LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8639 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو said fatih فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86890 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الجمعة 09 مارس 2012, 22:19

[b]Les types de textes et leur structure[/b]

Vous vous demandez dans quelle aventure vous vous êtes lancés? vous ne savez pas par où commencer,
comment continuer, vers quoi vous diriger? vous hésitez encore sur le genre de texte qui conviendrait le
mieux à votre projet d'écriture?
Les quelques informations qui suivent pourront sans doute vous orienter...


Structurer un texte, c'est lui donner sa forme définitive, l'organiser en paragraphes, selon trois grandes
divisions: l'introduction, le développement
et la conclusion.
Cette structure de base est toujours la même mais elle revêt certaines particularités selon
le type de texte dont il s'agit.


Le fait de diviser son texte en plusieurs courtes sections, les paragraphes, aide autant les lecteurs que les personnes
qui écrivent à mieux comprendre la logique du texte, à
mieux établir les liens entre les idées.


Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix:


  • des renseignements



  • des informations sur les trois parties


    • d'un texte informatif;
    • d'un texte expressif;
    • d'un texte incitatif;
    • d'un texte ludique.
    • La structure de la phrase
    • Vous trouvez que votre phrase semble déséquilibrée? Vous avez l'impression qu'elle "sonne
      faux", qu'elle accroche à l'oreille lorsque vous la lisez? Vous n'êtes pas certains qu'une expression
      ou une tournure de phrase est bien employée? Il y a sûrement un moyen de découvrir ce qui cloche
      et de le corriger!


      Pour corriger une phrase boiteuse, il faut d'abord l'analyser, la décomposer selon les fonctions qu'y occupent les mots et les groupes de mots. Puis
      il faut vérifier que chaque phrase ou chaque partie de phrase contient tous les éléments nécessaires
      et seulement ceux-là, que ces éléments sont appropriés et bien placés. Enfin,
      il faut s'assurer que les expressions, les prépositions sont correctes, qu'elles respectent les règles
      et les usages du français.


      Écrire une phrase, c'est comme chanter ou jouer une mélodie: il faut respecter certaines règles élémentaires pour ne pas faire de fausses notes, pour que le
      tout soit harmonieux et agréable à l'oreille. Il est donc important d'apprendre à discerner
      ces fausses notes, ces erreurs, pour pouvoir les corriger le plus efficacement possible.


      Lorsqu'une phrase nous paraît incorrecte, ou qu'on veut tout simplement en vérifier la structure,
      on peut commencer par l'analyser, en identifiant les mots et les groupes de mots qui remplissent les différentes
      fonctions présentes dans la phrase; cela nous permettra par la suite de vérifier que toutes ces fonctions
      sont appropriées et remplies de la bonne façon.


      Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix:


    • des informations sur les fonctions possibles



    • une liste, avec leurs différents emplois possibles,


      • des pronoms relatifs;
      • des conjonctions de subordination;
      • des prépositions problématiques.
      • La cohésion dans le texte: temps des verbes, points de repère et "mots-liens"
      • Vous vous demandez comment situer une action par rapport à une autre? Vous ne savez pas comment passer
        d'une phrase à une autre en montrant ce qu'elles ont en commun et ce qui les oppose? Ne vous inquiétez
        pas: il y a sûrement un moyen de résoudre votre problème!


        Pour donner de la cohésion, de la logique à un texte, on doit s'assurer de deux choses: d'abord,
        que les actions qui y sont présentées sont bien situées dans
        le temps
        , grâce aux verbes et aux points de repère (adverbes ou groupes de mots); ensuite,
        que les relations entre les phrases sont bien marquées grâce
        à des "mots-liens".


        Si on veut aider le lecteur à comprendre le texte, il faut lui donner des indices
        de temps, de lieu, de manière, de relations, pour lui permettre de saisir les liens chronologiques et logiques
        entre les faits et les idées. Sans ces indices, le lecteur pourrait interpréter le texte d'une façon
        complètement différente de celle dont vous vouliez qu'il le comprenne.


        Les trois éléments suivants contribuent à la cohésion dans le texte: le temps des verbes;
        les adverbes ou groupes de mots qui indiquent le temps, le lieu, la manière; et les "mots-liens".
        Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix:


      • la description de l'utilisation des temps



      • une liste d'adverbes et d'indices de temps, de lieu et de manière;

      • une liste de "mots-liens", classés selon leur sens.
      • Les accords grammaticaux
      • Vous ne savez plus avec quel sujet faire accorder votre verbe? Les participes passés vous donnent des
        maux de tête? Vous ne savez trop s'il faut ajouter un s à ce nom ou cet adjectif? Vous hésitez
        à mettre un trait d'union dans ce nombre que vous devez écrire en toutes lettres? Avec un peu de
        réflexion et de méthode vous y arriverez bien vite!


        Chaque classe de mots - verbes, noms, adjectifs - suit des règles particulières pour s'accorder avec
        les autres mots de la phrase. Il faut d'abord se demander à quelle classe
        de mots
        on a affaire, puis identifier les éléments de
        la phrase qui influenceront son accord, avant de suivre la règle d'accord
        appropriée.


        Lorsqu'on écrit, on met les mots en relation les uns avec les autres: certains sont sujets d'une action,
        d'autres en sont l'objet, d'autres la décrivent, d'autres encore précisent le genre et le nombre,
        d'autres enfin qualifient, modifient un nom ou une action. Les accords grammaticaux nous aident à montrer de quelle façon les mots sont liés les uns aux autres; et
        ces accords obéissent à des règles précises... que l'on doit respecter! Comme le médecin
        qui ne peut soigner ses patients efficacement sans avoir trouvé au préalable de quelle maladie ils
        souffrent, pour choisir et appliquer la bonne règle d'accord, il faut d'abord bien identifier le contexte
        qui entoure le mot, et ainsi savoir quelle règle devra prévaloir.


        Pour vous aider dans votre démarche, vous sera présenté un rappel
        des principales règles
        de grammaire qui touchent l'accord des mots, classées selon la nature
        de ces mots: les verbes, les noms, les adjectifs et les mots invariables. Pour chacune de ces natures, vous verrez
        comment discerner les mots qui influencent l'accord et vous trouverez un résumé des règles
        qui peuvent régir cet accord. Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix:
      • des informations sur l'accord des verbes quand il y a



      • des renseignements sur l'accord



      • un rappel des règles pour la formation du pluriel



      • un abrégé des règles pour



      • des détails sur


        • les mots invariables : les adverbes;
        • les cas particuliers tout, même et quelque;
        • les prépositions, conjonctions et interjections.
        • La conjugaison
        • Vous vainquez, que j'acquière, nous moulons... La conjugaison d'un verbe vous embête? Vous êtes
          sur le point de choisir un autre verbe qui a une forme plus facile? Attendez un peu: il existe un moyen rapide
          de retrouver la conjugaison exacte d'un verbe difficile, quels que soient le temps et la personne!


          Les verbes français sont si nombreux qu'on ne peut savoir les conjuguer tous. Cependant, on peut remarquer
          que certaines familles de verbes se conjuguent de la même façon:
          il faut donc, pour chaque verbe, retrouver le verbe de la même famille que l'on connaît et qui se conjugue
          identiquement.


          Une fois qu'on a compris ce qu'est un chien, on n'a pas besoin de se faire
          expliquer ce que sont les bergers allemands, les caniches ou les bouledogues: ils font partie de la grande famille
          des chiens. Ainsi, lorsqu'on sait conjuguer le verbe vaincre, par exemple, on n'aura aucun problème
          avec convaincre, puisqu'il a la même conjugaison. On économisera à la fois son temps
          et... sa mémoire!


          Lorsqu'on éprouve un problème à écrire un verbe, on peut d'abord raisonner en se demandant
          quelle est la terminaison habituelle de ce temps, à cette personne, pour ce groupe ou cette famille
          de verbes. On sait par exemple que les verbes du 1er groupe, à la 1re pers. du sing. du passé simple
          se terminent par -ai; le passé simple du verbe broyer, à cette personne et à
          ce temps, devra se terminer par -ai.

          Si on n'y arrive pas ainsi, on peut encore réfléchir davantage et se rappeler des verbes bien
          conjugués dont on est sûr
          (parce qu'ils font partie d'une expression connue, d'un proverbe, d'un
          titre de livre ou de film, etc.). Si vous hésitez par exemple sur le subjonctif présent de savoir,
          vous pourrez vous rappeler l'expression à ce que je sache: cela vous donnera un bon indice pour le
          reste de la conjugaison.

          Si vous n'y arrivez toujours pas, vous devriez consulter un aide-mémoire de conjugaison, comme
          celui qui suit; il devrait vous faciliter la conjugaison de la plupart des verbes. Vous trouverez d'abord les auxiliaires
          être et avoir, conjugués à tous les temps et à toutes les personnes; un
          verbe typique du 1er groupe, aimer, et un verbe typique du 2e groupe, finir, conjugués aux
          temps simples à toutes les personnes.

          Puis, vous obtiendrez un index de verbes irréguliers qui vous permettra de retrouver rapidement, par
          la terminaison de l'infinitif, à quelle famille appartient le verbe que vous cherchez. Si le verbe appartient
          au 1er ou au 2e groupe et qu'il se conjugue régulièrement, il ne se retrouvera pas dans cette liste:
          il faudra alors suivre le modèle d'aimer ou de finir. Par exemple, si vous voulez conjuguer
          rejeter, vous chercherez la terminaison -eter qui vous référera à la famille
          de jeter.

          Enfin, vous aurez les conjugaisons des familles de verbes auxquelles il est fait référence dans
          l'index, seulement aux personnes les plus problématiques. Par exemple, vous ne trouverez pas la 3e personne
          du singulier du verbe moudre au futur; cependant, vous lirez futur: je moudrai, ce qui vous permettra
          de déduire que la 3e personne sera il moudra. Notez que les verbes très rares comme seoir
          ou ouïr ne sont pas conjugués.

          Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix:


        • la conjugaison complète des auxiliaires être et avoir;
        • les temps simples d'un verbe du 1er groupe;
        • les temps simples d'un verbe du 2e groupe;
        • les personnes typiques, aux temps simples, de tous les verbes irréguliers.
        • L'orthographe
        • Un T ou deux T? Au ou eau? Masculin ou féminin? Sans, s'en ou c'en?
          Si l'orthographe ou le genre d'un mot vous fait hésiter, il y aura toujours un moyen pour vous aider à
          l'écrire correctement!


          Alors qu'en grammaire, lorsqu'on ne sait pas comment accorder deux mots qui se suivent, on doit d'abord analyser
          la situation pour savoir quelle règle doit s'appliquer, lorsqu'on hésite sur la façon d'écrire
          un mot, sur son orthographe ou son genre, on trouve directement sa réponse dans un dictionnaire
          - il ne reste ensuite qu'à faire les accords qui conviennent. Puisque cette réponse est habituellement
          facile à obtenir, raison de plus pour la chercher aussi souvent que nécessaire!


          L'orthographe ou le genre d'un mot, c'est un peu comme son identité personnelle, une convention sur laquelle
          tous s'entendent pour reconnaître qu'on parle bien du même terme. Pour s'assurer que le lecteur saura
          de quel mot on veut parler, pour respecter les conventions établies, il est important d'écrire chaque
          mot avec la bonne orthographe et le genre
          approprié
          dans le cas des noms.


          Avant de chercher immédiatement dans un ouvrage de référence dès qu'on se pose une
          question, on peut quand même réfléchir un peu et explorer ce qu'on sait déjà
          à propos de ce mot. On vous présentera d'abord des moyens de récupérer en mémoire
          un mot connu et de ne pas confondre les homophones, puis un rappel des règles de formation du féminin
          pour aider à orthographier certains noms et adjectifs féminins; vous trouverez enfin la liste des
          façons possibles d'écrire les sons pour faciliter votre recherche dans le dictionnaire. Dans cette
          rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix:


        • des stratégies pour



        • un rappel des règles pour la formation du féminin des noms et des adjectifs

        • une liste des façons possibles d'écrire chaque son.
        • Le vocabulaire
        • Vous avez déjà écrit - ou êtes sur le point de le faire - de nombreux mots de toutes
          sortes. Et tous ces mots commencent à vous donner des maux de tête? Il y a sans doute moyen
          de retravailler votre vocabulaire sans perdre votre mo-ral.


          Les mots que vous avez choisis sont les liens entre votre pensée et celle de votre lecteur. Il faut donc
          vérifier qu'ils signifient vraiment ce que vous
          voulez qu'ils disent
          - si vous vous donnez la peine d'écrire, c'est bien pour qu'on vous comprenne.


          Vos mots sont comme les couleurs d'une peinture: ce sont eux qui donnent le style
          et le charme à votre texte. Comme les couleurs d'un tableau, les mots
          de votre texte doivent s'harmoniser, c'est-à-dire bien aller ensemble, être variés, convenir
          à ce qu'ils représentent.


          On peut essentiellement retravailler le vocabulaire de cinq façons différentes.
          Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix des stratégies:


        • pour vérifier le sens des mots;
        • pour varier son vocabulaire;
        • pour préciser son vocabulaire;
        • pour enrichir son vocabulaire;
        • pour ajuster son vocabulaire en fonction du style du texte.
        • La ponctuation
        • Vous avez des points d'interrogation dans les yeux, des questions demeurées en suspension dans votre
          esprit, et vous vous demandez comment mettre un point final à tout cela? Les quelques notions qui suivent
          pourront sans doute résoudre quelques-uns de vos problèmes de ponctuation.


          La ponctuation, c'est l'ensemble des signes qu'on retrouve partout dans un
          texte pour séparer les phrases et leurs différentes parties. On ne la place pas au gré de
          sa fantaisie, mais bien en suivant certaines règles de base.


          La ponctuation sert à rendre le texte plus compréhensible pour
          le lecteur en lui indiquant où s'arrêter lorsqu'il parcourt le texte, où faire des pauses,
          où prendre une intonation joyeuse, triste ou inquiète. C'est donc un moyen de plus que l'on possède,
          quand on écrit, pour clarifier sa pensée et transmettre ses émotions.


          Dans cette rubrique, vous pourrez obtenir, à votre choix, des informations sur les dix signes de ponctuation
          suivants:


        • le point;
        • le point d'exclamation;
        • le point d'interrogation;
        • les points de suspension;
        • le point-virgule;
        • les deux points;
        • la virgule;
        • les guillemets;
        • le tiret;
        • les parenthèses.

        • http://cg.cyberscol.qc.ca/cybergroupe/plume/Secours/Accueil.html









الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الجمعة 09 مارس 2012, 22:30

L'art de la
rédaction....et de l'expression
écrite







Rédactions, dissertations,
commentaires....., autant de notions qui font appel à
notre aptitude d'expression écrite

2 mots importants en la matière
:











  • Expression : savoir s'exprimer, sur un
    sujet DONC AVOIR DES IDEES

  • Ecrite
    : savoir écrire DONC être un champion de la
    langue française et des phrases bien faites.


LOGIQUE
NON ??



    Vous n'avez pas tout ça ?? Vos notes
    d'expression écrite sont faibles voir
    médiocres ??

Lisez
ce qui suis, cela pourra peut-être vous aider
à y voir + clair !!




Les 4 règles d'or de l'expression
écrite :


(Cliquer sur chacun des liens proposés pour avoir
davantage d'informations - un conseil : suivre la
méthodologie dans l'ordre où elle est
présentée)





Comprendre le sujet









Le principe de base de la rédaction
??


On me propose une ligne directrice de
réflexion plus ou moins précise, le sujet, et
je dois m'y tenir et surtout composer un écrit qui
soit parfaitement conforme à cette ligne


LE SUJET POSE TOUJOURS UNE QUESTION A
LAQUELLE JE DOIS REPONDRE


Pour bien m'y tenir, donc, je dois commencer
par comprendre ce qu'on me demande non ??



Je
commence alors mon travail par :



a. Bien lire mon sujet

b. M'éloigner du texte du sujet, et me poser la
question :



De quoi me parle-ton ??

Qu'est-ce qu'on me demande de faire ??

Quelles sont les consignes (de
rédaction, de réflexion...) que je dois
respecter ??












Je ne peux bien sûr pas ici aborder tous les sujets
qui pourraient vous être proposés par vos
professeurs, mais vais plutôt me baser sur des
exemples, choisis en fonction de différents types de
sujets, que je peux classer par catégories :






Exemples de sujets à
traiter:


On me parle de :

On me demande de :

consignes à respecter










"fin du texte......"

Inventez une suite à ce
texte








Sujet du texte



On me demande d'inventer :

la suite du texte





Aucune









"Vous rédigerez un dialogue dont
les participants s'opposent sur le
thème de la mode (vestimentaire,
musicale...)

N.B.1: votre texte comptera au moins 15
répliques.



N.B.2: vous mettez en
scène deux interlocuteurs ou
plus.



N.B.3: les interlocuteurs
de votre dialogue s'exprimeront dans le
registre courant ou dans le registre
soutenu. "








La mode en général
(vestimentaire, musicale ....)







On me demande d'imaginer
une conversation sur ce
thème





Impératif de
forme : dialogue
à 2 ou plusieurs personnages

de 15 répliques minimum

registre de langage courant ou soutenu

Impératif de
réponse :

la conversation doit montrer le désaccord
entre les interlocuteurs











Avez-vous offert votre amitié
à quelqu'un qui selon vous ne la
méritait pas ?? Racontez dans
quelles circonstances vous avez
été amené à
faire cette expérience et
concluez





L'amitié




On me demande de
raconter une
expérience personnelle d'amitié non
méritée






Impératif de la
réponse :
énoncer les circonstances de
l'expérience et en donner une conclusion

















Sur le modèle d’un article
journalistique , rédigez
l’éloge ou le blâme d’un
film, tout en essayant de donner au
lecteur un aperçu de son contenu
(histoire racontée, thèmes
abordés).










Le cinéma (les films)





On me demande de raconter un film
et d'en faire la critique






Impératif de forme
: article de journal


Impératif de réponse
: éloge (publicité)
ou blâme (condamnation)

orientation de la
réponse : faire une
description du film pour en donner un aperçu
au lecteur























Êtes-vous pour ou contre la
télévision ?







La télévision





On me demande mon
avis sur son
intérêt


On attend une réponse
précise : suis-je pour ou contre ?










Le sport occupe 1grande place dans la vie
de certains.Pensez vous que le sport est 1
simple distraction,1 moyen de se
détendre ou qu'il est beaucoup plus
que celà,une sorte d'ecole de la
vie?








Le sport




On me demande mon
avis sur son rôle, son
utilité


On oriente mes choix de
réponse de la simple distraction à
l'école de la vie













Peut-on rire de tout ?








Le rire, la dérision









On me demande mon avis sur
l'étendue du rire, ses limites





Pas d'orientation
particulière sur la réponse
attendue







Les innovations formelles du 19°s et
20°s vous paraissent-elles avoir
rendu la poesie plus expressive?






La poésie




On me demande mon
avis sur l'évolution de la
poésie


orientation de la réponse
: gagne-t-elle en expression
grâce aux innovations formelles du 19 et
20è siècle









Pensez-vous que la littérature se
doit d'être engagée ??






La littérature

On me demande mon
avis sur le rôle de la
littérature


orientation de la réponse
: doit-elle forcément
être engagée ??








Les sujets attendent donc différentes
réponses:



Un texte inventé,
Un texte de réflexion personnelle
Un texte de narration (je raconte quelque
chose) ??
Un texte de réflexion sur des
connaissances (historiques, littéraires etc...)



Il est donc important de bien situer mon sujet, dans l'une
de ces catégories. Après avoir fait ce 1er
travail, et en fonction de la catégorie à
laquelle appartient mon sujet, je peux commencer à
réfléchir sur le contenu de la réponse
à apporter.











Réfléchir sur le
brouillon













Mon sujet est compris : je sais à
quoi doit répondre mon texte de
rédaction....

Je dois maintenant savoir :


QUE VA CONTENIR MA REPONSE ??


Et c'est à ce stade que je vais me
servir de mon brouillon, sur lequel je vais jeter toutes mes
idées.

[Si on me demande d'inventer : je vais faire
parler mon imagination]













  • Je dois imaginer la suite d'un
    texte


    Que me raconte le texte ?? Ai-je parfaitement saisi
    l'histoire ??

    Si oui, que peut-il se passer ensuite ??

    Je devrai faire attention de bien restituer : les
    personnages, leurs idées, leur comportement
    etc.....


    Je peux imaginer un feuilleton : fin du premier
    épisode : je dois en écrire le
    prochain....


  • Je dois imaginer une histoire, un
    dialogue, une fable etc....


    Toujours avoir à l'esprit : qu'est-ce qui
    arriverait si cela se passait dans la
    réalité ? (les acteurs, les actions, les
    conversations.... Un peu comme si vous écriviez un
    livre, ou le scénario d'un film : n'avez-vous
    jamais rêvé de cela ?? Et bien, ici c'est ce
    même principe)






    [Si on me demande de raconter quelque
    chose (un événement personnel, un texte, un
    livre, un film etc...) ]








  • Je
    réfléchis : Qu'est-ce qui s'est
    passé ?? Comment cela s'est passé ?? Quels
    sont les points clés de l'histoire etc (ce qui me
    paraît important que les lecteurs connaissent) : je
    fais attention également à rester
    fidèle dans la description de
    l'évènement (un peu comme si j'en faisait
    le résumé)







    [Si on me demande un avis : je m'interroge
    sur mes opinions, mes points de vue]








  • Personnel :


    Qu'est-ce que je pense de ce qu'on me raconte ?? Comment
    j'envisage le sujet ?? Vu que le sujet est une question
    qui s'adresse à moi particulièrement,
    quelle est la réponse que je ferai à une
    personne me posant la même question, lors d'une
    interrogation orale par exemple ??


    Dans une dissertation de ce type, je devrai toujours
    considérer le sujet dans son ensemble, en
    envisageant différentes nuances d'idées,
    comme pour un débat :

      Exemple :


      Pour un sujet, qui me demande une opinion : "Etes-vous
      d'accord pour dire...."


      Je peux envisager des arguments selon la ligne de
      réflexion :

      " Oui, je suis d'accord, mais......" , ou
      l'inverse,


      ou encore :


      "Certaines fois, je pense que c'est comme ça
      (donc je suis d'accord (ou pas), et d'autres fois,
      c'est autrement (je me range alors de l'avis
      inverse....)"













    Toutes
    les pistes de réflexion sont exploitables, pourvu
    que j'aie vraiment l'impression que c'est vraiment ce que
    JE pense










  • Sur des faits, des époques, des
    styles, un courant d'idées
    etc.....


    Qu'est-ce que je connais sur le sujet et comment ce que
    je connais peut orienter ma réponse ?? Quels
    exemples pris dans ces époques, ces styles, ces
    courants d'idées, peuvent me permettre de soulever
    le débat ......


    Ici la nuance est importante : on me demande mon avis,
    mais par rapport à des des faits, des opinions des
    autres, ...... (des choses qui existent, ont
    existé, ont été dites....)


    Je dois donc avoir à mon actif quelques
    connaissances sur le sujet : eh non, je ne peux plus me
    contenter de donner mon seul avis !!

      Exemple :


      J'ai un sujet "L'utopie est-elle là pour faire
      réfléchir ou pour divertir?".





    Comment
    vais-je exprimer mon avis sur le rôle de l'utopie
    (aide à la réflexion ou divertissement), si
    je :





    • Ne
      sais pas ce que c'est que l'utopie

    • Ne
      connais aucun exemple de sa manifestation

    • Quels sont les domaines dans lesquels
      je peux m'en faire une opinion


      etc....





    Je dois donc m'informer un maximum sur et autour de ce
    sujet, pour avoir de la matière à
    réflexion





    Les pistes de
    documentation : (valables aussi pour
    des sujets de réflexion personnelle, si vraiment
    les idées ne viennent pas = même s'ils ne
    nous donnent pas d'idées, la lecture de documents
    sur le sujet peuvent au moins nous faire penser à
    quelque chose.........)











    • Vos livres de
      français, qui correspondent
      à votre programme et donc peuvent aborder des
      textes d'auteurs en rapport avec votre sujet
      actuel


    • Les dictionnaires et
      encyclopédies : rechercher par
      exemple la définition d'une utopie, peut
      permettre dans un premier temps de savoir de quoi il
      s'agit puis éventuellement d'ouvrir sur
      d'autres idées


    • Les citations
      d'auteurs : utiles pour des exemples sur
      lesquels on se base pour notre réflexion
      :


      "Tel
      auteur a dit que..... , plaçant alors la vision
      du sujet sous tel ou tel angle....."



      "En
      disant cela, l'auteur nous fait
      réfléchir ...."


      etc ....


      Les citations peuvent être piochées au
      fur et à mesure de vos lectures : il est
      toujours bien de se faire un carnet de citation, dans
      lequel vous les classerez par thème : elles
      sont prêtes à l'emploi le jour où
      vous en avez besoin










    • Et enfin, un outil considérable
      pour la recherche, qui n'existait pas
      par exemple, quand Stéphanie, ma maman,
      était à l'école (et elle dit que
      c'est bien dommage) : INTERNET





    Si vous êtes arrivés sur cette page, c'est
    que vous avez internet non ??

    Alors n'hésitez pas à fouiller, notamment
    grâce aux divers moteurs de recherche, aux
    annuaires, aux portails....


    Mon moteur de recherche préféré :
    http://www.google.fr

    http://www.liensutiles.org/litterat.htm : un portail
    présentant une grande partie des sites en rapport
    avec la littérature









    http://www.citationsdumonde.com/accueil.asp : 60001
    citations du monde entier, que je peux rechercher par
    thème (mot clé) ou par auteur : un site en
    or......alors plus d'excuses !!

    Vos devoirs peuvent dès à présent
    user et abuser de ces dire d'auteurs, qui montrent (enfin
    donnent l'apparence) que vous avez une très grande
    culture littéraire........


    Attention : une citation doit toujours :






      Etre
      annoncée entre guillemets : je rapporte les
      paroles de quelqu'un

      Je dois toujours dire de qui elle est et quel est
      l'ouvrage dans lequel elle a été
      relevée






    En résumé, je m'apercevrai que plus le
    sujet m'interroge, plus je me documente aussi, et plus je
    développerai des éléments de
    réponse : cet exercice de questions autour d'un
    sujet fait travailler mon esprit d'analyse, pour les
    sujets de réflexion et développe ma
    faculté à m'adapter à de nouvelles
    situations, pour ce qui est des sujets d'imagination.


    Les idées jetées sur le brouillon peuvent
    être :








      de
      simples mots clés (noms, verbes, adjectifs)

      des morceaux de phrases



    En
    aucun cas ce ne sera des phrases complètes et
    rédigées : ce travail n'est pas un travail
    de rédaction, mais bien un travail de recherche
    d'idées : la rédaction viendra + tard !!
    Une seule chose à la fois !!


    Ce travail de "débroussaillage" des idées
    est très important, car le
    contenu d'un devoir d'expression écrite
    compte pour une bonne partie de la note


    Un
    conseil pour travailler intelligemment :













    Surtout, je n'attends pas le dernier moment pour faire
    mon devoir : j'ai du m'apercevoir que les
    idées peuvent ne pas venir du premier coup : il me
    faut donc un certain temps entre la prise de connaissance
    du sujet (1ère étape : comprendre), et la
    rédaction de mon travail .......Je peux à
    la limite y revenir en plusieurs fois : lorsque le sujet
    est déjà décortiqué on peut y
    réflechir ou être amené à y
    penser au cours de la journée : dans des
    situations qui peuvent nous y faire penser aussi. Et s'y
    prendre à l'avance, peut nous laisser le temps de
    nous documenter.........Nous avons vu que c'est bien
    utile en certaines circonstances....

    D'autant plus qu'après avoir, rassemblé des
    idées, il me reste tout un travail de
    construction, avant de passer à la
    rédaction proprement dite.............


  • Structurer ses idées










    J'ai mes idées (enfin
    j'espère) en vrac sur le papier, je dois maintenant :



    Les
    compléter

    Les ordonner

    En
    effet, je dois me douter que je ne peux pas aller dans tous
    les sens : je dois donc construire un support
    structuré, dans lequel vont
    s'insérer mes différentes idées:

    ce
    support s'appelle un plan , et doit répondre à
    certaines exigences de construction :
















    Faire apparaître une logique dans la
    présentation des idées:








    Schéma général d'un
    plan (valable surtout pour les sujets de
    réflexion):

    2 ou 3 grands axes appelés
    parties et regroupant les
    idées allant dans le même sens,
    dégageant une notion générale commune













    Ces grands axes seront eux-même
    divisés en paragraphes
    :


      L'introduction : paragraphe
      de début qui amène le sujet et annonce
      mon développement

      La transition : paragraphe
      qui annonce une partie, celle à venir, ou la
      prochaine - véritable lien entre les
      parties

      La conclusion : paragraphe
      de fin qui conclue sur le développement, et
      clotûre au moins pour cette fois le sujet (il
      peut donc y en avoir plusieurs dans le devoir)












  • Le travail final de
    rédaction











    A ce niveau, tout doit être
    rédigé....

    Note importante sur la rédaction
    :


    Un devoir bien rédigé est un devoir bien
    écrit : pas vrai ??

    Il
    faut donc soigner ici particlièrement son
    style :


    Français simple pour éviter les "mal-dit" ,
    les "incorrect" ....., phrases assez courtes pour ne pas se
    perdre dans le discours, et surtout....pas de fautes
    d'orthographe....


    Eh oui : la note de la rédaction prend en compte
    :


















    • Le
      contenu du devoir + son adéquation au sujet

    • La
      structuration du devoir

    • Et....l'orthographe, le style....



    Donc, si
    vous avez quelque problème dans ce domaine,
    rappelez-vous qu'il y a sur ce site un atelier à cet
    effet : je clique pour réviser mes
    règles !!








    Rédaction sur le brouillon de
    l'introduction et de la conclusion






    L'introduction et la conclusion
    sont des parties obligatoires du
    devoir : oublier l'une ou l'autre reviendrait
    à voir sa note diminuer de façon
    considérable (??!!)


    Elles répondent également, dans la mesure du
    possible et si on le veux bien, à
    des exigences de
    structuration :


    Rappelez vous : la structuration d'un devoir compte pour
    quelques points de la note : c'est donc toujours ça
    de gagné non ??












    L'introduction :




    C'est un paragraphe, assez court (quelques lignes)
    qui permet de présenter (introduire),
    le sujet.


    Et bien oui !! Il faut bien garder à l'esprit que le
    lecteur de votre travail n'est pas sensé savoir ce
    dont vous allez parler....Il convient donc alors de lui
    réexposer ce qu'on vous demande de faire, avant de
    lui en apporter des réponses : logique non ??


    ATTENTION


    : l'introduction n'est pas
    le recopiage de l'énoncé du sujet, mais une
    reformulation personnelle de ce que l'on vous demande de
    faire (il convient donc de bien avoir compris de sujet : cf
    1ère étape du travail de rédaction), et
    surtout de ce qui attend le lecteur

    L'introduction idéale


    :

















    sujet : racontez la suite du
    texte


    sujet : raconte une histoire
    inventée ou un évenement


    Sujet de réflexion
    personnelle ou sur des connaissances


    1ère partie : je
    résume le texte en une ou 2 lignes

    2ème partie : J'introduis mon
    développement par une phrase courte et
    évocatrice, qui justement laisse
    attendre une suite


    L'introduction sera brève et
    situera l'histoire à venir par rapport au
    temps, à l'espace, à la situation de
    départ.....


    3 parties :

    présentation générale de
    l'idée du sujet

    Annonce de ce que l'on nous demande de faire

    Annonce de notre plan de réflexion "je vais
    dans un premier temps..., puis...., pour enfin
    ....

    Stef@ aime


    :
    l'annonce de ce que l'on nous demande et de notre
    plan sous forme de questions

    Voir le sujet d'exemple















    La conclusion :








    C'est un paragraphe, de fin de devoir, qui a pour rôle
    essentiel de clôturer définitivement (ou
    pour un temps) le sujet










    sujet : racontez ,
    imaginez....


    Sujet de réflexion
    personnelle ou sur des connaissances


    La conclusion expliquera la fin de
    l'histoire : la chute



    1 ou 2 partie(s) :

    Synthèse (résumé) de tout ce
    qui a été dit dans le devoir, et
    chute...

    Stef@ aime : ajouter
    1 partie supplémentaire pour relancer le
    débat autrement ou poser une autre question
    en rapport avec le sujet


    Une bonne conclusion est celle qui donne au lecteur
    :















    • La réponse au sujet avant
      même qu'il ait lu le
      développement

    • L'envie de lire le
      développement, par le réumé
      qu'elle en fait

      Voir le sujet
      d'exemple






    Pour ce qui est des phrases de transition entre les parties
    : elles peuvent être rédigées au choix
    :









    • D'abord au brouillon, en s'appuyant sur
      le plan


    • Ou
      directement sur la copie, au fur et à mesure de la
      rédaction : je trouve personnellement cette
      méthode plus facile, car on se rend mieux compte
      de l'enchaînement : mais attention alors dans ce
      cas, à ne pas les oublier !!




    Voir le
    texte du sujet d'exemple


    Quelques conseils de
    rédaction :


    Ces conseils viennent s'ajouter aux règles de style
    et d'orthographe déjà mentionnées
    ci-dessus...











    Conseils sur le contenu
    :












    • Si
      mon devoir traîte d'une opinion
      personnelle : je peux user et abuser de "je pense",
      "je crois", "je sais que" etc.....


    • Si
      je raconte une histoire : je dois écrire
      mon texte sur le mode de la narration : ne pas oublier
      que je raconte (ce qui se passe, ce que je vois
      .....temps du texte généralement au
      présent ou à l'imparfait )

      Enfin, si une exigence de forme m'est
      imposée, je dois en respecter les techniques
      :


    2
    formes étudiées :
    1.Rédaction d'une
    lettre :

    Nom de l'expéditeur

    Adresse





    Nom du destinataire

    Adresse


    Lieu et date de la lettre





    Objet de la lettre




    Madame/Mademoiselle/Monsieur


    Paragraphe N° 1


    Paragraphe N° 2


    Formule de politesse,









    Signature


  • Objet de la lettre : ce pour
    quoi vous écrivez




    Exemple d'objet : Commande - demande de renseignements
    - Votre lettre du ....... etc....



  • Lieu et date de la
    lettre :


    Ex :
    Crançot, le 10 janvier 2002



  • Madame/Mademoiselle/Monsieur :

    Au
    choix en fonction de la personne à laquelle on
    s'adresse (ne pas prendre les 3)


    Si la lettre s'adresse à :


    Plusieurs personnes de même titre
    Mesdemoiselles/ Mesdames/ Messieurs


    2 personnes de titre différent : Madame,
    Monsieur (politesse = le sexe féminin en
    premier), Mademoiselle, Monsieur etc....









  • Les formules de politesse
    :


    Pour
    saluer la personne à la fin d'une lettre


    Quelques modèles de formules de politesse :


    "Cordialement"

    "Veuillez, recevoir, Madame, Mademoiselle, Monsieur,
    (en fonction du titre du destinataire), mes
    sincères salutations / mes salutations
    distinguées."

    "Je vous prie de croire, Madame, Mademoiselle,
    Monsieur, (en fonction du titre du destinataire), en
    mes sincères salutations"


    etc....











2.
Rédaction d'un
dialogue :


Doit
respecter les impératifs techniques du dialogue
:




  • Phrases au style direct (comme si je
    parlais), introduites par des guillemets

  • Annonce de celui qui parle par son nom
    suivi de deux points: je change de ligne à
    chaque changement d'interlocuteur

  • Ponctuation qui rend le dialogue
    vivant ( points de suspension, points
    d'exclamation......

Exemple : le dialogue met en
scène, Philippe et Jean, 2 copains de lycée
qui ne s'étaient pas vus depuis
longtemps.....



    Philippe : "Eh, salut, Jean ! Comment vas-tu
    ?? Cela fait longtemps n'est-ce pas ??"


    Jean : "Oh, la, la, c'est vrai ça - Je
    crois qu'on ne s'est pas revus depuis le
    lycée non ??"


    Philippe : "....................."


    Jean : "........................"


    etc.....




















Conseils sur la forme
:


Le texte de développement doit être
aéré, pour une lecture agréable

On respecte en général le principe de
présentation suivant :






Je commence un paragraphe en retrait de
la marge( deux carreaux en
général)




Je
saute une ou deux lignes entre :


  • l'introduction et le
    développement

  • Les
    différentes grandes parties du
    développement

  • Le
    développement et la conclusion

Je
vais à la ligne (si j'ai sauté une seule
ligne entre les grandes parties) ou saute une ligne (si
j'en ai sauté 2) entre :



Cette présentation est également valable
pour une lettre : je vais à la ligne ou saute une
ligne entre les différents paragraphes du corps de
ma lettre....


Et voilà : mon devoir est
rédigé : je prends toujours
quelques minutes pour sa relecture..... (correction des
fautes d'orthographe qui auraient pu se glisser
malgré mon super niveau, les phrases
incorrectes....)........avant de passer
définitivement à autre chose !!
















الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الجمعة 09 مارس 2012, 22:34

Un sujet d'exemple : " Êtes-vous pour
ou contre la télévision ? "











ATTENTION : il est bien évident
que l'exemple traité ici ne prétend nullement
à être LE devoir, qu'il faut rendre, mais a
l'intérêt de permettre de mieux comprendre la
démarche logique de la rédaction.


Effectivement, les idées de chacun peuvent être
différentes, le plan et la formulation du devoir
aussi : ce n'est pas pour cela et pour autant que la
qualité du devoir sera remise en cause, l'essentiel
étant de respecter scrupuleusement les
différentes étapes de
"construction"....








1ère
étape



:

Analyse du sujet selon les 3 lignes de
conduite :











  • De
    quoi me parle-ton ??

  • Qu'est-ce qu'on me demande de faire
    ??

  • Quelles sont les consignes (de
    rédaction, de réflexion...) que je dois
    respecter ??


L'analyse
a déjà été effectuée
à titre d'exemple dans la fiche comprendre un sujet ; je la
relève :




Sujet

On me parle de :

On me demande de :

consignes à respecter




Êtes-vous pour ou contre la
télévision ?







La télévision





On me demande mon
avis sur son
intérêt


On attend une réponse
précise : suis-je pour ou contre ?




J'ai
délimité les exigences de mon sujet :


Il attend
une réponse
personnelle à sa question : je peux me mettre au
travail pour la 2ème étape : la recherche
d'idées












2ème
étape


: Réflexion d'idées






En fait,
que me demande le sujet ?? Si je suis pour ou contre la
télévision !! Je réfléchis au
sens de cette question :


Est-ce que pour moi, la télévision est
bénéfique, utile, intéressante, ou tout
le contraire ?? Qu'est-ce que je répondrais si j'en
discutais avec un ami de vive voix ?? Ou devant un public,
en classe par exemple ??


Voici ma réponse


:


J'aurais tendance, au premier abord, à critiquer la
télévision (donc à dire que je suis
contre). Et pourtant, certaines fois et comme tout le monde,
il m'arrive de la regarder....Alors ??














ET VOILA....J'ai délimité mon opinion
personnelle...Je dois maintenant la
développer, en enchaînant les
idées.









Pourquoi
est-ce que je critique la télévision ??
Qu'est-ce que je lui reproche ??

Et si malgré, mes critiques, il m'arrive de la
regarder.........C'est qu'elle doit quand même avoir
pour moi de bons côtés non ??? Lesquels ??
quand ?? Et pourquoi ??


Alors, sans trop réfléchir, je note toutes les
idées de réponse à ces questions qui me
passent par la tête : je ne suis pas obligée de
les noter dans l'ordre, ni par catégories, mais
plutôt comme elles me viennent ...





Leur classement et tri se fera dans un deuxième temps
....











La télévision pour moi .....












    Abrutit quelque peu les gens une
    fois qu'ils sont "plantés" devant : du
    coup ne font plus rien d'autre.






  • Permet quand même une
    ouverture sur le monde extérieur : infos,
    scène internationale, cultures
    différentes .... ....


  • Moyen audio-visuel performant
    (sons et images) qui permet l'accès clair
    facile à certains types de travaux, non
    rendu par d'autres médias : les
    documentaires, les concerts, les spectacles, par
    exemple.


  • On peut vivre sans la
    télévision : certaines personnes
    encore aujourd'hui n'ont pas la
    télévision, par choix et non par
    obligation : Ils préfèrent
    s'informer grâce à la radio, aux
    journaux.....


  • Programmes loin d'être
    intéressants : rediffusions,
    séries TV, (TV poubelle ??) Seules
    quelques chaînes sont pour moi
    intéressantes, parce qu'à
    thèmes..... Mais le + souvent sont encore
    privées


  • Moyen de se détendre
    passivement, lorsque l'on a rien envie de faire
    d'autre.

  • Pour certaines personnes, la
    télévision est + qu'un
    passe-temps, c'est une occupation à part
    entière, pour leurs soirées par
    exemple. Personnes seules, ...+ cas des femmes
    au Maroc...


    Au sud du Maroc, où la
    vie est difficile, toutes les maisons sont
    équpées d'une parabole : pour les
    femmes, qui ne font que travailler à
    longueur de journée, c'est leur seule
    distraction : qui permet en + un regard sur nos
    civilisations occidentales et leurs richesses :
    moyen
    d'évasion



  • Média très
    puissant qui "manipule" : la télé
    nous fait passer ce qu'elle veut, quand elle
    veut....et ça marche !!









VOILA !! J'ai rassemblé quelques idées venues
sans trop réfléchir : je dois maintenant :





  • les
    trier

  • les
    structurer et les synthétiser selon un plan
    logique de discussion (parties/sous-parties)

  • les
    compléter







    3ème étape



    : Structuration de mon travail


    1. J'essaie de ranger ces idées par similitudes.
    Il y aura en l'occurence ici, et conformément
    à mon sujet et mon opinion de départ, des
    idées POUR la télévision et des
    idées CONTRE.

    Je classe donc les idées
    conformément à cet axe de lecture
    :









Les +

Les -






  • Permet une ouverture
    immédiate sur le monde extérieur :
    infos, scène internationale, cultures
    différentes .... ....

  • Moyen audio-visuel performant
    (sons et images) qui permet l'accès clair
    et facile à certains types de travaux,
    non rendu par d'autres médias : les
    documentaires, les concerts, les spectacles, par
    exemple.


  • Moyen de se détendre
    passivement, lorsque l'on a rien envie de faire
    d'autre.

  • Pour certaines personnes, la
    télévision est + qu'un
    passe-temps, c'est une occupation à part
    entière, pour leurs soirées par
    exemple. Personnes seules, ...+ .cas des femmes
    au Maroc...


    Au sud du Maroc, où la
    vie est difficile, toutes les maisons sont
    équpées d'une parabole : pour les
    femmes, qui ne font que travailler à
    longueur de journée, c'est leur seule
    distraction : qui permet en + un regard sur nos
    civilisations occidentales et leurs richesses :
    moyen
    d'évasion




















  • Abrutit quelque peu les gens une
    fois qu'ils sont "plantés" devant : du
    coup ne font plus rien d'autre.

  • On peut vivre sans la
    télévision : certaines personnes
    encore aujourd'hui n'ont pas la
    télévision, par choix et non par
    obligation : Ils préfèrent
    s'informer grâce à la radio, aux
    journaux.....

  • Programmes loin d'être
    intéressants : rediffusions,
    séries TV, (TV poubelle ??) seules
    quelques chaînes sont pour moi
    intéressantes, parce qu'à
    thèmes.....Mais le + souvent sont encore
    privées

  • Média très
    puissant qui "manipule" : la télé
    nous fait passer ce qu'elle veut, quand elle
    veut....et ça marche !!









2. Je structure ensuite ces groupes d'idées, selon le
schéma traditionnel du
plan de
rédaction : développement
divisé en grandes parties (2 ou 3), elles mêmes
divisées en plusieurs sous-parties que sont les
paragraphes.


Je me remémore ma ligne de pensée du
départ : Je critique la télévision,
mais dois quand même lui trouver de bons
côtés, des avantages, une utilité
....Puisque qu'il m'arrive de la regarder












JE VAIS SCINDER MON OPINION EN 2, CE QUI PERMETTRA
D'OBENIR 2 PARTIES DANS MON DEVELOPPEMENT


OUI, Je critique la télévision :
CE SERA MA PARTIE N°
1


MAIS pense quand même qu'elle peut être
utile, intéressante, en certaines
circonstances, ou pour certaines personnes : la
preuve est que moi-même il m'arrive de la
regarder :
CE SERA MA PARTIE
N° 2














J'ai mes parties


: la dernière phase de mon travail
de structuration sera de :





  • Trier
    et ranger dans un ordre logique (par ordre d'importance
    par exemple) mes idées dans mes 2 parties ainsi
    définies

  • Vérifier que l'association : 1
    idée = 1 argument + 1 exemple est respectée
    toutes les fois


Je peux
être amenée également à faire
des sous-parties, si j'ai plusieurs idées
différentes qui se recoupent. Je peux aussi faire
des regroupements d'idées, en fonction parfois du
rapprochement de certaines(quand 2 idées veulent
dire + ou - la même chose, ou quand l'une est un
argument, et l'autre est en fait l'exemple illustrant ce
même argument....).











Ce dernier travail représentera le plan
définitif de mon développement :



PARTIE N° I. Oui, je critique la
télévision


Pourquoi ?


1ère idée :
















Argument

Exemple

La TV abrutit quelque peu les
gens une fois qu'ils sont "plantés"
devant : du coup ne font plus rien
d'autre.




"Attends ! Le programme TV n'est pas
terminé "


" Non, je ne sors pas ce soir : il y a la suite
de mon feuilleton préféré
à la télévision
..."





Je n'avais pas développé
d'exemple dans mes idées sur le brouillon : je
dois donc à se stade réflechir à une
situation qui illustre mon propos



+ (idée complétant celle-ci) =



Certaines personnes encore aujourd'hui ont fait le choix
de ne pas avoir la télévision chez eux :
parce qu'ils sont contre. Du coup, ils s'informent
autrement (radio, journaux), et que font-ils le soir ??
Et bien, ils lisent, rencontrent des amis, vont au
cinéma.....= sont actifs dans leurs loisirs.


Je viens d'étoffer quelque peu une
de mes autres idées, qui je trouve,
complète parfaitement l'argumentation - les 2
idées seront donc réunies dans le
même paragraphe




2ème idée :






















Argument

Exemple

Programmes loin d'être
intéressants : (TV poubelle ??) Seules
quelques chaînes sont pour moi
intéressantes, parce qu'à
thèmes..... Mais le + souvent sont encore
privées




rediffusions, séries
TV

exemples de chaînes
intéressantes publiques : France 3 et
Arte







Seule une partie de mon exemple
accompagnait déjà l'idée



3ème idée :












Argument

Exemple

Média très
puissant qui "manipule" : la télé
nous fait passer ce qu'elle veut, quand elle
veut....et ça marche !!






Les émissions actuelles
et leur "engouement national" : Loft story,
Stars Academy







Une fois encore, je n'avais pas
développé d'exemple pour mon
idée











PARTIE N°II. MAIS je pense
quand même que la TV peut être utile,
intéressante, en certaines circonstances, ou pour
certaines personnes (sinon alors pourquoi est-ce que je
la regarderais moi aussi ??)


Quand ? Pour quoi ? Pour qui ?



1ère idée :


















Argument

Exemple

Permet une ouverture
immédiate sur le monde extérieur


infos, scène
internationale, cultures différentes
....




Mon idée, comprenait ici l'argument et
l'exemple


une première idée générale de
mon argumentation "pour" la TV : la TV : un moyen de
découvrir et s'informer à portée de
main



+ Je peux ajouter ici l'exemple développé
dans ma première partie : on apprend des tas de
choses sur les chaînes à thèmes comme
France 3 et Arte.....



2ème idée :














Argument

Exemple

Moyen audio-visuel performant
(sons, et images) qui permet l'accès
clair et facile à certains types de
travaux, non rendu par d'autres médias


les documentaires, les
spectacles, les concerts, .....






L'argument et l'exemple étaient
développés dans la même
idée


Une fois encore, une idée générale
se dégage : la télé un moyen
pratique et unique (quand on ne peut pas
faire autrement) d'accès à certains
programmes, manifestations.......Peut-être parce que
finalement on ne peut pas assister physiquement à
tout ce qui se passe.....!!



Idée dans le prolongement de la 1ère



3ème idée :














Argument

Exemple



Moyen de se détendre passivement, lorsque
l'on a rien envie de faire d'autre.










Exemple personnel : quand je
n'ai rien envie de faire de constructif, j'aime
"subir" les programmes TV, que je critiquais +
haut





Je
n'avais pas développé d'exemple dans mes
idées sur le brouillon : je dois donc à ce
stade réflechir à une situation qui
illustre mon propos


+ (idée complétant
celle-ci) =










Argument

Exemple

Pour certaines personnes, la
télévision est + qu'un
passe-temps, c'est une occupation à part
entière,


pour leurs soirées par
exemple. Personnes seules, ...+ .cas des femmes
au Maroc...



Au sud du Maroc, où la
vie est difficile, toutes les maisons sont
équipées d'une parabole : pour les
femmes, qui ne font que travailler à
longueur de journée, c'est leur seule
distraction : qui permet en + un regard sur nos
civilisations occidentales et leurs richesses




Ici l'argument et l'exemple étaient
développés dans la même
idée


J'ai réuni les 2 idées en une seule et
même : la télé comme
échapattoire, distraction, et moyen (parfois le
seul) d'évasion












J'ai classé et complété toutes mes
idées de départ ; je peux maintenant
passer
4ème étape
: Travail de rédaction


C'est
la phase finale de mon travail.


Je commence par rédiger mon introduction et ma
conclusion sur mon brouillon :

Introduction :











Phrase personnelle et
générale d'annonce du sujet



La télévision est
de plus en plus source de polémique : il
y a, et il y aura encore longtemps, les "pros"
et les "anti" TV, et ce, d'autant plus que le
petit écran est aujourd'hui ancré
dans nos habitudes de vie............


Enchaînement et
concentration sur ce que l'on me demande de
faire


Dans le sujet proposé, on
me demande mon propre avis sur ce média :
Suis-je moi-même pour ? Contre ?


Annonce de mon plan

Alors je m'interroge, et aurais
plutôt tendance à vous
répondre que je trouve celle-ci
criticable : Pourquoi ?? Qu'ai-je à lui
reprocher ?? Et n'a-t-elle vraiment que des
mauvais côtés ??


Les 3
parties de l'introduction sont respectées :


Chacune annonce l'autre : l'enchaînement existe


L'annonce du plan : elle respecte bien l'annonce des 2
parties :


Alors je m'interroge, et aurais plutôt tendance
à vous répondre que je trouve celle-ci
criticable : Pourquoi ?? Qu'ai-je à lui reprocher
?? (annonce de la partie N° 1) | Et n'a-t-elle
vraiment que des mauvais côtés ?? (annonce
de la partie N° 2)







J'ai
annoncé mon plan sous forme de questions parce
que, je vous l'ai dit : j'adore ça !! Mais, bien
sûr, l'annonce du plan aurait aussi pu être +
classique :


"Je vais dans un premier temps vous dire que je trouve la
télévision criticable, et vous expliquer
pourquoi. Puis, dans un deuxième temps, et
après réflexion, je vous dirai que,
celle-ci peut tout de même s'avérer utile et
intéressante, en certaines circonstances, et pour
certaines personnes"





Je trouve personnellement la 2è formulation plus
lourde et pompeuse : mais il faut bien savoir que les 2
sont possibles et surtout correctes : chacun ses
goûts, voilà tout !!


Mon introduction est terminée : je passe à
la rédaction de ma conclusion (toujours au
brouillon)









Conclusion


:


Elle doit synthétiser l'ensemble du devoir, dans
le but de la chute (clôre le sujet).

Et finalement ?? Après tout ça ??!! Quel
est le mot de la fin ??


J'essaie de faire le résumer de mes idées,
et la mise en avant de mon opinion sur le sujet :












Résumé de ce qui a
été dit dans le devoir


Bon...Et bien, je ne sais
plus que penser ......J'ai commencé par
dire que ce média était
criticable, et ses programmes
inintéressants ; plus loin et à
contrario, j'ai jugé que certains
programmes étaient bons, d'autres uniques
; j'ai vu également que la
télévision pouvait répondre
à des besoins de divertissement,
d'information, plus ou moins ponctuels, en
fonction des attentes de chacun, et y compris
des miennes.....!! Je ne peux donc pas
être 100 % anti TV !!


Chute (mot de la fin, et
réponse personnelle au sujet) et
enchaînement sur une autre vision du
sujet


Alors, je finis je crois
par lui trouver des circonstances
atténuantes. Et puis de toutes
façons, si ce moyen de divertissement est
criticable, d'autres le sont aussi non ?? Il ne
m'est par exemple pas plus légitime de
passer des heures devant une console de jeux,
que des heures devant la
télévision !!


relance du débat par une
question finale en rapport avec la nouvelle
vision du sujet


Ne serait-ce pas, en fait et
finalement l' abus, l'exagération qui
conduirait à la critique de certaines
choses....dont la télévision
...??




La conclusion comporte bien 2 parties, reprenant :

    Le
    résumé du développement

    La chute : réponse aux questions posées
    par le sujet

Le
sujet est clos : le mot de la fin est
donné.....


J'aime bien également terminer un devoir par une
question ou une petite phrase qui relance le
débat, sur une autre vision du sujet (Je vous
avais prévenus : hi ! hi !)


L'enchaînement est respecté :







    Ma
    conclusion répond à mon introduction


    Elle donne envie de lire le détail du
    développement, car elle en parle (j'ai dit -
    j'ai vu - j'ai jugé.....)







J'ai mon introduction et ma conclusion : je vais
maintenant pouvoir rédiger mon devoir ; je passe
maintenant sur ma copie, et commence par recopier mon
introduction, déjà
rédigée...


Pour la rédaction de mon développement, je
n'ai qu'à suivre le déroulement de mes
idées....


Je n'oublierai pas également d'insérer des
phrases de transition, notamment au changement de
partie....


Phrase de transition : phrase qui lie 2 idées,
pour un enchaînement

Texte de rédaction de
Stef@













La
télévision est de plus en plus source de
polémique : il y a, et il y aura encore longtemps,
les "pros" et les "anti" TV, et ce, d'autant plus que le
petit écran est aujourd'hui ancré dans nos
habitudes de vie......

Dans le
sujet proposé, on me demande mon propre avis sur ce
média : Suis-je pour ? Suis-je contre ?
Alors
je m'interroge, et aurais plutôt tendance à
vous répondre que je trouve la
télévision plus que criticable : Pourquoi ??
Qu'ai-je à lui reprocher ?? Et n'a-t-elle vraiment
que des mauvais côtés ??



Je trouve
effectivement la télévision franchement
criticable et vais vous expliquer pourquoi :


Il est
facile de défendre cette position, lorsque par
exemple on s'entend dire par nos proches : " Chut ! je
n'entends rien !! Tais-toi !! .; ...attends ....le programme
TV n'est pas terminé.." etc....: La
télévision provoque un réel "scotchage"
des gens devant le poste, et finit souvent par
détruire les conversations au sein d'une famille, par
conditionner les gens dans leur emploi du temps ("je ne peux
pas venir ce soir, car il y a mon feuilleton à la
TV...") : du coup, on aurait tendance à ne plus rien
faire d'autre : "Mais quel dommage" vous diront ceux qui par
exemple ont fait le choix même aujourd'hui de ne pas
avoir la télévision ....Il y a tellement de
choses à faire....tellement finalement d'autres
moyens de s'informer ....Et là, je suis
entièrement d'accord avec eux !!.


Si encore on
trouvait à la télévision des choses
intéressantes !! Même pas !! Elle ne sait
diffuser que des programmes déjà vus, des
séries américaines, des shows
pailletés.....Et après on s'étonne que
certains parlent de "télé poubelle" !! Ah si,
il existe bien des chaînes à thèmes,
avec des programmes variés, des reportages, des
documentaires, des émissions de conseil, des films
assez récemment sortis en salle .....Mais quelles
sont ces chaînes ?? C'est par exemple France 3, Arte
pour le domaine public (Demandez aux français, pour
combien d'entre eux, ce sont les chaînes qu'ils
regardent le plus ?)....Et pour les autres ...Et bien elles
appartiennent exclusivement au domaine
privé.......Donc si vous voulez les regarder, il faut
payer !!


Et puis
quand on voit la course à l'audience que se livrent
les chaînes depuis quelques années......Tout
est bon pour faire de l'audimat.....Des gros cartons
médiatiques, avec des super héros, des images
et commentaires de choc : on nous sélectionne tout
(les images, les personnages, les scénarios.....)
pour qu'on en parle, que les passions se
déchaînent (on s'identifie aux personnages, on
les adore, on les déteste),..... Et du coup que le
public accourre.....Parce que ça marche !! Ça
occupe les esprits, mobilise les foules, et on finit par ne
parler plus que de ça, dans tous les coins de France
et de Navarre, comme si on entrait progressivement dans une
vie par procuration........de la télévision.
Les plus beaux exemples : L'engouement de toute une
population pour des émissions comme Loft Story, et
Star Academy.......(!!)


Non vraiment
la télévision m'exaspère...Mais tiens,
qu'est-ce que je fais ?? Je me surprends à m'asseoir
sur mon canapé, et à appuyer sur le bouton
marche de la télévision.....Après tout
ce que je viens de dire, je crois que je vais être
obligée de me justifier.........



Oui, c'est
vrai, ça m'arrive à moi aussi de temps en
temps de regarder la télévision : en
soirée ou dans le week-end ....


Qu'est-ce
que je regarde ?? Et bien, les émissions culturelles,
géographiques, scientifiques, de France 3 et de Arte,
comme je vous le disais plus haut (et non, je n'ai pas le
câble). Il est vrai qu'il y a de super reportages, qui
permettent d'accéder facilement à des
informations, nationales, internationales, à d'autres
cultures, d'autres paysages, à des connaissances
techniques, .....Car on ne connaît pas tout....et on
ne peut pas toujours voyager, sortir, aller dans une
bibliothèque, ou acheter un livre....Et puis, on ne
pense pas à tout non plus... Et du coup la
télévision, avec les sujets variés, et
quelques fois enrichissants (cas de ces émissions, et
de ces chaînes), apparaît alors comme un moyen
de découvrir et de s'informer, chez soi......A
portée de télécommande....C'est quand
même bien pratique non ??....


Et puis
l'audio-visuel, reste une technique performante de diffusion
de l'information, des évènements, grâce
à l'association sons-images : on peut y percevoir par
son intermédaire le mouvement, les voix, les bruits,
la gestuelle........Autant de principes qui rendent la
scène "vivante" et qui peuvent ainsi faciliter son
approche ....! Ces principes vont même jusqu'à
faire de l'audio-visuel, la seule technique de capture et de
conservation de certains évènements visuels,
comme par exemple, un défilé de mode, un
reportage nature, un concert, un spectacle.....Et dans ces
cas là, on peut dire merci au petit
écran.......Car quand on n'a pas pu être
présents physiquement à de telles
manifestations, on est bien contents de les regarder en
retransmission (ou en direct) à la
télévision.....


Et je
finirai par dire ceci : la télévision
peut-être un échapattoire, pour certaines
personnes, dans certaines circonstances et à des
degrés différents :

Echapattoire pour moi par exemple qui n'ai rien envie de
faire de constructif, et ai juste"besoin" de me
prélasser dans mon canapé et "subir" les
programmes télé critiqués plus haut.
Echapattoire, à un degré plus important,
à la solitude et à l'ennui, pour les personnes
seules et âgées par exemple, pour lesquelles la
télévision devient une compagnie, un
passe-temps. Echapattoire enfin, et au plus haut
degré, à la vie quotidienne, la
télévision devenant alors et dans cette
situation, un véritable outil d'évasion :
c'est le cas par exemples des femmes du sud du Maroc, qui
n'ont pas d'autre moyen de se divertir, et rompre ainsi avec
leurs dures journées de labeur !!



Bon...Et
bien, je ne sais plus que penser ......J'ai commencé
par dire que ce média était criticable, et ses
programmes inintéressants ; plus loin et à
contrario, j'ai jugé que certains programmes
étaient bons, d'autres uniques ; j'ai vu
également que la télévision pouvait
répondre à des besoins de divertissement,
d'information, plus ou moins ponctuels, en fonction des
attentes de chacun, et y compris des miennes.....!! Je ne
peux donc pas être 100 % anti TV !!

Alors, je
finis je crois par lui trouver des circonstances
atténuantes. Et puis de toutes façons, si ce
moyen de divertissement est criticable, d'autres le sont
aussi non ?? Il ne m'est par exemple pas plus
légitime de passer des heures devant une console de
jeux, que des heures devant la télévision
!!

Ne serait-ce pas,
en fait et finalement l' abus, l'exagération qui
conduirait à la critique de certaines choses....dont
la télévision ...??


http://stefladino.free.fr/francais/art%20de%20redaction.htm































الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 18:43

LES PROCEDES D'ECRITURE


A.LES FAITS STYLISTIQUES :
1.DES IMAGES :
- La comparaison - La terre est comme une orange.
- La métaphore - La lumière de l'esprit.
- La personnification - L'arbre pleure.
- L'allégorie - L'espoir le regarde.
2.DES SUITES :
- La répétition - Il a faim, faim, faim.
- La redondance - Une personne calme et tranquille.
- La gradation - Il est touché, il est blessé, il
est mort.
- L'accumulation - Ils avançaient, combattaient,
frappaient.
- L'hyperbole - Je vous l'ai dit mille fois !
- L'adjonction - Il prépare son épée et son
courage.
- L'anaphore - On a tué et le père et la mère et
les enfants
3.DES OPPOSITIONS :
- L'antithèse - Il a gagné, mais il est triste.
- L'antiphrase - Il a appris l'alphabet. C'est un
grand génie !


B.LES PROCEDES GRAMMATICAUX :
- Nature et fonction des mots - le nom / le verbe / l'adjectif /
sujet / complément...

C.LES PROCEDES LEXICAUX :
- Le sens des mots - abstrait-concret / positif-négatif
/ lexique de la sensation...

D.LES MOYENS PHONETIQUES :
- Les sons - allitération ( consonnes ) /
assonance ( voyelles )

E.LES MOYENS ORTHOGRAPHIQUES :
- La forme des mots - minuscule / majuscule / italique /
gras / parenthèses / guillemets / souligné.





عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الإثنين 12 مارس 2012, 19:07 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 18:44

LES TERMES D'ARTICULATION

A. POUR CLASSER LES IDEES ET LES FAITS:
Additionner , préciser l'ordre des éléments:
- Pour débuter : - premièrement / d'abord / tout d'abord / en premier lieu.
- Pour les éléments qui suivent : - en outre / de plus / par ailleurs / ensuite / d'une part... d'autre part / en second lieu .
- Mettre en parallèle : - également / de même / ainsi que / encore / aussi.
- Pour terminer : - enfin / en dernier lieu / en somme.
B. POUR DEVELOPPER UNE IDEE:
Introduire :
- une explication : - c'est-à-dire / en d'autres termes / car / c'est que .
- un exemple : - ainsi / par exemple / notamment / comme / en particulier.
- une preuve : - en effet / du fait de.
- une incidente : - or.
- un nouvel élément : - d'ailleurs / et puis / certes / bien que.
C. POUR OPPOSER DES IDEES OU DES FAITS:
- Marque une forte contradictionn : - mais / en revanche / alors que / tandis que / au contraire / et non / bien que.
- Rectifier : - en réalité / en vérité / en fait.
- Marquer faiblement une opposition : - cependant / néanmoins / pourtant / toutefois.
- Surenchérir ou atténuer : - voire / même / du moins / tout au moins / à tout le moins.
D. POUR ETABLIR UNE RELATION DE :
- Cause : - car / parce que / puisque / sous prétexte que / soit que ... soit que ...
/ non que ( + Subjonctif ) ... mais parce que / par peur de / faute de / grâce à .
- Conséquence : - donc / de sorte que / de façon que / tellement que / au point de / de manière à / ainsi / en effet / par conséquent / alors .
- Opposition : - alors que / sauf que / mais / même si ( + Indicatif ) / quand bien même ( + Conditionnel ) / en revanche / au contraire / par contre.
- Comparaison : - comme / autrement que / comme si / aussi ... que / moins... que / plus...plus... / ainsi que / de même que / contrairement à.
- Concession : - bien que ( + Subjonctif ) / toutefois / néanmoins / cependant .
- Condition : - si / au cas où ( + Conditionnel ) / à moins que ( + Subjonctif ) / pourvu que ( + Subjonctif ).





عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الخميس 27 سبتمبر 2012, 20:55 عدل 3 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 18:47

CARACTERISTIQUES NARRATIVES

( En l'absence de « la Barbe Bleue», sa femme cède à la curiosité ).
Etant arrivée à la porte du cabinet, elle s'y arrêta quelque temps, songeant à la
défense que son mari lui avait faite, et considérant qu'il pourrait lui arriver malheur
d'avoir été désobéissante; mais la tentation était si forte qu'elle ne put la
surmonter: elle prit donc la petite clef, et ouvrit la porte du cabinet. D'abord elle ne
vit rien, parce que les fenêtres étaient fermées; après quelques moments, elle
commença à voir que le plancher était tout couvert de sang caillé.

Charles PERRAULT ( Contes )

( En l'absence de « la Barbe Bleue», sa femme cède à la curiosité ).

Etant arrivée à la porte du cabinet, elle s'y arrêta quelque temps, songeant à la
défense que son mari lui avait faite, et considérant qu'il pourrait lui arriver malheur
d'avoir été désobéissante; mais la tentation était si forte qu'elle ne put la
surmonter: elle
prit donc la petite clef, et ouvrit la porte du cabinet. D'abord elle ne vit rien,
parce que les fenêtres étaient fermées; après quelques moments, elle
commença à voir que le plancher était tout couvert de sang caillé.

Charles PERRAULT ( Contes )

( En l'absence de « la Barbe Bleue», sa femme cède à la curiosité ).

Etant arrivée à la porte du cabinet, elle s'y arrêt
a quelque temps, songeant à la
défense que son mari lui avait faite, et considérant qu'il pourrait lui arriver malheur
d'avoir été désobéissante; mais la tentation était si forte qu'elle ne put la
surmonter: elle pr
it donc la petite clef, et ouvrit la porte du cabinet. D'abord elle ne vit rien, parce
que les fenêtres étaient fermées; après quelques moments, elle commenç
a à voir que le plancher était tout couvert de sang caillé.


( En l'absence de « la Barbe Bleue», sa femme cède à la curiosité ).

Etant arrivée à la porte du cabinet, elle s'y arrêta
quelque temps, songeant à la
défense que son mari lui avait faite, et considérant qu'il pourrait lui arriver malheur
d'avoir été désobéissante; mais la tentation était si forte qu'elle ne put la
surmonter: elle prit donc la petite clef, et ouvrit la porte du cabinet.
D'abord elle ne
vit rien, parce que les fenêtres étaient fermées;
après quelques moments, elle commença à voir que le plancher était tout couvert de sang caillé.


( En l'absence de « la Barbe Bleue», sa femme cède à la curiosité ).

Etant arrivée à la porte du cabinet,
elle s'y arrêta quelque temps, songeant à la défense que son mari lui avait faite, et considérant qu'il pourrait lui arriver malheur d'avoir été
désobéissante; mais la tentation était si forte qu'
elle ne put la surmonter: elle prit donc la
petite clef, et ouvrit la porte du cabinet. D'abord
elle ne vit rien, parce que les fenêtres étaient fermées; après quelques moments, elle commença à voir que le plancher était tout couvert de sang caillé.





عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الإثنين 12 مارس 2012, 19:19 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 18:49

CARACTERISTIQUES
DESCRIPTIVES

De
mes fenêtres, je vois la Seine qui coule, le long de mon jardin, derrière la route, la
grande et large Seine qui va de Rouen au Havre, couverte de bateaux qui passent. A gauche,
là-bas, Rouen, la vaste ville aux toits bleus, sous le peuple pointu des clochers
gothiques. Ils sont innombrables, frêles ou larges, dominés par la flèche de fonte de
la cathédrale, et pleins de cloches qui sonnent dans l'air des belles matinées, jetant
jusqu'à moi leur doux et lointain bourdonnement de fer, le chant d'airain que la brise
m'apporte.







Guy de Maupassant.
Des repères
spatiaux
De nombreux noms
Des noms
complétés par des adjectifs qualificatifs
Des noms
complétés par des compléments du nom
Des noms
complétés par des propositions relatives
L'accumulation
La
personnification
La métaphore
L'hyperbole





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 18:51

STRUCTURE
DE L'ARGUMENTATION

Les
sports collectifs sont de plus en plus pratiqués aujourd'hui. Ils ont plusieurs points
positifs; mais une certaine conception de ces sports a des conséquences négatives.

Les côtés positifs du sport collectif sont nombreux. D'abord, il contribue à
l'épanouissement physique de l'individu. Ensuite, il crée le désir de se dépasser.
Enfin, il favorise le développement de l'esprit de corps et de solidarité.
Mais, une certaine conception de ce sport a des conséquences négatives. En premier lieu,
l'esprit de compétition entraîne souvent des comportements agressifs. En second lieu,
certaines rencontres sportives dégénèrent en exaltation du chauvinisme. Enfin, le sport
professionnel est souvent au service de l'argent.

Certes, les stades se transforment parfois en arènes; mais, le sport reste un moyen
d'épanouissement individuel et collectif.









- L'INTRODUCTION

- LA
THESE
- PHRASE
INTRODUCTIVE
- LES
ARGUMENTS DE LA THESE

- L'ANTITHESE
- PHRASE
INTRODUCTIVE
- LES
ARGUMENTS DE L'ANTITHESE

- LA
CONCLUSION

- LES
OUTILS D'ENUMERATION
- LES
ARTICULATEURS LOGIQUES




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
هبة بيلا
نائبة المدير
نائبة المدير


الإسم الحقيقي : هبة بيلا
البلد : dima maroc

عدد المساهمات : 959
التنقيط : 24493
العمر : 19
تاريخ التسجيل : 16/09/2010
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 19:18

mércii bcp vrément on a besoin de çà



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
alaa eddine
عضو متّألق
عضو متّألق


الإسم الحقيقي : ALAA EDDINE KENNOU
البلد : MAROC

عدد المساهمات : 9593
التنقيط : 45758
العمر : 20
تاريخ التسجيل : 11/10/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 20:59





                                                       
 


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الإثنين 12 مارس 2012, 21:20

les temps du récit

Pour raconter un récit, on utilise le plus souvent les temps du passé:

L’imparfait pour la description ;

le passé simple pour la narration ;

le plus-que-parfait pour raconter ce qui s’est passé avant le récit

le conditionnel pour évoquer le futur.

L’imparfait a alors une valeur d’ARRIERE-PLAN, on dit aussi SECOND PLAN ou DESCRIPTION .

Terminaisons : AIS-AIS-AIT-IONS-IEZ-AIENT

Le passé simple a une valeur de PREMIER PLAN ou d’ACTION.

Terminaisons au 1er groupe : AI- AS- A- ÂMES- ÂTES- ERENT

Terminaisons 2ème groupe : IS- IS- IT- ÎMES- ÎTES- IRENT

Terminaisons 3ème groupe
: S- S- T- ^MES- ^TES- RENT

Le plus-que-parfait a une valeur d’ANTERIORITE (antérieur= ce qui s’est passé avant).

Formation : auxiliaire à l’imparfait + verbe au participe passé

Le conditionnel a une valeur de FUTUR DANS LE PASSE

Terminaisons : RAIS- RAIS –RAIT- RIONS- RIEZ- RAIENT

! Parfois, vous pouvez trouver du présent dans un récit au passé. Ce temps est utilisé dans un récit pour rendre plus vivant un événement passé. On l’appelle dans ce cas le présent de narration. Il peut être
accompagné du passé composé ou du futur.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
abdelhalim berri
المدير العام
المدير العام


الإسم الحقيقي : Abdelhalim BERRI
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 17476
التنقيط : 67464
العمر : 56
تاريخ التسجيل : 11/08/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الأربعاء 14 مارس 2012, 13:03

Raconter au passé: quels temps?

L'imparfait sert à décrire La neige couvrait le sol.
à expliquer Je ne suis pas venue parce que j'étais fatiguée.
à exprimer la répétition dans le passé Tous les jours, il fallait se lever
à six heures.
Le passé composé sert à raconter des événements ponctuels, qui arrivent une seule
fois ou qui se suivent
Ce jour-là, il a fallu se lever plus tôt que d'habitude.
Il
est sorti de la maison et il a reçu une tuile sur la tête. (après être sorti)
à raconter un événement considéré comme limité dans le temps (on sait quand il se termine) Nous avons marché toute la nuit.
L'opération
a duré cinq heures.
Parfois, la différence entre passé composé et imparfait change le sens de la phrase. Chaque fois que nous allions en Italie, nous visitions Venise. (un nombre imprécis de fois)
Chaque fois que nous sommes allés en Italie, nous avons visité Venise.
(un nombre précis de fois)
Le passé simple est l'équivalent du passé composé, mais est réservé à l'écrit (style littéraire). On ne l'utilise pas en parlant. Aujourd'hui, je suis allé à la piscine.
(style oral: passé composé)
Ce jour-là, les cinq amis
se rendirent à la piscine.(style littéraire: passé simple)





عدل سابقا من قبل abdelhalim berri في الأحد 26 مايو 2013, 17:03 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org
La princesse Ferdaous
نائبة المدير
نائبة المدير


الإسم الحقيقي : Ferdaous SAMLALI
البلد : Maroc

عدد المساهمات : 4547
التنقيط : 27775
العمر : 17
تاريخ التسجيل : 28/10/2011
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction   الأربعاء 14 مارس 2012, 13:25




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://halimb.ba7r.org/profile?mode=editprofile
 
Pour vous améliorer en Expression écrite....Rédaction
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: