LA MAIN DANS LA MAIN : ÉLÈVES + ENSEIGNANTS + PARENTS = ÉDUCATION ASSURÉE
 
البوابةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالتسجيلدخولالرئيسية
المواضيع الأخيرة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
احصائيات
هذا المنتدى يتوفر على 8639 عُضو.
آخر عُضو مُسجل هو said fatih فمرحباً به.

أعضاؤنا قدموا 86890 مساهمة في هذا المنتدى في 16902 موضوع
التبادل الاعلاني
احداث منتدى مجاني
روابط مهمة
عدد زوار المنتدى
Maroc mon amour

خدمات المنتدى
تحميل الصور و الملفات

شاطر | 
 

 lettre ouverte

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
khaoula haddar 3/7
مشرفة
مشرفة


الإسم الحقيقي : khaoula haddar
البلد : maroc

عدد المساهمات : 47
التنقيط : 19190
العمر : 19
تاريخ التسجيل : 01/10/2011
الجنس : انثى

مُساهمةموضوع: lettre ouverte   الثلاثاء 18 أكتوبر 2011, 22:43

lettre ouverte

Réponse
d’Étienne à Bernard Guetta en bas aussi
:o)










Bonjour
à tous.






Comme
beaucoup de citoyens, j'ai quelques reproches à faire aux journalistes à propos
du débat sur le "traité constitutionnel" européen.






Pour qu'ils
m'entendent enfin, je voudrais essayer de les interpeller publiquement pour attirer
leur attention sur un point précis du débat qui semble leur avoir complètement
échappé.






Mais si
j’interpelle tous les journalistes,
aucun ne se sentira concerné... :o)






C’est
pourquoi j'interpelle ici mes deux préférés, ceux que je connais bien et que je
respecte le plus, mais ceux dont j'exige aussi le plus. Je leur parle
apparemment à eux seuls pour donner à ma lettre les accents de sincérité que
j'ai tous les matins dans ma voiture, quand je peste contre cette partialité
que je trouve injuste. Mais je m’adresse en fait ici, à travers eux, à tous les
journalistes de mon pays.






Ce sont
donc Stéphane Paoli et Bernard Guetta à qui
je vais parler ici (stephane.paoli@radiofrance.com
et bernard.guetta@radiofrance.com)... Mais que tous les autres
se reconnaissent dans cette lettre,
car ils sont nombreux à avoir le même travers,
ces temps-ci.












Lettre ouverte
aux journalistes français,
à
travers deux grands professionnels du service public :






À l’heure de choix aussi essentiels et dangereux,

que ceux qui fondent une nouvelle Constitution,

quel est le rôle des journalistes ?



Bonjour Monsieur Paoli,
bonjour Monsieur Guetta,






Je devrais dire bonjour Stéphane, bonjour Bernard, tant je vous
connais bien pour vous écouter tous les jours depuis des années.






Je vous connais et je vous apprécie, pour la qualité et l'effort
d'impartialité de vos analyses : vous m'aidez depuis longtemps à
comprendre de nombreux aspects de la vie qui m'échappent au premier abord.






Pour ce travail précis, généreux et honnête depuis des années, je
vous remercie sincèrement, ainsi que tous les journalistes de Radio-France que
j'écoute aussi régulièrement, et dont j'apprécie à la fois la rigueur et
l'humanité.






Mais, ces temps-ci, je suis étonné, attristé, je ne vous reconnais plus : sur un sujet particulier,
l'Europe, vous n'êtes plus vous-mêmes. Je ne retrouve pas cette impartialité
qui, d'habitude, vous caractérise.






Je peux vous le dire tout net, d'une façon que vous trouverez un
peu brutale peut-être, parce que je vous porte, au fond, une réelle sympathie,
une proximité de longue date qui ne peut pas disparaître sur un coup de colère.






À vous entendre, donc, les opposants au Traité
ne sont que des "souverainistes",
des opposants à l'Europe, ou des grincheux
qui râlent tout le temps,
et en l'occurrence contre Raffarin et Chirac, sans avoir lu le texte et sans
comprendre les enjeux historiques de l'Europe pour la paix, sans proposer d'alternative,
et finalement sans avoir bien réfléchi
[1].





Stéphane, Bernard, (et tous les autres journalistes d'ordinaire si
sympathiques) : c'est
nous faire injure
, et tous les matins, toute la journée, c'est pénible. Je vous le dis
amicalement : tous les jours, de cette façon, vous vous discréditez un
peu.









Alors, après avoir lu, réfléchi, écrit, discuté, des milliers
d'heures depuis six mois, sur le "traité" en particulier, mais aussi
sur la construction européenne en général (car le vrai débat nouveau et
essentiel est plutôt là, du fait de ce vote qui offre une chance historique, et
unique, de résister), je voudrais mettre l'accent, si vous voulez bien me
prêter attention, sur un
point
, un seul, absolument déterminant, dont vous ne parlez jamais, absolument jamais : ce traité
semble confirmer un profond recul de la démocratie,
entamé il y a cinquante ans, au profit d'une
technocratie irresponsable
(et probablement rendue du même coup
perméable aux influences des puissances économiques).






Je voudrais connaître votre
sentiment
sur ce point précis, et pas réentendre la litanie oui-oui
que je connais maintenant par cœur et qui ne répond pas du tout à mon
inquiétude précise.






(Pour alléger mon propos, je ne citerai pas ici tous les articles du Traité qui justifient mes
remarques, et que vous connaissez sûrement, mais je les ai décrits minutieusement
dans un document de synthèse intitulé « Une
mauvaise constitution qui révèle un secret cancer de la démocratie »

que vous trouverez à http://etienne.chouard.free.fr/Europe
et que je joins à ce courrier au format pdf.)
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
عبدالله ناجح
عضو متّألق
عضو متّألق


الإسم الحقيقي : ABDALLAH NAJIH
البلد : ROYAUME DU MAROC

عدد المساهمات : 12530
التنقيط : 50368
العمر : 22
تاريخ التسجيل : 16/09/2010
الجنس : ذكر

مُساهمةموضوع: رد: lettre ouverte   الأربعاء 19 أكتوبر 2011, 19:00







كن في الحياة
كعابر سبيل
واترك وراءك كل جميل فنحن في الحياة
مجرد ضيوف
وما على الضيوف
الا الرحيل
۞*•.¸.•*۞*•.¸.•*  ۞لا اله الا الله محمد رسول الله ۞*•.¸.•*۞*•.¸.•*  ۞
 
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.halimb.ba7r.org
 
lettre ouverte
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
COEUR DE PERE  :: منتديات المواد الدراسية :: اللغة الفرنسية FRANCAIS :: الثالثة اعدادي-
انتقل الى: