LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8630 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو Carly فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86892 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 [Bayti - بيتي]

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
khawla haddar3/7
مشرفة
مشرفة


الإسم الحقيقي : khaoula haddar3/7
البلد : maroc

عدد المساهمات : 468
التنقيط : 20041
العمر : 19
تاريخ التسجيل : 17/10/2011
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: [Bayti - بيتي]    الجمعة 02 مارس 2012, 14:29



BAYTI a été fondée en 1994 et oeuvre dans le domaine de la
réintégration familiale, la réinsertion scolaire et socioprofessionnelle
des enfants en situation difficile : enfants des rues, enfants au
travail, enfants victimes de sévices, enfants abandonnés, enfants
délinquants, enfants exploités sexuellement... Le Dr Najat M'Jid a créé
l'association dans un souci d'apporter une réponse à la situation
dramatique des enfants qu'elle a vus sillonner les rues, sans but
apparent, et vivre dans la rue.





Grâce à une équipe multidisciplinaire : éducateurs, assistantes
sociales, psychologues, médecins, enseignants, artistes, étudiants,
BAYTI a mis en place desprogrammes spécifiques inédits d'intégration
sociale de garçons et de filles retirés de la rue : ateliers rue,
ateliers pédagogiques personnalisés, soutien scolaire, formation
professionnelle adaptée (durée et niveau), insertion emploi, éducation
parentale.

BAYTI propose aussi la formation d'éducateurs rue (pour d'autres ONG
marocaines et européennes), un Programme de partenariat et d'échange
entre les jeunes de différentes ONG et BAYTI, un Programme "mineurs et
prison" (préparation à la sortie et prévention des récidives), un
Atelier de menuiserie (formation orignale en partenariat avec
Alternatives, au Canada, et l'OFPTT) et un travail sur la migration
clandestine en partenariat avec l'Espagne et la France.

Une approche participative, basée sur un réel partenariat, le premier
partenaire étant bien entendu l'enfant, est obligatoire pour réussir un
programme de réinsertion. La famille, l'école, le secteur professionnel
privé, les O.N.G, les structures étatiques sont également partenaires.

La motivation et la pédagogie d'écoute sont les maître-mots dans le
choix de l'équipe encadrante; et la formation-réévaluation permanente de
l'équipe s'impose. 
Tous ces éléments concourent à la réussite d'un tel
programme.

Recherche-Action
Sociologique-Rue


Le programme "Enfants des Rues" a permis à l'association de mieux
comprendre ce phénomène et lui a surtout fait réaliser le handicap
social occasionné par le vécu au quotidien dans la rue .
Afin de
pouvoir assurer la réinsertion de ces jeunes, l'association cherche à
comprendre et à connaître au mieux qui ils sont et comment ils ont
évolué jusque là.
Urbanisation et crise économique sont une explication.
De plus, la famille traditionnelle élargie a cédé la place à la famille
nucléaire. Les divorces, les remariages, les familles monoparentales
sont l'apanage de ces enfants qui sont souvent la principale source de
revenus. Pour ces enfants, la faillite de la famille et de l'école n'est
contrecarrée par aucune alternative. La rue représente alors la seule
issue.
La liberté y est souveraine. Les clans ou gangs deviennent la
famille de substitution . La rue représente alors à la fois le lieu de
distraction, de travail, de sommeil. 
Mais la violence est le lot
quotidien de ces enfants (visuelle, verbale, physique). 
Tout abus tombe
sous la loi du silence, c'est l'omerta.
La rue induit, à la longue,
un comportement qu'il faut absolument connaître pour pouvoir assurer
correctement la réinsertion de ces jeunes.

Qui sont ces enfants des rues ?

Ces enfants ont perdu tout repère temporo-spatial : ils sont rythmés
par l'inhalation de colle, le froid et la faim. Ils n'ont plus de
référent par rapport à l'autorité et la police, ainsi que la justice, ne
les inquiètent pas outre-mesure. C'est une question d'habitude. Ils
rejettent toute institutionnalisation, le vécu ayant été, jusque-là
négatif (famille, école, divers centres).
Ils sont "clochardisés" et
devenus toxico-dépendants. Leur état de santé est précaire et ils ont
perdu confiance en eux-mêmes, et en l'autre. Ils n'ont plus aucune
illusion quant à leur avenir et sont dans un état de déni de soi très
intense. La moindre contrainte peut engendrer une réaction violente.
L'approche
de BAYTI envers tous ces enfants est très réfléchie et suit une
méthodologie pensée, structurée.

1. Ateliers-Rue

Il faut gagner la confiance de ces jeunes, les positiver et les
préparer progressivement à la réinsertion sociale : par divers ateliers,
sport, bains maures, soins médicaux, activités artistiques. Ces
ateliers se situent à divers points de la ville et à différentes heures.
Ceci pour les préparer à un préapprentissage de la temporisation et de
la spatialisation.
Lors de ces activités, un contrat est établi entre
les éducateurs et les jeunes : respect des horaires, pas d'agressivité,
pas de sniffing.
Les ateliers soins et hygiène, en dehors du confort
et de l'aspect thérapeutique, réalisent une relation avec le corps dans
la douceur et le respect.
Le sport réapprend la vie en groupe, avec
ses contraintes et fait vivre l'échec de manière dynamisante : tantôt
gagnant tantôt perdant.
Le théâtre, la peinture, permettent
l'extériorisation du non-dit : corps de femmes/mères disloquées,
tableaux aux couleurs sombres, des mimiques, de l'humour, de la dérision
: une véritable psychothérapie de groupe.

2. Etude Sociologique

Cette recherche-action sera doublée d'une étude sociologique ayant
pour objectif de découvrir l'ensemble du parcours des enfants, cadre de
vie, mode de vie, éducation...
Cette enquête sociologique permettra à
l'équipe d'approfondir ses connaissances de la rue afin de proposer
un meilleur accompagnement dans la réinsertion sociale, de rechercher
des familles d'accueil adaptées assurant le relais entre la rue et la
réinsertion définitive, d'impliquer des commerces, des habitants du
quartier squatté dans le programme. Elle permettra aussi la meilleure
compréhension du mouvement de transhumance de ces jeunes, la
participation de jeunes vivant dans la rue en tant que référents et
la prévention de l'immigration clandestine.

Orientation de Bayti

Seule une approche participative basée sur un multi partenariat, peur
concourir à la réussite à long terme d'un tel programme de réinsertion.
Pour
les années à venir, BAYTI orientera ses actions vers la prévention, de
l'éducation en milieu rural et du statut de la femme.
L'association
poursuivra son programme de formation d'éducateurs de rues pour d'autres
ONG marocaines et européennes et développera des projets pilotes
d'écoles plurielles, en partenariat avec le ministère de l'Education
nationale. Enfin, BAYTI cherchera à développer le mécénat d'entreprise
dans la durée, en alliant l'entreprise française et l'entreprise
marocaine.

www.bayti.net





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
khawla haddar3/7
مشرفة
مشرفة


الإسم الحقيقي : khaoula haddar3/7
البلد : maroc

عدد المساهمات : 468
التنقيط : 20041
العمر : 19
تاريخ التسجيل : 17/10/2011
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: [Bayti - بيتي]    الجمعة 02 مارس 2012, 14:30






الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
[Bayti - بيتي]
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: