brave garçon,tu as le coeur sur la main »(Silver P65) ; « Tu es un bon
garçon »(Ben Gunn P104) ; « J’ai vu que tu étais un malin,mais cette
fois tu me dépasses »(Silver P178) ; « J’aime ce garçon,je n’en ai
jamais vu qui me plaise autant. Il est plus courageux que la bande de
rats que vous faites »(Silver P182). « Vous êtes un brave garçon dans
votre genre,Jim…mais vous êtes trop indiscipliné pour mon goût »
(Smollet P 214 )

Jim Hawkins est un garçon droit et plein de
responsabilités: A l’auberge, il aide sa mère en l’absence de son père
et veille sur le capitaine durant sa maladie. A Bristol, il a participé
comme tous les marins aux préparatifs du voyage :« Nous
fûmes,dit-il,très occupés toute la nuit à mettre chaque chose à sa place
pour appareiller…J’abattis beaucoup de plus de travail que je n’en
avais jamais eu à l’Amiral-Benbow »(P72-73).A bord de l’hispaniola, il
est un fameux garçon de cabine et un « excellent observateur » chargé
d’espionner les pirates. Au fortin, lors de l’attaque des pirates, Jim a
prêté « main-forte » à ses amis en rechargeant leurs armes. Il a aidé,
enfin,ses amis à transporter l’or de la cachette de Ben Gunn jusqu’à
l’Hispaniola .
Jim est un enfant curieux: Le jour où Chien Noir
débarque à l’auberge et rencontre le capitaine,Jim,tout en se retirant
dans l’estaminet, a fait « de son mieux pour les écouter »(P28).
La
nuit où Pew et ses hommes attaquent l’auberge, Jim a caché sa mère
évanouie sous la voûte du pont et est revenu pour voir ce qui se passe à
l’auberge :« Ma curiosité,dit-il,fut bientôt plus forte que ma peur,car
je ne pus rester où j’étais,mais revins en rampant sur la berge »(P42).

Caché dans la barrique de pomme, Jim a écouté les propos de Silver tout en étant « dévoré de peur et de curiosité »(P77).

Jim a fait sa première escapade sur l’île par curiosité de découvrir la cachette de l’embarcation de Ben Gunn.
Jim
est un enfant courageux : A plusieurs reprises, Jim se trouve dans des
situations délicates. Mais grâce à son courage, il s’en sort et porte
une aide considérable à ses amis.
Dans la barrique de pomme, Jim a
dominé sa peur et parvient à connaître les intentions de Silver. Après
avoir informé ses amis de ce qu’il a entendu dans la barrique de
pomme,il a été félicité pour sa chance et son courage(P 87). C’est lui
donc qui a dévoilé le vrai visage de Silver et a incité ainsi ses amis à
concevoir des plans d’action.
Jim a aussi fait preuve de courage
quand il est parti seul sur l’île et rencontre en pleine forêt « un
mystérieux monstre » qui se révèle être un homme marronné depuis trois
ans .Certes,il a peur au début car il n’arrive pas a distingué de quoi
il s’agit, mais il pense soudain à son pistolet : « Je n’étais pas sans
défense,dit-il,le courage me revint aussitôt. Je fis face résolument à
cet homme et marchai droit à son avance».(P101).
Pris en otage par
Silver, Jim s’est défendu avec courage et a avoué à Silver qu’il a «
mené toute l’affaire du commencement à la fin ».(P180) Et contrairement à
Billy Bones qui a tant craint d’être repéré par Silver, Jim s’est
montré très courageux : « Je n’ai pas peur de vous(Silver) que d’un
moucheron. Tuez-moi,ou épargnez-moi, à votre guise. »(P180).

Jim s’est battu,enfin, courageusement avec Hands et réussi à le tuer et à reprendre l’Hispaniola aux pirates.
Il
s’avère donc que Jim court des risques pour venir en aide à ses amis : «
De moi seul, dit-il, dépendait la vie de tous les honnêtes gens du
bord. »(P77).Un peu plus loin, il dit : « C’est en effet de moi que vint
le salut »(P88) .Bien que le docteur fasse des reproches à Jim, il
reconnaît que il est leur sauveur : « A chaque pas,dit-il,c’est vous qui
nous sauvez la vie »(P195).
Jim est un garçon indulgent/pitoyable :
Les Hawkins menaient une vie simple et monotone jusqu’à l’arrivée de
Billy Bones. Ce dernier a fait peur aux clients de l’auberge et les a
terrorisés avec ses « horribles histoires de pendaisons,de tortures,de
tempêtes … et le langages qu’il employait pour raconter ses histoires
choquait [les] braves clients ».Ainsi, il contribue à la ruine de
l’auberge. Et le pauvre père de Jim -par peur- n’ose jamais lui
mentionner qu’il ne reste plus rien de ses quelques pièces d’or : «Je
suis persuadé,dit Jim,que le tourment et la terreur dans lesquels il(son
père) vivait furent pour beaucoup dans sa fin malheureuse et prématurée
». Il s’avère donc que Billy a contribué et à la ruine de l’auberge et à
la mort du père. Pire encore, « le soir qui précède l’enterrement, il
était plus ivre que jamais . Et c’est vraiment choquant de l’entendre,
dans cette maison en deuil, chanter son horrible rengaine de marin »(P
34). Et c’est à cause de lui que les hommes de Pew ont dévasté l’auberge
dans leur recherche du coffre : « Je retournai[…] à l’Amiral-Benbow,et
vous ne pouvez imaginez de ma maison dans un plus lamentable état de
pillage »(P47) Malgré toutes ces cruautés, Jim se sent pris de pitié
pour Billy : « C’est curieux,dit-il,car je n’avais jamais eu de
sympathie pour lui quoique sur la fin il m’eût inspiré un peu de
pitié,mais dés que je vis qu’il est mort,j’éclatais en sanglots ».(P36)
Jim
a eu également pitié de Silver quand ses hommes se mutinent contre lui
et lui remettent la tache noire : « J’avais pitié de lui,dit Jim,malgré
sa cruauté,à la pensée des périls qui l’entouraient et de l’infâme gibet
qui l’attendait »(P190).

Jim témoin caché : Tout en étant caché, Jim Hawkins a :
- entendu la discussion de Chien Noir et Billy Bones.
- assisté a l’invasion de l’auberge par les hommes de Pew.
- surpris la conversation de Silver et ses alliés.
- vu Silver assassiner Alan.
- assisté à la querelle entre Hands et Obrien




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:54



Le système des personnages : Relations et
onomastique













الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:57

LE personnage de Long John Silver(surnommé Barbecue)



A
côté de Jim Hawkins, l’autre grande figure du roman est
incontestablement Long John Silver(surnommé Barbecue). C’est le maître
coq que Trelawney a engagé par pitié car « Il n’a qu’une jambe…il a
perdu l’autre au service de son pays » et « il ne touche pas de pension »
(Trelawney P 59). Et c‘est lui qui a recruté la majorité des membres de
l’équipage.

Or,
nous vivons, avec Jim,tout le début du récit dans la hantise d’un marin
amputé d’une jambe. Et quand Silver,qui correspond à ce signalement peu
courant,apparaît,personne,pas même Jim ne le reconnaît : «
Maintenant,pour vous dire la vérité, dès que j’avais connu par la lettre
du chevalier l’existence de Long John, j’avais craint qu’il ne fût le
marin a une jambe

que
j’avais si longtemps attendu à l’Amiral-Benbow. Mais un seul regard me
suffit. J’avais vu le capitaine,et Chien Noir,et Pew l’aveugle,et je
savais comment un pirate est fait ; cela n’avait ,à mon sens,aucun
rapport avec cet aimable tavernier ».(Jim P63).Jim est certainement

aveuglé
par l’apparence de Silver : « Il était grand et fort ,avec une figure
grosse comme un jambon,assez pâle et commune,mais intelligente et
souriante. A vrai dire ,il semblait de très joyeuse humeur…»(P63).Il n’a pas
l’air teigneux, et son visage n’est pas couturé de cicatrices(comme les
pirates),il est au contraire sympathique, jovial, sifflotant, poli et
chaleureux. Pourtant, il existe certains indices qui confirment que le
maître coq est la même personne dont Billy Bones a tant redouté la venue
:Tout d’abord, l’apparition de Chien de Noir dans la longue vue ne
semble pas une coïncidence. Ensuite,le jour du voyage,Silver et ses
hommes se mettent à entonner la chanson du capitaine. Puis, les hommes
recrutés par Silver « ne sont pas jolis à voir »(P59),ils ont
certainement la même apparence que Chien Noir, le capitaine et Pew.
Enfin ,ce perroquet que Silver appelle Flint en souvenir du fameux
flibustier. Jim, qui s’est montré naïf (peut-être à
cause de son jeune âge), est fasciné de plus en plus par la personnalité
de Silver, « ce serait pour moi,dit-il,le meilleur des compagnons de
bord… avec moi,il était constamment aimable et toujours heureux de me
voir dans sa cuisine ».(P66- P75).En effet,Silver a un côté attachant et
il est chaleureux dans le geste et la parole. De ce fait,il est prompt à
inspirer confiance à ceux qui l’entourent : « Ce John Silver me plaît
»(Livesy P67). « C’est un brave »(Le chevalier P68). « Je crois que vous
avez engagé deux honnêtes :cet homme(Smollett)et John Silver »( le
docteur s’adressant au Chevalier P71). « Voila un brave homme »(le
docteur P72).Silver parait ,d’après ces jugements,le membre modèle de
l’équipage. Sa mutilation ne l’empêche pas d’accomplir son travail : «
C’était quelque chose de le voir caler le pied de sa béquille contre
une cloison,et,ainsi arc-bouté,suivant chaque oscillation du
navire,faire sa cuisine comme sur le plancher des vaches ».( P74).Il se
déplace aussi rapidement et puissamment à travers les ponts instables du
navire que n’importe quel marin. Le récit du quartier maître est riche
en informations sur le personnage de Silver : « Ce n’est pas un homme
ordinaire,Barbecue,dit-il,il est allé à école et il peut parler comme un
livre,quand il veut.Et il est brave !...Un lion n’est rien comparé à
Long John ! Je l’ai vu,sans armes, en agripper quatre et fracasser leurs
têtes l’une contre l’autre ».Silver est donc instruit,éloquent, brave
et très fort. Il est aussi respectable et serviable :« Tout l’équipage
le respectait et,même,lui obéissait. Il avait sa façon de parler à
chacun et de rendre à tout le monde un service particulier »(P75).

A
partir la scène de la barrique de pomme,toute l’ambiguïté qui entoure
ce personnage va se dissiper et l’on découvre que derrière cette
apparence trompeuse se cache un « abominable bandit »(P79),un
impitoyable pirate , le seul homme que Flint lui-même craint:«Il y en
avait,dit Silver, qui avait peur de Pew,et d’autres qui avait peur de
Flint. Mais Flint lui-même avait peur de moi » (P80).Ces propos de
Silver sont confirmés par Ben Gunn : « [Flint] n’avait peur de
personne…sauf de Silver…Oui Silver avait cet honneur »(P122).Il était
quartier maître de Flint et a perdu sa jambe dans un abordage et pas en
service de son pays comme il le prétend :« C’est dans le même
abordage,dit-il, que j’ai perdu ma jambe et que Pew avait perdu la vue
»(P78). Silver a donc menti à Trelawney pour susciter sa pitié et avoir
une place à bord de l’Hispaniola. Il est en réalité le chef des pirates
qui se sont habilement infiltrés dans l’équipage de l’Hispaniola et,avec prudence,il fomente une mutinerie destinée à s’emparer, le moment venu, du trésor et du bateau. . Il se révèle cupide et machiavélique.
Il se méfie de ses hommes et n’hésite pas à tuer celui qui ose le
trahir : « Quand un collègue me joue un vilain tour,dit-il ,il ne reste
pas longtemps dans le même monde que Long John »(P80).Il ne tolère pas
qu’on s’oppose à ses projets : il a tué impitoyablement
un honnête marin(Tom) qui ne veut pas rejoindre sa troupe : « Avec un
juron,John saisit une branche d’arbre,brandit sa béquille et lança cet
étrange projectile qui,avec une force foudroyante,alla frapper le
malheureux Tom,la pointe en avant,entre les deux épaules,au milieu du
dos…Silver,agile comme un singe,même privé de sa béquille,fut sur lui en
un instant,et,par deux fois plongea son poignard jusqu’au manche dans
ce corps sans défense ».(P99). Il compte aussi tuer les amis de Jim une
fois le trésor trouvé et transporté à bord : « Il faudra,dit-il, que
j’en finisse avec eux dans l’île,dès que le butin sera à bord »(P81).
S’il sauve Jim des mains des pirates,c’est pour avoir un défenseur,un
témoin par la suite. Il dévoile ainsi son caractère opportuniste et
calculateur : «Je te sauverai la vie, malgré eux,si je le peux. Mais
attention,Jim…donnant donnant…Tu sauveras Long John de la corde »(Silver
P183).

Silver
sait conserver son sang-froid et ne montre rien de ses émotions quand
il se trouve en mauvaise posture : il a évité intelligemment la
mutinerie de ses hommes qui le soupçonnent de trahison et lui reproche
de « jouer double jeu »(P186).Il est le seul pirate qui n’est pas
effrayé par la voix de Ben Gun imitant Flint .Il reste rationnel face à
aux superstitions de ses hommes. Lorsqu'on découvre que la cache de
Flint est vide, il reste froidement sur place contre cinq hommes, bien
qu'il n'ait que Hawkins pour le couvrir : « Silver ne bougeait pas. Il
les surveillait,tendu sur sa béquille,et semblait aussi maître de lui
que jamais .Il était brave ,indéniablement »(P210).

Finalement,
Silver s’enfuit au lieu de mourir ou d’être abandonné dans l’île ou
encore au lieu d’être jugé. Mais traître jusqu’au bout des ongles, il
s’empare d’une partie du trésor et reste ainsi fidèle à son tempérament
de forban sans scrupules qui ne reconnaît que la loi du plus fort et du
plus malin.

Contrairement
à la plupart des pirates qui « dépensent tout en rhum ou en bêtises » ,
Silver est assez sage pour prêter attention à l'usage qu'il fait de son
argent. Il ne se laisse pas faiblir par le rhum et conserve bien son
argent :« le plus difficile,dit-il,ce n’est pas de gagner,c’est de
conserver »(P78).Il a une auberge, de l’argent « en sûreté à la banque »
et une femme qu’il appelle « sa bourgeoise ».



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 13 يناير 2013, 18:59

Trelawney, le châtelain du village, est un riche noble et un ami du docteur Livesey.
« C’était un homme de plus de six pieds de haut et large en proportion,
au visage rude, durci, brûlé et ridé par ses longs voyages. Ses
sourcils étaient noirs et très mobiles ; ce qui lui donnait un air, non
pas méchant,à vrai dire,mais vif et assez hautain »(P48).Il est plein
d'enthousiasme
:c’est lui qui entraîne le docteur Livesey et Jim dans cette chasse au
trésor et c’est lui qui finance l'expédition. Juste après la découverte
de la carte du trésor, il fait le voyage à Bristol pour affréter un
bateau et recruter un équipage. Mais,il est un incorrigible
bavard : « Vous ne savez pas tenir votre langue » lui dit le docteur
avec inquiétude. Malgré les reproches de Livesey,il divulgue le secret
de ce voyage et tout le monde à Bristol
connaît la nature de la mission.
Trelawney est aussi naïf : il a avalé rapidement les mensonges de
Silver et a recruté un équipage majoritairement formé d’anciens hommes
de Flint. Initialement, il ne s’entend pas avec Smollett car ce dernier
lui fait part,ainsi qu’au docteur ,de son malaise concernant l’équipage
qu’il n’a pas choisi et le but du voyage qui lui a été caché et dont il a
eu vent par les matelots. Mais, quand Jim dévoile le vrai visage de
Silver, Trelawney reconnaît vite son erreur et met toute sa confiance en
son capitaine : « Capitaine,dit le chavalier,vous aviez raison et
j’avais tort. J’étais un âne, je le reconnaît,et j’attends vos ordres
»(P87).
Courageux et excellent tireur,il a joué un rôle central dans le combat contre les pirates.


LE CHEVALIER TRELAWNEY

Aspect physique

Homme de haute taille.

Carrure proportionnée.

Détails descriptifs

Visage rude, durci, brûlé et ridé par ses longs voyages.

Sourcils noirs et très mobiles .

Attitude


Enthousiaste mais bavard et naïf.


Impression qui s’en dégage

Air vif et hautain



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الإثنين 14 يناير 2013, 20:41


Il y a un problème technique dans la 2ème partie du film "L'île au trésor" , sous la version française....
Alors voici le film complet , mais en version anglaise







الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأربعاء 23 يناير 2013, 13:03

La première page de couverture
du roman d'aventures L'île au trésor
de Robert Louis STEVENSON







الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأربعاء 23 يناير 2013, 13:07

La quatrième page de couverture
du roman d'aventures L'île au trésor
de Robert Louis STEVENSON







الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأربعاء 23 يناير 2013, 13:19






L’île au trésor de Robert Louis Stevenson

Résumé

Jim Hawkins, un petit garçon vivant dans un port anglais au XVIIIème
siècle, voit arriver dans l’auberge de ses parents, un homme étrange,
nommé Billy Bones, qui traine avec lui une énorme malle. Un jour, en
chemin, Jim rencontre Pew, un mystérieux aveugle, qui le saisit par le
bras et l’oblige à le conduire jusqu’à Billy Bones. Pew donne un bout de
parchemin à Billy, puis s’enfuit. Après avoir lu le papier, Billy meurt
d’effroi. Jim en profite pour voler le trousseau de clés de Billy et
ouvrir la male. Il découvre alors beaucoup d’argent et une toile sur
laquelle est décrit l’emplacement de l’île du trésor du capitaine Flint.
Jim prend un peu d’argent et la toile, puis s’enfuit à la recherche du
Docteur Livesey pour lui raconter son histoire. Le Docteur Livesey aidé
du chevalier Trelawney embarque sur l'Hispaniola avec Jim en direction
de l’île au trésor. Un jour caché dans un tonneau, Jim comprend que
parmi les hommes d’équipage il y a le capitaine Long John Silver et des
pirates compagnons du capitaine Flint. Ces hommes complotaient pour
s’approprier de la carte au trésor. Jim avertit le Docteur Liveseye et
le chevalier Trelawney de ce danger. Lorsque l’île est atteinte, les
deux groupes d’hommes s’affrontent et après plusieurs péripéties, le
trésor tombe dans les mains de Jim et des gentilshommes. L'Hispaniola
reprend la mer avec le trésor et Long John Silver à son bord. Lors
d’une escale en Espagne Long John Silver prend la fuite avec une partie
du trésor et le navire regagne l’Angleterre



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأربعاء 23 يناير 2013, 13:24






Biographie Robert Louis Stevenson

Maître du roman d'aventure, Robert Louis Stevenson a initié le genre, l'a théorisé et n'a cessé de le redéfinir. Issu d'une famille d'ingénieurs,
il est empreint à la fois d'une rationalité toute scientifique et de
superstition, héritée d'une nourrice particulièrement bonne conteuse.
Entré à l'université d'Edimbourg, Stevenson obtient son diplôme de droit mais n'exercera jamais au barreau. Contre l'avis de ses parents, il se tourne vers les lettres et se lance dans une vie de bohème. Tuberculeux, il commence à voyager très jeune, à la recherche de climats favorables. De ses voyages (Europe, Amérique, Polynésie.. .), il tire de nombreux récits, dont le 'Voyage avec un âne dans les Cévennes'. Il se marie en 1880 et entreprend avec sa femme de nombreux séjours en Ecosse, Suisse, France, Etats-Unis... Son premier grand succès, 'L' Ile au trésor', le place parmi les références du roman d'aventure : il touche
un large public au delà du lectorat des enfants. Mais Stevenson écrit
également des romans fantastiques, tels que 'L' Etrange Cas du Dr.
Jekyll et de Mr. Hyde' (1886). Trois ans plus tard, 'Le Maître de Ballantrae' marque une charnière entre l'aventure enchantée et l'aventure dramatique. De 1889 à sa mort, il ne quitte plus le Pacifique Sud qu'il évoque dans ses ultimes récits.







الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 01:29

4 / 4













الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 01:35


Le paratexte -Roman(L’ile au trésor)

La première de couverture.

- titre : citez quelques mots qui vous font penser au titre.

- observation de diverses couvertures.

Classez les couvertures qui vous semblent le mieux convenir au titre et justifiez votre réponse.

- couverture de l’édition folio junior.

auteur de la couverture : François Place.

Il s’agit d’une peinture. Le décor représente un paysage accidenté, rocailleux, avec peu de végétation. Il
est au second plan par rapport au personnage. Cette image met en valeur
le handicap du personnage qui n’a pas de jambe gauche. Il a une jambe
de bois. Le personnage et son oiseau sont représentés de profil. Tous
les deux ont la couleur rouge en commun (le foulard
du personnage et le plumage de l’oiseau). Le personnage a le sourcil
froncé, l’œil attentif et rivé sur l’horizon. Il a l’air déterminé.
C’est un pirate : il porte un tricorne (chapeau dont les bords repliés forment trois cornes), un foulard autour de la tête, un manteau à boutons dorés et des pantalons serrés au genou.


-
La phrase sur la première couverture « Je suis ici pour trouver le
magot et je ne reculerai pas devant le diable lui-même. » est citée par
le personnage à la jambe de bois. Le pirate est prêt à tout pour trouver
le trésor.

La table des matières (pages 247 à 249).

- 6 grandes parties.

- parties 1, 2, 4, 5 : six chapitres.

- partie 3 : trois chapitres (partie plus dense).

- partie 6 : sept chapitres (situation finale).

- titre des parties : trois parties ont des titres de personnage : 1, 2, 6.

- la partie 3 suggère l’île (Mon aventure à terre).

- la partie 4 évoque un lieu où l’on se bat, où l’on résiste (Le fortin).
-
titre des chapitres : Il y a cinq chapitres à la première personne. Le
narrateur est donc le personnage principal. Un autre narrateur
intervient : le docteur. Beaucoup de chapitres laissent présager un
combat : chapitre 9, 12, 14, 18, 19, 20, 21, 30. Certains titres sont
énigmatiques : Apparition et disparition de Chien Noir, La tache noire, Ce que j’entendis dans le tonneau de pommes.

La quatrième de couverture.

- texte d’amorce : c’est un texte qui doit inciter le lecteur à livre ce livre.

- vocabulaire du récit d’aventures : « tout va changer », « le jour où », « vieux forban », « cet étranger », « n’est
pas un client ordinaire », « un effrayant aveugle », « auberge
isolée », « tache noire symbole des pirates et synonyme de mort » et
« chasse au trésor ».


- illustrations : sur la quatrième de couverture, on voit le Jolly Roger le terrible pavillon noir des pirates ainsi que deux personnages et des bateaux.


L’auteur (page 4).

apoplexie : perte de connaissance et de la mobilité volontaire, due le plus souvent à une hémorragie cérébrale.

Synthèse : Le
livre va nous faire entrer dans le monde des pirates sur les traces
d’un trésor. Le personnage principal est le pirate illustré sur la
première de couverture. L’île au trésor est un roman d’aventures.





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 01:39

Le récit est celui de Jim Hawkins, fils d’un tenancier de l'auberge «
L'Amiral Benbow » dans un port anglais au XVIIIe siècle. Un beau jour,
un vieux loup-de-mer nommé Billy Bones débarque à l'auberge et s'y
installe. Jim est fasciné par le marin colérique, violent et ivrogne;
d'autant qu'il semble peser sur ce dernier une obscure menace. Celle-ci
se précise lorsque Pew, un mystérieux aveugle, remet à Billy Bones « la
marque noire », annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Alors
que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt, foudroyé par une
crise d'apoplexie. En ouvrant le coffre du pirate, Jim et sa mère
découvrent une carte indiquant la cachette d’un fabuleux trésor que la
bande du fameux capitaine Flint a enfoui dans une île déserte. Avec
l’aide du docteur Livesey et du chevalier Trelawney, le châtelain du
village, un navire baptisé l'Hispaniola est affrété pour partir à sa
recherche. Au cours de la traversée, Jim surprend une conversation entre
le cuisinier, un personnage pittoresque à jambe de bois appelé Long
John Silver, et des hommes d'équipage : il apprend ainsi que la plupart
des marins à bord de l'Hispaniola font partie de la bande de Flint et
qu'une mutinerie se prépare pour s'emparer du trésor. Jim avertit ses
amis du danger qui décident de ne pas agir avant d'être à terre tout en
restant sur leurs gardes. Lorsque l’île est atteinte, la lutte s’engage
entre les deux groupes. Divers épisodes plus indécis les uns que les
autres se déroulent, et pour finir le trésor tombe entre les mains des
gentilshommes de naissance. Silver disparaît et l'Hispaniola reprend la
mer avec sa précieuse cargaison



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 01:42


L'Île au trésor (Treasure Island) est un roman d'aventures écrit par
Robert Louis Stevenson qui parut d'abord dans le magazine Young Folks du
1er octobre 1881 au 28 janvier 1882 sous forme d'épisodes signés «
Captain George North ». La parution en volume intervint en 1883, après
que Stevenson eut apporté de nombreuses modifications à son texte.


Le récit est celui de Jim Hawkins, fils d’un tenancier de
l'auberge « L'Amiral Benbow » dans un port anglais au XVIIIe siècle. Un
jour, un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque à l'auberge et s'y
installe. Jim est fasciné par le marin colérique, violent et ivrogne;
d'autant qu'il semble peser sur ce dernier une obscure menace.


Celle-ci se précise lorsque Pew, un mystérieux aveugle, remet à Billy
Bones « la tache noire », annonciatrice de mort dans le monde des
pirates. Alors que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt,
foudroyé par une crise d'apoplexie, tandis qu'au même moment, le père de
Jim meurt d'une grave maladie.


En ouvrant le coffre du pirate, Jim et sa mère découvrent une carte
indiquant la cachette d’un fabuleux trésor que la bande du fameux
capitaine Flint a enfoui dans une île déserte.


Avec l’aide du docteur Livesey et du chevalier Trelawney, le châtelain
du village, un navire baptisé l'Hispaniola est affrété pour partir à sa recherche.


Au cours de la traversée, Jim surprend une conversation entre le
cuisinier, un personnage pittoresque à jambe de bois appelé Long John
Silver, et des hommes d'équipage : il apprend ainsi que la plupart des
marins à bord de l'Hispaniola font partie de la bande de Flint et qu'une
mutinerie se prépare pour s'emparer du trésor.


Jim avertit ses amis du danger qui décident de ne pas agir avant d'être à terre tout en restant sur leurs gardes.


Lorsque l’île est atteinte, la lutte s’engage entre les deux groupes.
Divers épisodes plus indécis les uns que les autres se déroulent (dans
lesquels apparaît Ben Gunn, un pirate abandonné sur l'île par Flint),le
trésor tombe entre les mains des gentilshommes de naissance.
L'Hispaniola reprend la mer avec sa précieuse cargaison et finit par
regagner l'Angleterre, non sans que Long John Silver ait réussi à
s'enfuir avec un sac de pièces d'or extraites du trésor lors d'une escale!



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 01:54

Résumé de L'île au trésor

L'histoire se déroule dans un port anglais au XVIIIe siècle.Le narrateur dans le roman est le jeune Jim Hawkins.C'est le fils du propriétaire de l'auberge « L'Amiral Benbow » . C'est dans cette auberge que l'histoire commence.

Un jour, un vieux loup de mer nommé Billy
Bones (dit le capitaine)débarque à l'auberge et s'y installe pendant
quelques mois. Jim est fasciné par ce marin colérique, solitaire et
ivrogne qui passe son temps à surveiller les alentours de l'auberge.Il
révèle à Jim qu'il se cache des pirates.


Un jour Ce capitaine reçoit la visite de Pew, un mystérieux aveugle qui
lui remet « la tache noire », qui est annonciatrice de mort dans le
monde des pirates. N'ayant pas pu supporter cette menace, Billy Bones meurt, foudroyé par une crise d'apoplexie.


Après la mort du pirate , Jim et sa mère ouvrent son coffre et découvrent
une carte indiquant la cachette d'un trésor que le fameux pirate Flint a
enfoui dans une île déserte avant qu'il ne meure ,sans livrer son
secret à quiconque. Jim remet la carte trouvée au chevalier Trelawney
,le châtelain du village.Ce dernier décide d'aller à la recherche du
trésor .Il invite Jim et le docteur Livesey à faire partie du voyage.


Un navire baptisé l'Hispaniola
est alors affrété pour partir à la recherche du trésor. Au cours de la
traversée, Jim surprend une conversation entre le cuisinier à la jambe
de bois appelé Long John Silver, et des hommes d'équipage : il découvre
ainsi que la plupart des marins à bord de l'Hispaniola sont
en réalité des pirates et qu'ils n'attendent que le moment propice pour
tuer Jim et ses amis et s'emparer du trésor. Jim avertit ses amis qui
décident de ne pas agir avant d'être à terre tout en restant sur leurs
gardes. Lorsque l'île est atteinte, la lutte s'engage entre les deux
groupes. Divers évènements et confrobtations se déroulent dans
l'île.Une belle surprise attend Jim et ses amis :ils rencontrent Ben
Gunn, un pirate abandonné dans l'île par Flint et qui vit là ,seul,
depuis quelques années.


Finalement, c'est grâce à l'aide de Ben Gunn que Jim et ses amis réussissent à trouver le fabuleux trésor.

Jim et ses amis reprennent
la mer avec le précieux trésor et regagnent l'Angleterre ,non sans
avoir abandonné,dans l'île, les pirates qui ont survécu aux
confrontations ,afin de les punir. Seul le pirate John Silver fait
partie du voyage du retour,mais il réussit à s'enfuir pendant une
escale du bateau en volant une petite part du trésor.





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 02:03












Les principaux personnages du roman l’île au trésor.

* JIM HAWKINS: un jeune garçon entre douze et quinze ans. Il vit avec
ses parents à l'auberge de l'Amiral-Benbow, qui leur appartient. C'est
par la visite d'un vieil homme qui semble avoir été un pirate que son
aventure débute…

* LE CAPITAINE: le fameux vieil homme qui s'installe à l'auberge. On
ne connaît rien de lui, si ce n'est qu'il fut capitaine, et que son
surnom est Bill.

* CHIEN NOIR: un vieux pirate. Il a des comptes à régler avec le
mystérieux pensionnaire de l'Amiral-Benbow. Au cours de l'histoire, il a
lui aussi son rôle à jouer dans la fameuse chasse au trésor.

* LONG JOHN SILVER: un pirate entre deux âges, ayant une jambe de
bois. Il a un rôle prépondérant dans l'histoire, puisqu'il est au cœur
de toutes les intrigues, et il sert de protecteur au jeune Jim. Assez
manipulateur, il joue à la fois la carte du bon et celle du méchant pour
gagner les appuis nécessaires.

* M. ARROW: le second, à bord de l'Hispaniola.

* M. TRELAWNEY: le capitaine de l'Hispaniola.









الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   السبت 26 يناير 2013, 02:05




Jim : c’est lui qui raconte toute l’histoire; il en est le héros principal.

Le Dr LIVESEY, le docteur livesey est le docteur du pere a jim et l’ami du chevalier c’est le médecin qui a soigné le père de Jim. Il participe à l’expédition et c’est lui qui sauvera Jim à la fin du livre;

M.TRELAWNEY, le châtelain. C’est lui qui affrète le bateau l’Hispaniola et recrute l’équipage pour aller dans l’île. Il est très bavard et assez naïf. C’est ainsi qu’il recrute plusieurs anciens pirates sans s’en rendre compte.

Le Capitaine SMOLLETT, engagé comme Capitaine de l’Hispaniola. Il se méfie directement de certains marins engagés par le châtelain;

Long John Silver, ancien pirate, cuistot de l’Hispaniola. Il a une jambe de bois et est le chef des mutins. Quand il découvre que cela va mal tourner pour lui, il retourne sa veste. Il disparaît à la fin du livre lors du voyage de retour.

Ben GUNN, pirate de la bande de Flint qui a été abandonné pendant 3 ans sur l’île. Il a découvert et déplacé le trésor. Il contacte Jim dès son arrivée sur l’île et lui raconte ses
mésaventures.

Au tout début du livre :

Billy BONES, l’ancien pirate qui se fait appeler “capitaine” et qui débarque à l’auberge des
parents de J. HAWKINS; c’est lui qui détient la carte de l’île au trésor. Il meurt d’une crise d’apoplexie lorsque ces anciens complices le retrouvent;

Chien Noir, ancien pirate. Il a 2 doigts coupés; c’est lui qui retrouve B. BONES;

Pew, ancien pirate; aveugle. Il est tué lors du pillage de l’auberge pour retrouver la carte de l’île.

le Capitaine Flint : c’est d’abord le pirate qui a caché le trésor et qui a dessiné la carte. Il est mort après avoir donné sa carte à B. BONES. C’est aussi le perroquet de Long John Silver.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الخميس 31 يناير 2013, 18:37























الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الخميس 31 يناير 2013, 18:44




CHAPITRE
: I : Le vieux loup de mer à l’Amiral Benbow. ( p : 19 à 25 )

Le récit est celui de Jim Hawkins, un adolescent de 14 ans et fils de
tenanciers de l’auberge « L’Amiral Benbow », sise sur une crique isolée, près
d’un port Anglais, quelque part en Angleterre.
Un soir, arriva à l’auberge un vieux loup de mer, Billy Bones, personnage
d’autant plus mystérieux qu’inquiétant, porté sur le rhum et sur qui pesait une
obscure menace. C’était sûrement pour cette raison qu’il chargea Jim de veiller
au grain et de le prévenir si un unijambiste survenait.
Billy passait ses journées à surveiller les bateaux qui passaient et les
soirées à boire et à terroriser les clients à qui il payait des tournées et
qu’il obligeait par la suite à écouter ses terribles histoires de piraterie.
Seul le docteur Livesey, qui était aussi magistrat, ne se laissa pas intimider
par cet ivrogne.


CHAPITRE : II : Où Chien Noir fait une apparition ( p : 25 à 31 )

Quelque temps après, M. Hawkins tomba gravement malade et Jim et sa mère durent
s’occuper tous seule de l’auberge. Un matin de janvier un inconnu, nommé Chien
Noir, se présenta à l’auberge. Il eut avec Billy une conversation violente
suivie d’une bagarre qui se termina par la fuite de Chien Noir, blessé à
l’épaule. Juste après, Billy eut une crise d’apoplexie qui le cloua au lit pour
une semaine.








الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الجمعة 01 فبراير 2013, 15:09

La vie et les livres de Robert Louis Stevenson


A propos de Stevenson, Henry James parlait d'une
"progressive absorption de la vie par le romanesque"
. La littérature et la
vie.... Leur singulier mélange... leur réciproque mise en incandescence... la
littérature imposant sa forme à la vie, la vie décapant la littérature
de tous ses faux-semblants... L'art, la vie et, à l'image du courant
électrique passant entre deux bornes, leur "mise sous tension" en un art de
vivre: ce fut toute la quête de Stevenson, au fil de ses jours, jusque dans
son exil aux Samoa.

Les amoureux de L’ile au trésor ou du Maître de Ballantrae l'ignorent généralement: Stevenson s'attira d'abord une flatteuse réputation
comme essayiste et ne s'imposa comme romancier que passé la trentaine.
Brillant, paradoxal, moraliste dans l'âme mais irrévérencieux tout autant,
passant dans une même phrase de la plus haute abstraction au concret le plus
prosaïque, affectant le ton du négligé pour mieux surprendre son lecteur...
Si le jeune Stevenson multiplie les essais, s'interroge sur le sens de la vie,
l'urgence d'une morale, c'est qu'il se heurte à un problème de taille, qu'il
affronte seul. Au-delà de sa santé délicate, de son affrontement avec son
père, de sa

dépendance financière, la question qui se pose est celle-ci:
comment échapper aux carcans de la société victorienne, tracer des lignes de
fuite, ouvrir des espaces neufs ? Dans sa vie comme dans son ouvre.

Comment échapper à ce monde mortifère, rabougri, étouffant, trouver de l'air ?
En l'attaquant sur tous ses points sensibles, là où l'hypocrisie est la plus
manifeste, la plus insupportable: les relations père-fils, l'institution du
mariage, la sexualité, la religion, l'exigence morale, l'idéologie du travail.
Ce sera l'objet d'une bonne part de ses essais.
D'abord fuir ! Oser l'expérience du Dehors, sortir des chemins balisés, pour
éprouver le monde, se laisser dépouiller par lui de toutes les certitudes.
"Je ne voyage pas pour aller quelque part, mais pour voyager; je voyage pour
le plaisir du voyage; car l'essentiel est de bouger, d'éprouver d'un peu plus
près les nécessités et les aléas de la vie, de quitter le nid douillet de la
civilisation, de sentir sous ses pas le granit terrestre et, par endroits, le
tranchant du silex."
(extrait du Journal de Voyage dans les Cévennes
avec un âne
).
Ensuite s'alléger de tout ce qui, dans l'existence, nous ligote et nous
englue, pour vivre sans maison, sans attaches, sans muraille à défendre,
passer de lieu en lieu avant que ne fixent les relations entre les êtres.


Ce sera son pari "bohémien" que ce rêve d'une société nomade, quand chacun sait pouvoir, dès le lendemain, être ailleurs, et du même coup ose, se révèle à soi-même.

Puis se laisser traverser, toute résistance brisée, par le poème du monde,
jusqu'au moment où apparaît la certitude de n'être que pure sensation.
Se frotter aux autres, résolument ! L'indifférence à autrui, la "sottise
britannique", avait le don de mettre Stevenson en rage; les colonisateurs
britanniques, selon lui, avaient conquis le monde d'autant plus sereinement
qu'ils ne le voyaient pas !
Enfin, explorer les continents, en soi, que la société de son temps
s'obstinait à nier, et à refouler. En affrontant ses ténèbres intérieures, les
jeux de la lumière et de l'ombre en chacun, laisser ce surgir ce "continent
noir" que l'on appellera bientôt l'inconscient...


Au siècle dernier, Robert Louis Stevenson composait un ensemble de règles simples pour aider les gens à être plus heureux.
Ces règles s'appliquent encore aujourd'hui:
1.Décide d’être heureux. Apprends à trouver du plaisir dans les choses simples.
2.Tire le meilleur parti possible de tes situations. Nul ne possède tout et tout le monde a une certaine tristesse mêlée aux plaisirs de la vie. Le secret consiste à rire plus qu’on ne pleure.
3.Sois indulgent avec toi-même. Ne te prends pas
trop au sérieux. Et ne crois pas que tu dois être protégé des malheurs
qui frappent les autres.

4.Ne te soucie pas des critiques. Tu ne peux plaire à tout le monde.
5.Fixe tes propres normes et tes propres buts. Sois toi-même et explore tes propres limites.
6.Fais ce que tu aimes faire, mais sans t’endetter.
7.Ne cherche pas les ennuis. Les fardeaux imaginaires sont plus lourds à porter que les vrais.
8.Débarrasse-toi de tes rancœurs. La haine, l’envie et la colère te rongeront de l’intérieur.
9.Multiplie tes intérêts. Si tu ne peux voyager, parcours le monde par tes lectures.
10.Ne te laisse pas terrasser par les regrets. Surmonte tes tristesses et tes erreurs et ne conserve que les leçons utiles qu’elles t’ont apprises.
11.Fais ce que tu peux pour les gens moins fortunés que toi.
12.Tiens-toi occupé. Quiconque est très occupé n’a pas le temps d’être malheureux.

Robert Louis Stevenson

Une lettre des Samoa

A Sydney Colvin
Dans la montagne, Apia, Samoa,
lundi, le 2 novembre 1890




A Vailima aux Samoa en 1892 (RLS au centre)
Mon cher Colvin,
Comme elle est dure, intéressante et belle la vie que nous menons maintenant.
Nous vivons au creux d'une profonde entaille du mont Vaea, à quelque deux cents mètres au-dessus de la mer, nichés dans une forêt qui menace constamment de nous étrangler, et que l'on combat à coups de hache et de dollars. Je me suis entiché des travaux de force, et il a fallu que je m'oblige à rester à l'intérieur si je ne voulais pas que la littérature aille à vau-l'eau. Rien n'est aussi passionnant que de désherber, défricher, tracer des sentiers; surveiller les ouvriers devient une maladie; il est difficile de résister à la pente agricole; on se sent si bien fermier.
Revenir couvert de boue et tout trempé de sueur et de pluie après quelques heures dans le bush, se changer, se frictionner, s'asseoir sous la véranda, c'est goûter à une conscience tranquille.
Et ce que je remarque de plus étrange est ceci: si je sors pour gagner trois sous, à houspiller mes ouvriers et à manier le coutelas et la bêche, ma conscience imbécile applaudit; si je reste à la maison pour gagner vingt livres, la même se lamente de ma négligence et du temps perdu.

J'ai passé la matinée à Dans les mers du Sud et terminé le chapitre sur lequel j'avais séché samedi. Fanny, toute percluse de courbatures et d'égratignures gagnées pour l'amour du sport et de la gloire, à poursuivre des cochons, incapable de monter et descendre les escaliers, est restée assise sous la véranda de derrière, houspillant Paul, Peni et Simelé qui défrichaient le champ, ponctuant mon travail de ses cris...
Ma longue lutte muette contre la forêt a sur moi un effet étrange: la vitalité incroyable de ces végétaux, l'exubérance de leur nombre et de leur force, les tentatives des lianes pour enserrer l'intrus, pour le capturer, le silence terrible, le fait de savoir que tous vos efforts sont voués à l'échec, effacés sous quelque efflorescence nouvelle, la bataille silencieuse, le meurtre, la mort lente des arbres en lutte les uns contre les autres, tout cela écrase l'imagination.

De la Mer du Nord au Pacifique Sud


  • 1850 13 Novembre: Edimbourg (Ecosse). Naissance de Robert-Louis Stevenson, fils et petit-fils d'ingénieurs constructeurs de phares. De constitution délicate, l'enfant, dont on craignait qu'il ne pût atteindre l'âge d'homme, est très choyé, et son penchant à la rêverie s'affirme vite.
  • 1863 Janvier: Stevenson fait un premier séjour sur la Côte d'Azur, mieux appropriée à sa santé que les rigoureux hivers d'Edimbourg.
  • 1866: La Révolte du Pentland, roman historique de 22 pages, est publié aux frais de son père à cent exemplaires.
  • 1867 Octobre: inscription à l'université d'Edimbourg, pour se préparer, en principe, à une carrière d'ingénieur. Il néglige ses études pour les cabarets, les liaisons féminines, les théories révolutionnaires. Pour l'arracher à cette ambiance, son père l'emmènera avec lui, pendant ses vacances, dans ses tournées d'inspection des ports écossais. Le futur écrivain y prendra le goût de la mer et du risque.


  • 1871:Abandonne ses études d'ingénieur pour des études de droit.
  • 1873 Janvier: conflit avec Thomas Stevenson, son père.
    Juillet: il fait la rencontre d'Edith Sitwell, jeune femme dont il s'éprend et qui lui présente Sidney Colvin, bien introduit dans les milieux artistiques. Stevenson reconnaîtra plus tard: "Si j'ai fait quelque chose de bien, c'est à lui que je le dois. C'est lui qui a pavé pour moi le chemin des lettres." Stimulé, le jeune homme se lance à corps perdu dans
    l'écriture, mais se trouve condamné rapidement à un repos forcé.
    Novembre: premiers troubles pulmonaires. S'installe à Menton pour l'hiver.
  • 1874 Juin: il est admis au Savile Club.
    Juillet: croisière au large des Hébrides avec son ami Sir Walter Simpson. Il en revient métamorphosé.
  • 1875 Juillet: ses études de droit terminées, il s'inscrit au barreau d'Edimbourg.
    Désormais, il passera chaque année six mois en France parmi les peintres; l'hiver à Montparnasse, l'été dans la forêt de Fontainebleau. Séjours racontés dans le prologue du Traficant d'Epaves.
  • 1876 Eté: avec Walter Simpson voyage en canots ("La Cigarette" et "L'Aréthuse") sur les rivières du nord de la France. A Grez-sur-Loing, il rencontre une américaine qui vit séparée de son mari, Fanny Van De Grift, épouse Osbourne. C'est l'amour.
  • 1877 Eté: séjour à bord d'une péniche, "Les onze mille vierges", sur le Loing.
  • 1878 Mai: Parution de An Inland Voyage, récit du voyage en canots.
    Fin août: Mrs Osbourne regagne l'Amérique. Robert part pour Le Monastier (Haute-Loire).
    20 septembre: départ en direction d'Alès, à pied à travers les Cévennes, avec
    l'ânesse Modestine.
    3 octobre: arrivée à Alès.
    Décembre: publication d'Edimbourg de ma jeunesse.
  • 1879 Juin: parution de Voyage avec un âne dans les Cévennes.
    8 août: embarquement de Greenock vers New York pour rejoindre Mrs Osbourne, puis traversée des plaines américaines jusqu'à San Francisco. Voyages racontés dans L'Emigrant amateur (1880) et La Traversée des Plaines
    (1892). Séjour à Monterey.
  • 1880
    Mars: gravement malade à San Francisco, il est soigné par Fanny.
    19 mai: mariage avec Fanny qui vient de divorcer.
    Août: retour en Ecosse avec sa femme et son beau-fils Lloyd.
    Hiver à Davos.
  • 1881
    Avril: retour en Ecosse. Séjour dans les Highlands.
    Septembre: à Braemak, près du château de Balmoral, il compose L'Ile au trésor.


  • 1882:
    Dans l'hebdomadaire "Young Folks", parution de L'Ile au trésor en
    feuilletons signés "Captain George North".
    Parution du volume I des Nouvelles Mille et une Nuits.
    Octobre: départ pour la Provence. Stevenson malade à Marseille.
    Décembre: départ pour Nice.
  • 1883
    Mars: installation à Hyères dans un petit chalet baptisé "La Solitude".
    Printemps: rédaction de Prince Othon qui paraîtra en feuilleton en 1884.
    Juin-octobre: dans "Young Folks", La Flèche Noire en feuilletons signés "Captain George North". Le volume ne paraîtra qu'en 1888.
    Novembre: l'éditeur Cassell publie L'Ile au trésor en volume. Grand succès, qui contribue temporairement à résoudre les problêmes financiers du couple.
    Décembre: Stevenson atteint d'une congestion pulmonaire.
  • 1884
    Avril: toujours à Hyères, grave crise d'hémoptysie. Rédaction du
    Dynamiteur (Volume 2 des Nouvelles Mille et une Nuits, parue en 1885).
    Juillet: départ de Hyères pour Bournemouth (Ecosse).
    Automne: collaboration active avec William Henley (avec qui il adéjà écrit Deacon Brodie) . Ils travaillent à un Robert Macaire pour le théâtre. Stevenson et lui écrivent deux autres pièces:
    Beau Austin et L'Amiral Guinée.


  • 1885 Printemps: parution de le Journal poétique d'un enfant, recueil poétique consacré à sa petite enfance.
    Le père de l'écrivain lui achète une villa aux alentours de Bournemouth.
    Stevenson la baptise du nom d'un phare prestigieux érigé par les siens: Skerryvore.
    Sur le coup d'un cauchemar, il décide d'exploiter "l'idée vraiment étonnante qui en a surgi": rédaction d'une première version (qui ne le satisfait pas et qu'il détruit) du Cas Etrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde qui paraîtra en janvier 1886, dans une seconde version. Succès phénoménal. En juin, le tirage dépassera déjà les 40 000 exemplaires.
  • 1886
    Mai-juin: dans "Young Folks", en feuilleton: Enlevé !, premier épisode des Aventures de David Balfour.
    Eté: séjour à Londres, puis à Paris où il fait la connaissance du sculpteur Rodin.
  • 1887
    Janvier: parution de Les Gais Lurons, recueil de nouvelles.
    6 mai: mort du père de Robert-Louis. Celui-ci met Skerryvore en location et décide quitter l'Ecosse.
    21 août: départ pour l'Amérique et séjour à New York. Accueil chaleureux:
    les revues et les maisons d'édition lui offrent des ponts d'or pour les droits exclusifs de publication de ses oeuvres.
    Octobre: installation à Saranac Lake au nord de l'Etat de New York.
    Hiver: début de la rédaction du Maître de Ballantrae qui paraîtra en 1889.
  • 1888
    Mars: rupture avec W.E. Henley.
    2 juin: départ de Saranac Lake pour San Francisco.
    28 juin: à San Francisco, embarquement sur le "Casco" pour une longue croisière dans les Mers du Sud.
    Juillet-août: visite de l'archipel des Marquises.
    Septembre: visite des îles Touamotou.
    Octobre: séjour à Papeete. Crises d'hémoptysie.
    Novembre: séjour à Taravero et Tantira.
    Mi-décembre: départ pour les îles Hawaï.


  • 1889
    25 janvier: arrivée à Honolulu. Installation à Wakikiat. Visite de l'archipel.
    24 juin: embarquement sur "l'Ecuator" pour l'archipel des Gilbert.
    13 juillet: arrivée et séjour à Butaritari.
    Septembre-octobre: séjour à Apemama.
    7 décembre: arrivée à Apia, capitale des Samoa. Immédiatement séduit par la beauté du lieu, par la douceur de son climat, par la grâce et la noblesse de ses habitants, Stevenson décide alors de s'y fixer et y achète un terrain , il fera construire une maison. Début de la rédaction du Traficant d'Epaves avec Lloyd Osbourne.
  • 1890: Le terrain acquis par Stevenson est une brousse impraticable, et il faudra de longs mois pour le défricher et construite l'habitation souhaitée.
    Février: séjour à Sydney.
    Mars-octobre: à bord du "Janet-Nicholl". Croisière à travers les Marshall et (à nouveau) les Gilbert. Escale en Nouvelle-Calédonie.
    Octobre: installation à Apia dans la maison presque terminée.
  • 1891:
    La gloire de Stevenson est à son apogée et l'on prépare à Edimbourg une édition de ses oeuvres complètes en vingt-huit volumes. A Samoa, les indigènes l'appellent "Tusitala", le conteur d'histoires. On l'écoute comme un sage et
    comme un magicien.
    Mars: visite des îles de l'archipel Samoa.
    Novembre: achèvement du Traficant d'Epaves (paru en volume en octobre 1892).
  • 1892:
    Rédaction du deuxième épisode des Aventures de David Balfour: Catriona(paru en 1893).
  • 1893: Séjour à Sidney.
    Septembre: séjour à Honolulu.
  • 1894: Parution du Creux de la vague (Ebb-Tide) écrit en collaboration avec Lloyd Osbourne; et des Veillées des Iles
    (recueil de nouvelles). Rédaction simultanée de deux romans Le Prisonnier d'Edimbourg (Saint-Ives, paru en 1897) et
    Hermiston le juge-pendeur (Weir of Hermiston, paru en 1896).
    Tous ces romans ont pour cadre les Highlands et la vieille cité d'Edimbourg dont Stevenson a gardé la nostalgie. Ses dernières lettres expriment son désir de revoir l'Europe. Il écrit même à un ami: "J'aspire à être enterré parmi les bonnes mottes de la terre écossaise."
    3 Novembre: mort de Stevenson, foudroyé par la rupture d'un vaisseau sanguin dans le cerveau, dans sa maison de Vailima, île d'Apia.
    Sur la tombe, on a écrit le simple nom de Tusitala.
  • 1895:
    Parution de Dans les Mers du Sud (récits des trois croisières à bord du
    "Casco", de "l'Ecuator" et du "Janet Nicholl").
Livres de Robert-Louis Stevenson

  • Correspondance, éd. Michel le Bris, NIL 1994.
  • Les Lettres du Vagabond; septembre 1854-août 1887.


  • A travers l'Ecosse. Ed. Complxe, 1992.
  • Une amitié littéraire, Henry James-Robert-Louis Stevenson,
    prés. et introd. Michel le Bris. Payot, 1994.
  • Une ancienne chanson. Complexe, 1994.
  • L'Appel de la Route, intégrale des récits de voyage, éd. Michel
    Le Bris. Payot, 1994.
  • Les Aventures de David Balfour. Gallimard, 1994.
  • Le Cas Etrange du Dr. Jekyll et de Mr Hyde. Flammarion, 1994.


  • Ceux de Valesa, éd. Michel Le Bris. La Table Ronde, 1994Charles d'Orléans, trad. et éd. Jacques Drillon. le Promeneur, 1992.
  • Le Creux de la vague, trad. Jean-Pierre Naugrette. Flammarion, 1993.
  • Le reflux, trad Théo Varlet; Albin Michel 1991. (Ces deux titres correspondent à The Ebb Tide.)
  • Dans les Mers du Sud. Gallimard, 1983 et Folio.
  • Le Dynamiteur, préf. Dominique Fernandez. POL, 1992.
  • L'esprit d'aventure, trad. Isabelle Py-Balibar. Phébus, 1994.
  • Essais sur l'art de la fiction, éd. Michel Le Bris. payot, 1992.
  • Fables, trad Pierre-Alain Gendre. Rivages, 1990.


  • Les Gais Compagnons. Chimères, 1990.
  • Hermiston, le juge-pendeur, éd. Francis Lacassin, 10/18 UGE, 1987.
  • L'Ile au trésor, L'Etrange cas du Dr. Jekyll et de Mr.Hyde, le Maître de Ballantrae.
  • Catriona, le Traficant d'Epaves, Veillées des Iles, Laffont, coll. Bouquins, 1984.
  • Janet la revenante et autres nouvelles écossaises. Complexe, 1992.
  • Jardin de poèmes pour un enfant. Hachette-Jeunesse, 1992.
  • Journal de route en Cévennes, édition critique à partir du manuscrit original, trad. Jacques Blondel, nouv.éd. Privat-Club cévenol, 1991.
  • La magicienne. Rivages, 1991.
  • Le Maître de Ballantrae. POL, 1994.
  • Un Mort encombrant, Hachette-Jeunesse, 1994.
  • Les Nouvelles Mille et une Nuits, trad. Isabelle Py-Balibar. Seuil, 1994. 3 volumes.
  • Olalla, trad. Théo Varlet. Rivages, 1991.
  • La Route de Silverado, En Californie au temps des chercheurs d'or, trad. Robert pépin, éd. Michel Le Bris. Payot, 1991.
  • Le Secret de l'épave. Ancre de Marine, 1991.


  • Veillées d'Océanie. Les Belles Lettres, 1945.
  • Voyage avec un âne dans les Cévennes, trad. Léon Bocquet, préf. Gilles Lapouge. Flammarion, 1991


  • Will du Moulin, trad. Marcel Schwob. Allia, 1992.

Autour de Robert-Louis Stevenson

  • Michel Le Bris: Pour saluer Stevenson. Flammarion, 2000.
  • Michel Le Bris: Robert-Louis Stevenson. NIL, 1994
  • Tome 1. Les années bohémiennes.
  • Michel Le Bris: La Porte d'or. Grasset, 1986.
  • Michel Le Bris: Dans le coffre de l'homme mort (lectures de Stevenson), Payot, 1995.
  • James Mc Cearney: Le Pays Stevenson. Ed. Christian de Bartillat, 1994
  • G.K. Chesterton: Robert-Louis Stevenson. L'Age d'Homme, 1994.


  • Vladimir Nabokov: Littératures I. Fayard, 1987.
  • Jean-Pierre Naugrette: Robert-Louis Stevenson, l'aventure et son double. Presses Ecole Normale Supérieure, Paris, 1987.
  • Jean-Yves Tadié: Le Roman d'aventures. PUF, 1982.
  • Les Cahiers de l'Herne, n° 66, dirigé par Michel Le Bris, 1995.


  • Europe, n° 779, mars 1994.


  • Magazine littéraire, n° 126 juillet-août 1977, et n° 321, mai 1994.
  • Eric Poindron: "Belles étoiles" Avec Stevenson dans les Cévennes, collection Gulliver, dirigée par Michel Le Bris, Flammarion






عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الخميس 14 فبراير 2013, 21:06 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الجمعة 01 فبراير 2013, 15:11

Robert Louis Stevenson naît d'un père ingénieur et d'une mère fille
de révérend, tous deux protestants. Enfant, il souffre de bronchites, de
pneumonies et d'infections pulmonaires successives, poussant ses
parents à déménager plusieurs fois, à la recherche d'un cadre de vie
plus sain pour leur fils. Sortant peu de chez lui, Robert Louis est
élevé par des nourrices, dont l'une d'elle qu'il qualifiera de « seconde
mère » lui fait la lecture durant ses longues maladies.


Robert
Louis a du mal à entamer une scolarité normale ; de plus, ses parents
tombent à leur tour malade, et emmènent leur fils avec eux en cure en
France, puis en voyage en Italie, Allemagne et Autriche. A l'été 1863,
ils rentrent en Ecosse et Robert Louis commence le collège. Là, il écrit
pour des revues, et rédige même un roman historique.


A
l'âge de 17 ans, il entre à l'université d'Edimbourg pour y suivre une
formation d'ingénieur, dans la lignée des Stevenson. Mais ces études ne
lui plaisent guère et il se réoriente vers le droit, tout en continuant à
écrire. En 1876, il part en voyage en Belgique et en France, où il
rencontre Fanny Osbourne, femme mariée américaine avec laquelle il
entame une liaison. Robert Louis poursuit sa découverte à pied de la
France, dont il tirera le récit Voyage avec un âne dans les Cévennes. Il
part rejoindre Fanny en Californie et l'épouse. Le couple parcourt
l'Ecosse et l'Angleterre à la recherche d'un environnement bénéfique à
la santé toujours fragile de Robert Louis. C'est à cette époque qu'il
écrit , dédié au fils de Fanny. Dans la veine du roman d'aventures,
suivront notamment Enlevé ! et Catriona. (1886) est le signe d'un
tournant pour Stevenson, qui s'oriente désormais vers le récit
fantastique, plus sombre. Il s'installe définitivement dans les îles
Samoas en 1890, où il décède à l'âge de 44 ans.

Robert
Louis Stevenson est considéré comme l'un des maîtres du roman d'aventure
britannique et la nouvelle L'Etrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde a
marqué un cap dans le genre fantastique.







Robert Louis Balfour Stevenson
1850 - 1894 Nationalité : écossaise.
(lieu de naissance : Edimbourg)
Biographie
Robert Louis Balfour Stevenson est né à Edimbourg le 13 novembre 1850.


Fils unique d'un ingénieur éminent, Stevenson entra à l'école
d'ingénieurs d'Anstuthen, puis, après des études de droit, s'inscrivit
au bareau en 1875. Il connaît durant sa jeunesse de graves ennuis de
santé. Collaborateur du Cornhill Magazine où il fit paraître notamment un Appel au clergé de l'Eglise d'Ecosse
(1875), il délaissa peu à peu le droit au profit de la littérature.
Atteint de tuberculose, il passa sa vie à voyager à la recherche d'un
climat plus sain, notamment en France. Il publia ainsi Un voyage dans les terres (1878), suivi de Voyage avec un âne à travers les Cévennes (1878).

C'est en France, à Fontainebleau, qu'il rencontra Mrs Fanny
Osbourne, une américaine, qu'il devait épouser en 1880. Elle le
conseilla dans la rédaction de son ouvrage d'épouvante Le cas étrange du Docteur Jekyll et de M. Hyde (1885). Le mystérieux impreigne également les contes des Nouvelles Mille et une nuits (1882). Et l'immense succès de L'Ile au trésor (Treasure Islands,
1883) est due à la poésie d'un réalisme fantastique, renouvellant le
récit d'aventures. Toujours en lutte contre la maladie, Stevenson
partit, en 1887, aux Marquises, Tahiti, Honolulu et s'installa enfin aux
Samoas, écrivant Dans les mers du Sud (1896) et un ouvrage inachevé Le Barrage d'Hermisson
(publié en 1896). Il meurt à Vailima, aux Samoas en 1894, terrassé par
une crise d'apoplexie. Conformément à ces voeux, il est enterré sur le
pic Vaea, d'où sa tombe domine le Pacifique. Mort brusquement alors
qu'il abordait sans doute l'époque de sa pleine maturité d'écrivain,
Stevenson est encore l'auteur des romans La Flèche noire (1888), Le
Trafiquant d'épaves (1892, parfois traduit sous le titre Le Naufrageur)
et Le Reflux (1894), d'excellents contes et nouvelles (Les Nouvelles
Mille et Une Nuits, 1882-1885), de recueils poétiques (Jardin de poèmes
pour les enfants, 1885), et d'essais.
Les derniers livres de Robert Louis Balfour Stevenson

L'île au trésor (T.1)

Auteurs : Robert Louis Balfour Stevenson,David Chauvel
Illustrateur : Fred Simon
Ecole des Loisirs (L'), Mille bulles - Février 2012
Qui
n’a jamais rêvé de voyager en pleine mer, de parcourir les océans et
surtout de partir à la recherche d’un fabuleux trésor ? Stevenson et son
Voir l'avis de Ricochet
Bande dessinée à partir de 9 ans

L'île au trésor

Auteurs : Robert Louis Balfour Stevenson,Stéphane Frattini
Illustrateur : Sébastien Mourrain
Milan - Octobre 2011
Album à partir de 6 ans

L'île au trésor

Auteur : Robert Louis Balfour Stevenson
Illustrateur : Jean-François Dumont
Traducteur : Déodat Serval
Père Castor Flammarion, Castor Poche - Juin 2009
Roman à partir de 10 ans

>>> Voir la bibliographie de Robert Louis Balfour Stevenson
Les classiques écrits par Robert Louis Balfour Stevenson


Les ouvrages de recherche sur Robert Louis Balfour Stevenson



  • Louis Stevenson, l'aventure et son double
    J.P. Naugrette - Presses de l'Ecole Normale Supérieure - 1987



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 10 فبراير 2013, 16:14



"L'île au trésor" de Stevenson ...Situation initiale + élément perturbateur
CHAPITRE :I Le vieux loup de mer à l’Amiral-Benbow
SITUATION INITIALE :
EvénementsLe récit est celui de Jim Hawkins, fils du tenancier de l’auberge de «l’Amiral-Benbow » sise à
proximité
d’un port anglais du XXVIIIème siècle. Le principal client est Billy
Bones, un vieux loup de mer sur lequel pèse une obscure menace. Il
charge Jim de veiller au grain et de le prévenir s’il voit un
unijambiste.

Temps
-La nuit
-Le jour
-Le soir
-Des mois et des mois
Lieux
Auberge de l’Amiral Benbow
Personnages
-Jim
-Son père
-Sa mère
-Billy Bones
-(Le porteur)
Thème
Mode de vie des pirates



CHAPITRE : II Où Chien Noir fait une apparition
Evénements

Un matin de janvier, un inconnu se présente à l’auberge. Au retour de
Billy de sa promenade quotidienne, les deux hommes se bagarrent et
l’inconnu (nommé Chien Noir), blessé, prend la fuite. Billy a une crise
d’apoplexie qui le cloue au lit pour près d’une semaine.

Temps
Un matin de janvier
Lieux
Auberge de l’Amiral Benbow
Personnages
-Jim
-Chien Noir
-Billy Bones
-La mère de Jim
-Dr. Livesey
Thème
Les dangers de l’alcool



CHAPITRE : III La tache noire
Elément perturbateur / Déclencheur / Modificateur / Transformateur
Mort du « capitaine » Billy Bones et découverte de la carte du trésor
Temps
Vers midi
Ce soir-là
Le lendemain matin
Le soir précédant l’enterrement du père de Jim
Trois heures de l’après-midi
Lieux
Auberge de l’Amiral Benbow
Personnages
- Jim
- Le capitaine Billy Bones
- Pew (l’aveugle)
Thème
La fin d’un pirate



Résumé du CHAPITRE : I

récit est celui de Jim Hawkins, un adolescent de 14 ans et fils de tenanciers de l’auberge « L’Amiral Benbow », sise sur une crique isolée, près d’un port Anglais, quelque part en Angleterre.
Un soir, arriva à l’auberge un vieux loup de mer, Billy Bones, personnage d’autant plus mystérieux qu’inquiétant, porté sur le rhum et sur qui pesait une obscure menace. C’était sûrement pour cette raison qu’il chargea Jim de veiller au grain et de le prévenir si un unijambiste survenait.
Billy passait ses journées à surveiller les bateaux qui passaient et les soirées à boire et à terroriser les clients à qui il payait des tournées et qu’il obligeait par la suite à écouter ses terribles histoires de piraterie. Seul le docteur Livesey, qui était aussi magistrat, ne se laissa pas intimider par cet ivrogne.

Résumé du CHAPITRE : II
Quelque temps après, M. Hawkins tomba gravement malade et Jim et sa mère durent s’occuper tous seule de l’auberge. Un matin de janvier un inconnu, nommé Chien Noir, se présenta à l’auberge. Il eut avec Billy une conversation violente suivie d’une bagarre qui se termina par la fuite de Chien Noir, blessé à l’épaule. Juste après, Billy eut une crise d’apoplexie qui le cloua au lit pour une semaine.

Résumé du CHAPITRE : III
Billy apprit à Jim qu’il avait servi sous les ordres du capitaine Flint qui possédait un trésor caché dans une île. Sur son lit de mort à Savannah, Flint lui avait confié la carte indiquant l’emplacement exact du fabuleux trésor. Quatre ou cinq jours après, le père de Jim mourut et le lendemain de l’enterrement, un second inconnu, un aveugle nommé Pew, vint et remit à Billy ‘’la tache noire’’, une sorte d’ultimatum. Billy avait jusqu’à 22 heures. Il demanda alors à Jim, avant de succomber à la
suite d’une seconde crise d’apoplexie, d’aller à cheval avertir le
docteur Livesey d’une imminente attaque de l’auberge par les pirates.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأربعاء 13 فبراير 2013, 01:06

L'île au trésor
AUDIO
Ecoutez une femme vous lira les chapitres du roman


















الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأربعاء 13 فبراير 2013, 01:13

SUITE AUDIO













A SUIVRE
...






الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الخميس 14 فبراير 2013, 20:40

SUITE AUDIO















A SUIVRE
...






الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الخميس 14 فبراير 2013, 20:47

SUITE AUDIO





A SUIVRE
...




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 10 مارس 2013, 17:31

Vocabulaire des mots et expressions dans « L’île au trésor »




omettre : passer sous silence.

basanée : bronzée par le soleil et le grand air.

balafrée : marquée par une ou plusieurs cicatrices.

V catogan : nœud tenant les cheveux sur la nuque. Coiffure mise à la mode par le général anglais Cadogan.

crique : enfoncement du rivage, où les petits bateaux peuvent s’abriter.

rengaine : refrain de chanson, répétitif, facile à retenir.

chevrotante : tremblante

anspect : lourd bâton ferré, qui sert à faire tourner de grosses poulies.

enseigne : panneau distinctif, placé sur la façade, sur lequel est inscrit le nom de l’auberge.

bercail : refuge, asile, foyer.

malle-poste : voiture des services postaux.


blême : très pâle, livide, en parlant du teint de quelqu’un.

mutilée : il lui manque deux doigts.

estaminet : mot vieilli : petit café, débit de boisson.

je fisse : imparfait du subjonctif du verbe faire.

potence : instrument servant au supplice de la pendaison.

blasphèmes : paroles qui insultent gravement la religion, ou quelque chose, quelqu’un de respectable.

cliquetis : bruit d’origine métallique.

formidable : au sens étymologique : d’une grandeur qui cause un sentiment de respect ou de crainte.


caban : manteau court, avec ou sans capuchon, en gros drap imperméabilisé, en usage dans la marine.

mélopée : chant monotone et triste.

le roi George : George II, roi de Grande Bretagne et d’Irlande sous le règne duquel se fondit l’Empire Britannique.

mielleuse : d’une douceur hypocrite.

flibustier : pirate de la mer des Antilles, aux XVIIe et au XVIIIe siècles

prestesse : rapidité, vivacité, agilité.

s’esquiva : se retira furtivement.

décroître : diminuer.

apoplexie : perte de connaissance brutale dûe généralement à une hémorragie cérébrale.


accalmie : calme momentané entre deux périodes de trouble ou de tempête.

formidable : qui crée un sentiment de peur. (sens étymologique)

caner : populaire : reculer devant le danger, la difficulté.

cancrelat : insecte appelé également blatte.

doublons : ancienne monnaie d’or d’Espagne et des colonies espagnoles.

les George : les pièces d’or à l’effigie du roi George.

beugler : familier : hurler

mécréant : personne qui n’a pas de religion.

agonir : accabler d’injures.

frénésie : état de furie, d’exaltation violente.


scellé : fermé par un cachet de cire.

bribes : fragments

Billy Bones : ce nom (bone = os) évoque les tibias croisés du drapeau noir des pirates.

livre : monnaie anglaise équivalant à un louis et valant environ 25O F actuels, soit 17 5OO F

Caracas : capitale du Venezuela, près le la mer des Antilles.

latitude : manière de déterminer un lieu par rapport à l’équateur.

longitude : manière de déterminer un lieu par rapport au méridien de Greenwich.

magot : familier : masse d’argent plus ou moins importante, amassée peu à peu, et mise en réserve.

équivoque : malentendu, incertitude.

table des changes : table des valeurs des différentes monnaies.

sondage : action de mesurer la profondeur d’une cavité, d’une eau, d’un sol.

passe : passage praticable à la navigation, chenal.

mouillage : emplacement favorable à l’ancrage d’un bateau.

annotations : phrases écrites en marge.

lingots : masse de métal ayant conservé la forme du moule dans lequel elle a été coulée.

laconique : bref, rapide, dit en peu de mots.

garçon de cabine : mousse, jeune marin.

ricochets : jeu qui consiste à lancer à la surface de l’eau un objet plat qui rebondit plusieurs fois.

Je le gage : je le promets, je le garantis.

il donnera du crédit : il fera honneur

chasse-marée : petit bateau côtier.

appareillage : préparation du bateau avant le dép


goélette : voilier à deux mâts, dont le grand mât est à l’avant.

tonneau : ancienne unité de mesure pour le tonnage des navires, équivalent à 2,83 m3

Hispaniola : le bateau porte le premier nom de l’île de Saint-Domingue-Haïti, qui lui fut donné par Christophe Colomb.

gréeur : spécialiste de la pose des mâts et des voiles d’un navire.

compassion : pitié.

maître-coq : chef cuisinier, sur un navire.

Hawke : célèbre amiral anglais.

frégate : ancien bâtiment de guerre.

mathurin : familier : matelot.

cabestan : grosse poulie à axe vertical, employé pour toutes les manœuvres qui exigent de gros efforts.

chef navigateur : capitaine.

second : capitaine en second.

haut-le-corps : sursaut marquant la surprise.

chique : morceau de tabac à mâcher.

carénage : construction ou réparation de la coque d’un navire, de sa partie immergée.

prendre la poudre d’escampette : partir sans demander son reste.

écot : mot vieilli : le prix des consommations.

moussaillon : petit mousse, jeune marin


gaillard :
anciennement, chacune des constructions placées à l’avant et à
l’arrière sur le pont supérieur, et servant de logement.


bâbord : côté gauche d’un navire, en regardant vers l’avant.

dunette :
construction fermée, placée sur le pont arrière d’un navire, qui
s’étend en largeur d’un bord à l’autre, et qui sert de logement.


hamac : rectangle de toile ou de filet suspendu à ses deux extrémités, dans lequel on s’allonge pour dormir.

caronade : canon gros et court du XVIIIe siècle, tirant à mitraille.


Barbecue : surnom du cuisinier. Mot anglo-américain d’origine indienne, désignant un appareil de cuisson à l’air libre.

Flint : personnage inspiré du célèbre capitaine Kidd

volubilité : parlant avec abondance et rapidité.

pièce de huit : pièce de monnaie espagnole en argent, dont la valeur dépassait 5OO F actuels.

England : pirate anglais qui ravagea les côtes de Madagascar vers 172O.

Malabar : partie de la côte Sud-Ouest de l’Inde.

Surinam : état du nord de l’Amérique du Sud, ancienne Guyane Hollandaise.

Providence : Ville des États Unis, capitale du Rhode Island

Portobello : port d' Amérique, d’où partaient les galions espagnols, et où mourut le célèbre corsaire anglais Francis Drake.

galions :
grands navires armés en guerre, utilisés par les Espagnols à partir du
XVIe siècle pour rapporter l’or, l’argent et les marchandises précieuses
de leurs colonies d’Amérique.


Goa : territoire de la côte occidentale de l’Inde.

poix : colle molle faite d’un mélange de résines et de goudrons végétaux.

quartier-maître : grade le moins élevé dans la marine militaire, correspondant à celui de caporal.

cafetière : argotique, pour la tête.

Le Walrus : en anglais ce mot signifie "le morse"

gentilshommes de fortune : nom par lequel les pirates se désignent entre eux.

liard : ancienne monnaie de cuivre qui valait le quart d’un sou.

bourgeoise : populaire : épouse.

La Longue Vue : auberge dont Silver est le propriétaire.

gréement : ici, le matériel


poupe : arrière d’un navire, par opposition à la proue

bossoir : appareil de levage qui sert à mettre les ancres à l’eau.

faire de l’eau : se réapprovisionner en eau douce.

vigie : homme placé en observation, en haut du mât, sur un navire.

désappointé : déçu

caréner : nettoyer et réparer la coque du navire.

cynisme : attitude qui contredit insolemment la morale.

duplicité : caractère de celui qui se montre différent de ce qu’il est réellement.
tronquée : coupée.

fabrique : mot vieilli : usine.

galhauban : câble à la partie supérieure du mât.

ressac : mouvement violent des vagues sur elles-mêmes, lorsqu’elles se brisent sur un obstacle.

stagnait : flottait sans se disperser.

je gagerais : je parierais bien ma perruque.

mutinerie : révolte collective contre l’autorité.

s’évertuer : faire des efforts, s’acharner.

rengaine : refrain populaire, facile à retenir.

haranguer : faire un discours solennel.

vivat : acclamation poussée en l’honneur de quelqu’un.


saillants : pics.

darder : pointer.

rauque : rude et comme enrouée

sagouins : hommes malpropres, grossiers.

ahaner : pousser des soupirs bruyants en faisant un effort pénible.

passer à trépas : mourir.


la Providence : Dieu

une porte à garder : devenir concierge, gardien.

yole : bateau léger et allongé, propulsé à l’aviron.

sarcasmes : moqueries insultantes.

mousquet : arme à feu, ancêtre du fusil.


filé l’amarre : lâcher le câble de l’amarre en le déroulant.

fièvre : fièvre causée par le paludisme.

dysenterie : maladie infectieuse provoquant des diarrhées douloureuses.

Lillibullero : chanson célèbre, se moquant des catholiques irlandais.

toise : ancienne mesure de longueur valant 1, 949 m.

meurtrière : ouverture verticale placée dans un mur de fortification, et qui permet de tirer sur les assaillants.

mousqueterie : décharge de plusieurs mousquets en même temps.

Fontenoy : 11 mai 1745. Bataille de la guerre de Succession d’Espagne, entre la France et la Grande Bretagne, et qui fut remportée par le maréchal de Saxe aux côtés de Louis XV.

escarmouche : combat localisé, de courte durée, entre de petits groupes armés.

amorce : petite masse d’explosif, dont la détonation enflamme la charge de la cartouche.

gabier : matelot qui s’occupe des voiles et du gréement.


les couleurs britanniques : le drapeau de l’Union Jack : Angleterre, Écosse, Irlande, Pays de Galles

théologie : étude de la religion.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
fadwa tamessate
نائبة المدير
نائبة المدير


الإسم الحقيقي : fadwa tamessate
البلد : royaume de maroc

عدد المساهمات : 253
التنقيط : 15966
العمر : 18
تاريخ التسجيل : 01/10/2012
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الإثنين 11 مارس 2013, 12:15



9602
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
oumaima jamil
عضو متّألق
عضو متّألق


الإسم الحقيقي : oumaima
البلد : Maroc

عدد المساهمات : 507
التنقيط : 16287
العمر : 18
تاريخ التسجيل : 20/10/2012
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 17 مارس 2013, 20:37

:ryesmpigj: :ryesmpigj: :jgfjfdtsrtu: :jgfjfdtsrtu:


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
zineb haddar2/8
عضو متّألق
عضو متّألق


الإسم الحقيقي : zineb haddar
البلد : Maroc

عدد المساهمات : 584
التنقيط : 20370
العمر : 16
تاريخ التسجيل : 01/10/2011
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الإثنين 18 مارس 2013, 11:25

:uiyytrfdsqsfgh :uiyytrfdsqsfgh :uiyytrfdsqsfgh


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الإثنين 08 أبريل 2013, 23:22




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الإثنين 08 أبريل 2013, 23:26




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الإثنين 08 أبريل 2013, 23:31





frégate








الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67444
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON   الأحد 14 أبريل 2013, 17:04













Relations entre personnages de l'ile au trésor





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
 
Dossier complet sur l'île auTrésor de Robert Louis STEVENSON
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 2انتقل الى الصفحة : 1, 2  الصفحة التالية

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: