LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8639 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو said fatih فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86890 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

  LES RECITS DE VIE

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
khawla haddar3/7
مشرفة
مشرفة


الإسم الحقيقي : khaoula haddar3/7
البلد : maroc

عدد المساهمات : 468
التنقيط : 20071
العمر : 19
تاريخ التسجيل : 17/10/2011
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: LES RECITS DE VIE   السبت 19 نوفمبر 2011, 22:18

LES RECITS
DE VIE.







INTRODUCTION.





I.
DÉFINITION D’UN RÉCIT DE VIE.






II.
DIFFÉRENTS TERMES, DIFFÉRENTS SENS.






III.
MODELES THEORIQUES.






IV.
CRITERES D’UN RÉCIT DE VIE.






V.
LIMITES DE CETTE APPROCHE.









INTRODUCTION.





Cette approche par les récits de vie n'est pas nouvelle Alors que l’Ecole de
Chicago pratiquait déjà en 1925 la pratiquedes récits de vie dans les
recherches, qu’est-ce qui explique le nouvel engouement de cette approche
aujourd’hui ?






Le principe de base des récits de vie est de partir de l’individu et de son
discours donc de sa subjectivité. C’est une approche de recherche qui s’attache
à l’individu.






I.
DÉFINITION D’UN RÉCIT DE VIE.






Ce n’est pas une méthode de recherche mais bel et bien une approche complète et
globale.




C’est
une façon d’aborder son objet de recherche avec la volonté avant tout de bâtir
son travail avec et autour de récits de vie.



Le récit de vie c'est un choix d'une démarche qui implique l'ensemble du
mémoire.






Le récit de vie implique toute la recherche et la façon de travailler




Les avantages :




Le récit
de vie a un avantage par rapport à d’autres approches, celui de relier et
d’associer des éléments de vie d’un individu. En d’autres termes, prendre en
compte l’interaction de la vie privée, religieuse, scolaire, … (et non de
saucissonner tout ces aspects) et ainsi comprendre comment les différents
aspects de la vie interagissent les uns sur les autres.



Il va permettre de comprendre des faits sociaux dans la globalité des individus,
elle permet les liens des différents aspects de la vie de l'individu.






Dans le récit de vie, on est dans la compréhension, l'empathie. C'est une
sociologie subjective. La subjectivité du narrateur c'est un point de vue de
départ. Dans le récit de vie, on s'intéresse aux structures sociales et non pas
aux rapports psychologiques.






Les récits de vie connaissent un certain succès parce que l'individu
actuellement prime. Nous sommes dans une société individualiste.





Les
récits de vie sont utilisés dans différentes disciplines telles que l’Histoire,
la Littérature ou la Sociologie.





Ce n’est
pas un questionnaire car c’est le narrateur qui en bâtit la construction. Le
chercheur n’en a donc pas la maîtrise même s’il peut effectuer des relances ou
poser des questions.









II.
DIFFÉRENTS TERMES, DIFFÉRENTS SENS.






Récit de vie : c’est le récit du narrateur, qui consiste en des
récits croisés.






L'histoire de vie c’est un terme générique qui serait le
croisement de plusieurs récits






Biographie : c’est également un terme générique dont le sens
englobe les histoiresde vie et les récits de vie. le narrateur
est aussi le narrataire






Autobiographie : L'approche biographique englobe l'ensemble de ces
termes



C’est un récit de vie mais écrit par soi-même dans le but d’être lu par autrui.
Donc différent du journal intime. Le narrateur et le narrataire sont la même
personne. C'est un récit qui va être mis sur la place publique.






L'entretien n'est pas un récit de vie car l'entretien est toujours
fait à partir d'un guide d'entretien et c'est l'enquêteur qui maîtrise sa
démarche.









III.
MODELES THEORIQUES.






Plusieurs courants théoriques font appel au récit de vie et trois modèles
théoriques s’affrontent :






Le modèle marxiste qui consiste en des récits socio-structurels (=
pas de destins individuels mais des segments collectifs). D’après P. BOURDIEU
dans L’illusion biographique : il n’existe pas de destins
individuels, il n’y a que des segments collectifs.



Exemple : D. BERTAUX dans un de ses ouvrages s’intéresse aux
patrons-boulangers. Il effectue des recherches sur les segments de vie
expliquant comment et pourquoi des individus sont devenus patrons en
boulangerie. Le chercheur ne s’étale donc pas sur l’histoire globale du
narrateur et a donc un éclairage sur un groupe social. Il lui faut donc
plusieurs patrons boulangers pour créer le phénomène ou le fait social "Patrons
boulangers"



Pour décrire un phénomène social dans la démarche de Bertaux il n'est pas
nécessaire de construire un échantillon. J'essaye de donner une représentation
du phénomène social. (E. Borlo) en chercher a saturer le phénomène (il faut
faire une multitude de récit jusqu'à ce qu'on apprenne plus rien sur le
phénomène). Il faut dans ce type de démarche bien délimiter son champ.






Le modèle structural qui consiste en des récits socio-symboliques
(récit individuel inscrit dans une structure sociale et faisant apparaître la
rupture et la distanciation). Il est unique et représentatif d'un phénomène
social. Une personne peut par son récit peut nous apprendre sur un phénomène
social parce que toute la vie d'une personne s'articule autour d'un phénomène
social. Catani dit que tout le monde ne peut pas faire des récits socio
symbolique car il faut pouvoir dire JE. Dans certaines cultures, il est
impossible de dire JE, c'est NOUS. Les personnes qui disent MOI, sont trop
encore centré sur eux-mêmes, repliés dans leur souffrance. Le JE implique
d'avoir une distanciation. Il faut aussi avoir des personnes qui soient capable
de faire un récit de vie. Il faut que la personne soit capable de choisir un
certain nombre de matériaux de sa vie dont elle pense qu'ils peuvent servir à la
question recherchée. Dans ce type de récit, on a déjà un semblant d'hypothèse.



Exemple : M. CATANI dans un de ses ouvrages s’intéresse à une femme de 65
ans qui a planté dans son jardin une multitude de plantes issues de ses
nombreuses migrations à travers la France durant toute sa vie. Le chercheur
considère que la vie de cette femme est généralisable à un phénomène précis, en
l’occurrence la migration.






Le modèle existentialiste qui considère que le récit est la façon
dont l’individu produit son histoire en s’appropriant les structures sociales.






Exemple : COULEJAC affirme que « l’individu produit une histoire dont il
cherche à devenir le sujet ».



J.P. SARTRE quant à lui annonce que « l’homme est ce qu’il fait de ce qu’on a
fait de lui ».



Les récits de vie selon Ferraroti .F, renvoient à la fois aux structures
sociales et aux déterminismes et les possibilités des choix individuels dans ces
déterminismes.









IV.
CRITERES D’UN RÉCIT DE VIE.





Avoir préalablement choisi le narrateur ni trop impliqué dans des
problèmes psycho-affectifs ni trop dans le « nous », ayant une capacité de
langage et de reconstruction de sa vie. On a d'abord l'idée d'une personne. Il
faut dire de quoi cette personne est représentative d'un phénomène social
comment et pourquoi









Expliquer au narrateur le but de la démarche : ce que le
chercheur attend, les raisons pour lesquelles le narrateur a-t-il été choisi
comme étant « significatif du phénomène X », … Il faut ensuite passer un contrat
avec cette personne, pourquoi on a penser a elle et pourquoi on souhaite faire
un récit sur sa vie.



Connaître parfaitement la culture du narrateur
afin de ne pas le couper
sans cesse pour le sens de tel ou tel mot. Il faut que le chercheur soit en
empathie avec le narrateur. Il faut lui donner l'indication de la vie à laquelle
on pense, de ce que nous intéressons.






Les entretiens enregistrés sont retranscrits, doivent être donné à lire à la
personne. Dans le récit de vie on peut intervenir aussi souvent que l'on
souhaite et on peut relancer. Il n'y a pas de risque à parler soi-même. Il faut
accompagner le récit. Rien ne pourra être induit car les personnes ont le récit
construit dans leur tête. S'il doit y avoir plusieurs entretiens avec la même
personne, il ne faut pas les espacer de plus d'une dizaine de jours.



Il faut ensuite refaire un toilettage du récit.










Effectuer une interprétation
Une fois les « feuilletons » finis.
Plusieurs possibilités s’offrent au chercheur :





du
point de vue des structures sociales en affrontant les paroles avec du
théorique. Il n'est pas possible d'être objectif, on joue donc avec sa
subjectivité.


du
point de vue de l’individu et de la place qu’il a dans la Société.






V.
LIMITES DE CETTE APPROCHE.





Le récit de vie fonctionne si l’on a affaire avec une personne représentative du
phénomène qui nous intéresse.





Il ne fonctionne plus dés lors qu’on veut utiliser cette approche sur des
populations (ex : les mères célibataires).




Au travers du récit de vie,
le chercheur doit travailler sur un thème précis (ex : la solitude) et non sur
une population (ex : les femmes seules).
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
عبدالله ناجح
عضو متّألق
عضو متّألق


الإسم الحقيقي : ABDALLAH NAJIH
البلد : ROYAUME DU MAROC

عدد المساهمات : 12530
التنقيط : 50328
العمر : 22
تاريخ التسجيل : 16/09/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: LES RECITS DE VIE   الإثنين 21 نوفمبر 2011, 10:12











كن في الحياة
كعابر سبيل
واترك وراءك كل جميل فنحن في الحياة
مجرد ضيوف
وما على الضيوف
الا الرحيل
۞*•.¸.•*۞*•.¸.•*  ۞لا اله الا الله محمد رسول الله ۞*•.¸.•*۞*•.¸.•*  ۞
 
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.halimb.ba7r.org
oumaima el alami
عضو متّألق
عضو متّألق


الإسم الحقيقي : oumaima el alami
البلد : Royaume du Maroc

عدد المساهمات : 1126
التنقيط : 24745
العمر : 21
تاريخ التسجيل : 20/09/2010
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: رد: LES RECITS DE VIE   الأربعاء 07 ديسمبر 2011, 03:03














الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
LES RECITS DE VIE
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: